Accueil F1 F1 2012 Australie: Jenson Button impérial

F1 2012 Australie: Jenson Button impérial

90
23
PARTAGER

Aujourd’hui personne n’était en mesure de rivaliser avec Jenson Button. En tête dès le départ, le champion du monde 2009 n’a laissé que très brièvement la tête du Grand Prix au gré des arrêts aux stands pour finalement décrocher une facile treizième victoire en carrière. Il devance Sebastian Vettel et son équipier Hamilton qui complètent le podium.

Départ: A l’extinction des feux, les deux McLaren sont les plus promptes à s’élancer mais c’est Button qui vire en tête devant le poleman Hamilton. Derrière, Romain Grosjean se fait enfermer et chute au sixième rang alors que Schumacher se retrouve troisième. Fernando Alonso réussit pour sa part un excellent envol puisqu’il gagne quatre places.

Tour 2: Pastor Maldonado tente de s’infiltrer à l’intérieur de la Lotus de Romain Grosjean pour prendre la sixième position. Les deux monoplaces se touchent et le Français reste sur le carreau, roue avant-droite arrachée.

Tour 5: Button mène avec 3″1 secondes d’avance sur Hamilton, 7″7 secondes sur Schumacher et 8″2 secondes sur Vettel. Ce dernier est déventé par la Mercedes de son compatriote et part jardiner dans l’herbe. Il perd une poignée de secondes dans l’aventure mais pas de places malgré la pression exercée par Rosberg et Alonso.

Tour 10: Button reste le plus rapide en piste. Il s’est ménagé une avance de près de quatre secondes sur son équipier. Michael Schumacher est au ralenti et doit céder la troisième position à Vettel.

Tour 11: Massa est le premier à s’arrêter aux stands. L’abandon de Schumacher est confirmé.

Tour 12: Rosberg aux stands.

Tour 13: Alonso passe par les stands à son tour.

Tour 14: Arrêt de Webber. A cet instant Raïkkonen est cinquième et est le plus rapide en piste.

Tour 15: Vettel revient sur les deux McLaren à raison de une seconde au tour. Il n’est plus qu’à 7 secondes de Lewis Hamilton. Kobayashi signe le meilleur tour en course avec ses gommes neuves.

Tour 16: Button et Vettel procèdent à leur premier changement de pneus.

Tour 17: Arrêt d’Hamilton qui repart en pneus durs.

Tour 20: Button mène devant Pérez qui ne s’est pas arrêté et Hamilton. Mais son avantage sur son équipier atteint désormais les 10 secondes.

Tour 23: Vergne signe le meilleur tour en course en 1’31″978.

Tour 24: Hamilton passe à l’attaque en 1’31″740 mais Button est à 11 secondes devant lui.

Tour 30: A mi-course le classement est 1. Button 2. Hamilton 3. Vettel 4. Alonso 5. Rosberg 6. Webber.

Tour 31: Meilleur tour en course pour Pérez en 1’31″526. Il gagne en plus une place en profitant d’une petite sortie de Vergne.

Tour 34: Alonso s’arrête une seconde fois pour chausser un train de pneus durs.

Tour 36: Button et Hamilton aux stands.

Tour 37: Arrêt de Vettel au moment où la voiture de sécurité entre en piste pour laisser les commissaires dégager la Caterham de Petrov arrêtée en pleine ligne droite. L’Allemand est désormais second devant Hamilton.

Tour 41: La course reprend avec Button devant Vettel, Hamilton et Webber.

Tour 42: Button s’envole en collant deux secondes pleine au reste du peloton dans ce tour.

Tour 43: Button en 1’30″567.

Tour 44: Button pousse encore: 1’30″232.

Tour 46: Hamilton franchit la barre des 1’30 » au tour en 1’29″865. Accrochage entre Massa et Senna. La Ferrari abandonne.

Tour 47: Button reprend le meilleur tour en 1’29″828.

Tour 52: Vettel en 1’29″690. Les deux Red Bull prennent en sandwich la McLaren de Lewis Hamilton.

Tour 56: Button s’offre le meilleur tour en course en 1’29″187.

Tour 58: Violente sortie de Maldonado alors qu’il s’apprêtait à terminer sixième juste derrière Alonso.

Arrivée: Indiscutable victoire de Button qui démarre on ne peut mieux cette saison. Vettel, deuxième, montre que sa voiture vaut mieux que ce que sa contre-performance des qualifications laisser craindre. Vergne manque les points de peu pour son premier Grand Prix dans la confusion du dernier tour avec un accrochage impliquant Rosberg.

Classement:

1. Button
2. Vettel
3. Hamilton
4. Webber
5. Alonso
6. Kobayashi
7. Raïkkonen
8. Pérez
9. Ricciardo
10. Di Resta

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "F1 2012 Australie: Jenson Button impérial"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
r.burns
Membre

Vergne reprend avec brio, et ce dès son premier GP, la tradition française des bourdes qui coutent cher

Enfin au moins ça va calmer les commentaires chauvinistes à l’excès à son sujet subis pendant tout le GP

Thibaut Emme
Admin

On a pas la même définition de bourde……….
Une bourde aurait été de s’emplâtrer les 3 qui ont freiné devant lui comme des paquets, ou d’accrocher son coéquipier par exemple à quelques encablures de l’arrivée…

Là on a un GP propre, manquant peut-être d’une petite pugnacité quand il se fait doubler mais il faut rappeler qu’il a 0 grands-prix au compteur !!

11 ème pour son premier GP dans une toro-rosso, je pense qu’il y en a un gros paquet qui signerait pour une telle place.

r.burns
Membre

Ah oui ça on l’a entendu que c’était son 1er GP lol
enfin son coéquipier c’est aussi quasiment son 1er GP (et dans une vraie écurie)
bref ce que le monde va retenir c’est Ricciardo 9ème, pas Vergne qui a loosé dans le dernier tour après avoir taté du bac à sable sans qu’on l’y aide

Thibaut Emme
Admin

C’est bien parce qu’il y a une différence entre le premier GP et le « quasiment » premier de Ricciardo que RedBull lui a payé une demi saison l’an dernier pour l’aguerrir chez HRT 😉

Mais bon « c’est à la fin du bal qu’on paie les musiciens » (ou plus champêtre « c’est à la fin du marché qu’on compte les bouses »), on verra dans 3 ou 4 GP ce qu’il en sera et on devrait y voir plus clair.

r.burns
Membre

on peut toujours attendre la fin de sa carrière pour faire un bilan, moi je le fais à la fin de chaque grand prix

Thibaut Emme
Admin

3 ou 4 GP = fin de la carrière? Quel optimisme 😀

r.burns
Membre
non : TU dis 3,4 GP, à ce compte-là oui on peut attendre et pourquoi pas 5, 6, 7, 8 GP… et puis, oh la faute à pas de chance 3 abandons successivement, on fait comment pour juger ? on peut aussi dire qu’il a fait 11ème avec la chance du débutant et qu’est-ce que ça aurait été sans ? avec des si il ne serait pas sorti de piste donc il aurait eu de la marge sur ceux de derrière faut il le rappeler !!!!!! Bref à un moment il faut arrêter de se cacher derrière des excuses bidon
Thibaut Emme
Admin
Quelles excuses bidon ? je te dis que tu ne peux pas juger sur 1 seul GP surtout que c’est son premier (première course de Vettel chez Toro Rosso = 16ème place, premier GP d’Alonso 12ème, etc.) comment juger sur 1 seul GP ? Tu parles de chance du débutant…avec 3 ou 4 GP de recul là tu peux justement voir si c’est de la chance ou pas. Si le gars fait 3 abandons sur les prochaines courses on sera fixé, s’il fait 3 places dans les points on dira quoi? 4 fois de la chance? Bref, personne ne parle… Lire la suite >>
r.burns
Membre

Et moi je te dis qu’on peut juger après chaque course 😉
que ce soit après la 1ère ou la 158ème

D’ailleurs, à quoi sert ton sujet si ce n’est faire un bilan du GP…

r.burns
Membre

et si je te parle de chance du débutant ou de juger au bout de 8 ou 158 GP ce n’est pas « mon » argument je pense exactement le contraire, je me sers juste de ces exemples pour montrer l’absurdité de ton raisonnement quand tu parles de juger au bout de 3-4 GP

Thibaut Emme
Admin

absurdité? Merci….

Titi
Invité

Belle course, dommage pour Grosjean et Lotus.
Massa s’enterre tout seul. Qu’il profite de sa dernière saison en F1.

Thibaut Emme
Admin

Pour Massa, les rumeurs reprennent de plus belle vu la prestation du brésilien ce weekend…distancé en qualification, inexistant en course…il souffre énormément de la comparaison avec Alonso sur une Ferrari rétive.

Et c’est là où l’on voit que le pilote joue pour beaucoup encore dans la réussite de la voiture puisque sur une voiture poussive Alonso réussit à tirer son épingle du jeu (comme l’an dernier).
Bref on commence à parler d’un remplacement de Massa en cours de saison si cela ne s’améliore pas (quitte à avoir une saison pourrie, autant en profiter pour roder un rookie comme Bianchi).

r.burns
Membre

En tant que français je serais évidemment pour Bianchi, malheureusement son agent (N. Todt) est le même que celui de Massa…

jurassix
Invité
Ca faisait longtemps que j’avais pas regardé un GP. CAse bagarre un peu, c’est toujours plus plaisant à regarder que la F1 d’il y a qlq années… Mon analyse : – Mercedes : le W-machin donne pas un gros avantage. La crainte de la dominatin de début de saison a pas fait long feu. – McLaren : voiture bien née, sans frifri, ca fait du bien. – RedBull : toujours la, et au top. A suivre. – Lotus : la voiture semble bien née, dommage que GrosJean n’ai pas eu l’intelligence de laisser passer. Trop prudent au départ, pas assez… Lire la suite >>
zak
Invité

Pénalité contre Perez (8ème) ?

Kiwi
Invité

Mais pourquoi Ferrari n’engage qu’une seule voiture??

wpDiscuz