Accueil Cadillac Cadillac : ciel, un retour du haut de gamme ?

Cadillac : ciel, un retour du haut de gamme ?

188
10
PARTAGER

Dans le plus pur style Torpédo, Cadillac flatte la rétine des visiteurs du concours d’élégance de Pebble Beach 2011 en dévoilant un majestueux concept de statutaire cabriolet quatre places terriblement haut de gamme. Et de franchir un nouveau pas dans une certaine forme d’exubérance après la Sixteen de 2003. Le concept Cielse posait alors comme une sublime étude de style à l’avenir embrumé… La crise désormais bien traversée,  le futur paraissant plus sereinement dégagé et la gamme actuelle en place (ou appelée à s’enrichir avec les prochains lancements comme le coupé ELR), le concept Ciel pourrait-il préfigurer un futur haut de gamme pour la marque américaine ?A cette interrogation, une réponse positive via quelques rumeurs qui pointent ci et là. Oui, dans les hautes sphères aux commandes du groupe américain on aurait donné son feu vert à la production d’un modèle de série préfiguré par ce fameux concept Cadillac Ciel.

On parle évidemment là d’une longue, luxueuse et massive limousine très statutaire et non directement du cabriolet quatre places. Mais qui sait, quitte à fantasmer, pourquoi ne pas aussi déjà appréhender la possibilité d’une telle auto de niche à terme ? Selon Autocar, la limousine propulsion de série reposerait sur la plateforme Omega et débarquerait à l’horizon 2015. L’offre mécanique s’articulerait évidemment autour de V6 ou V8 pour un positionnement en face des Allemandes Classe S, A8 ou Série 7. 2015 c’est presque déjà demain : on verra alors concrètement en quoi le concept Ciel aura inspiré la future limousine de série…

A lire également. Francfort 2011 : Cadillac Ciel Concept et Cadillac Ciel, retour à la grandeur.

Source : Autocar.

Crédit illustration : Cadillac.

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Cadillac : ciel, un retour du haut de gamme ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Carlos Ghost
Invité

Bravo à Cadillac, une des rares ricaines qu’on ne risque pas de confondre avec une japonaise*, ni avec une autre marque. Elle a su se tenir à son style trapézoïdal sans se figer.

* Je n’ai rien contre elles, qui furent les premières à ébranler la suprématie suffisante des européennes et à mettre en avant la notion de fiabilité. C’est juste que j’aime bien que les choses aient une identité

Detroit Iron
Invité

Jusqu’à la guerre de Kippour, le Haut-de-gamme, c’était Cadillac ! Les autres ne faisaient que suivre. Seule et unique menace : la Mercedes 600 W100.

Avec les Seventies, l’industrie automobile ricaine a été castrée, avec les déboires qui ne sont toujours pas rattrapés aujourd’hui.

Ce n’est pas le premier Concept-car à rappeler la légitimité de Cadillac sur le segment. J’ai adoré la Sixteen. Et c’est une excellente nouvelle qu’un projet soit en développement. Pourvu qu’il soit convaincant ! Le déséquilibre dans la ligne de la XTS, par exemple, est une insulte aux design de Bill Mitchell…

beniot9888
Membre

Et dans les années 30, Renault, c’était du très haut de gamme. Pourtant, beaucoup trouvent qu’une Renault, c’est « pas aussi bien que les allemands, même ceux qui sont générailstes ».

Donc est-ce que ça rend Cadillac plus crédible qu’un autre d’avoir fait des voitures potables il y a 50 ans, c’est discutable. Audi faisait des berlines populaires il n’y a pas si longtemps et semble très bien se passer de légitimité.

Invité

yeahhh vive le retour des belles américaines comme on les aime……longue rutilante, avec du v8 et du chrome

fanbmw
Invité

que c’est laid on devrait interdire ce genre de voiture !!!!!!

belphegor
Invité

C’est une bonne nouvelle pour les fans de la marque Cadillac (j’en fais partie) de savoir que le constructeur compte réinvestir son créneau originel et délaissé pendant quelques années à cause de la crise mais je trouve dommage que les patronymes mythiques comme Eldorado, Deville, Fleetwood, Allante et Séville soient abandonnés aux profits de fades appellations alphanumériques calquées sur le haut de gamme Allemand et Japonais.
Sinon pour le haut de gamme il faudrait une Deville au format Classe S, Série 7 et A8 et une Fleetwood qui jouera dans la cour des Rolls-Royce, Bentley et Maybach.

Detroit Iron
Invité

1000% d’accord pour les noms. Mais pas sur la Fleet. Dieu sait si ce nom me fait vibrer, je ne désespère pas m’offrir une Fleetwood Brougham Talisman un de ces jours.

Mais le segment des Rolls et Maybach se mérite, et Cad doit d’abord assurer son succès, revaloriser son image, sur des marchés plus porteurs.

Et, histoire de boucler la boucle, commencer par une limousine avec un nom, un vrai ! ; )

wpDiscuz