Accueil Mazda Mazda, la fin (temporaire ?) du rotatif

Mazda, la fin (temporaire ?) du rotatif

99
5
PARTAGER

Annoncé puis retardé à plusieurs reprises, l’arrêt de la production du coupé Mazda RX-8 aura lieu dans quelques jours. La fin d’un modèle, mais surtout la fin du moteur rotatif après 45 ans de présence dans la gamme Mazda. Une fin que le constructeur annonce comme temporaire.

Mazda et le moteur rotatif, c’est une histoire d’amour qui dure depuis 45 ans et le lancement de la mythique Cosmo Sport. Grand défenseur de cette technologie, Mazda l’a exploitée sur une large variété de modèles, mais aussi en compétition. On se souvient de la victoire de la Mazda 787B aux 24H du Mans 1991, première japonaise à s’imposer dans la Sarthe, avec sa sonorité unique…

Mazda n’a cessé d’améliorer le moteur rotatif, jusqu’à la dernière génération, baptisée Renesis, apparue avec la RX-8 en 2003. Censé avoir un meilleur rendement que le classique moteur à piston, le moteur rotatif a toujours souffert de son image de gros consommateur d’huile, et de carburant. Si le premier défaut est corrigé par la dernière génération, le second ne l’est pas encore totalement…

Avec la disparition de la RX-8, c’est aussi le dernier modèle de la production automobile mondiale doté d’un moteur rotatif qui disparaît. Mais chez Mazda, on compte bien persévérer dans cette technologie aujourd’hui devenue emblématique. L’une des meilleures chances de ce moteur rotatif est de revenir sous la forme d’un prolongateur d’autonomie.

A l’image par exemple de ce qu’Audi (ironiquement né des cendres de NSU, premier utilisateur historique du moteur rotatif…) a présenté sous forme de concept à bord de l’A1 eTron. Dans cet usage, le faible encombrement, le faible niveau de vibrations et de bruit du rotatif sont des avantages clés, alors que sa consommation plus élevée devient paradoxalement moins handicapante.

Source : Bloomberg

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Mazda, la fin (temporaire ?) du rotatif"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
bx19trd
Invité

Avec un peu de mauvaise foi, le rotatif me fait penser à l’électrique. De beaux projets ne présentant que des avantages sur le papier,mais beaucoup, beaucoup, trop d’inconvénients à l’utilisation.(en utilisation courante, j’entends) De beaux caprices d’ingénieurs sans doute..

Joel
Invité

C’est ce genre de caprice qui fait rêver dans l’automobile! Bon après le coté utilitaire d’un caprice.

wizz
Membre

…mais surtout le côté COUT d’une caprice, spécialement lorsque l’argent ne coule pas à flot (tout le monde ne fait pas 10 milliards $ de bénef, et tout le temps…)

axsport92
Invité

Dommage !!!

http://www.youtube.com/watch?v=C4Xl0i4uNGU

C’était quand même que ces diesel de m………….

😉

panama
Invité

Ca s’appelle un enterrement de classe, non ? Je ne vois pas comment Mazda pourrait mener de front des investissements aussi lourds dans sa nouvelle techno skyactive et dans le dév d’un nouveau rotatif.

wpDiscuz