Accueil Actualités Entreprise L’avenir de Saab en Chine bientôt fixé

L’avenir de Saab en Chine bientôt fixé

72
2
PARTAGER

Alors que Saab tente désespérément de survivre et vient de dévoiler les résultats financiers, logiquement catastrophiques, de son premier semestre, ses deux partenaires chinois ne lâchent pas prise. Le dossier concernant les accords entre Saab, Yougman et PangDa devrait être sur le bureau des décideurs gouvernementaux sous deux semaines.

Signés débuts juillet, les accords entre Saab, Yougman et PangDa, nécessitent toujours l’approbation des autorités chinoises. Le dossier est actuellement en cours de finalisation, et sera déposé auprès des autorités compétentes (la Commission Nationale du Développement et de la Réforme, puis le Ministère du Commerce) d’ici deux semaines.

Les accords prévoient un apport financier de 245 millions d’euros, 109 pour Pangda, 136 pour Yougman, moyennant 54% du capital de Saab. L’arrivée en Chine de Saab se ferait via deux co-entreprises, l’une pour la distribution détenue à parts égales entre les trois partenaires, et l’autre pour la production, avec Yougman et Saab à 45%, et PangDa prenant les 10% restant.

En attendant, Saab doit absolument trouver l’argent nécessaire à sa survie, c’est-à-dire payer ses salariés et trouver un accord avec les fournisseurs pour une reprise de la production des 9-3 et 9-5 à Trollhättan. Pour cela, le constructeur serait sur le point de décrocher un prêt de 110 millions d’euros auprès d’une grande banque européenne.

Swedish Automobile (holding ex Spyker contrôlant Saab) a par ailleurs précisé avoir stoppé le processus de vente de Spyker à CPP.

Source : Automotive News

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "L’avenir de Saab en Chine bientôt fixé"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Frederic.E
Invité

Il est tout de même étonnant que le dossier Saab obtiennent si vite un accord de l’état en Chine quand on sait que des entreprises implantées et référencées en Chine comme PSA, VW, GM mettent quasiment une année à obtenir un accord pour une nouvelle joint venture ou de nouveaux investissements …y’aurait il quelques passes droits ou soudoyeurs chez Youngman ou Pang Da

Julien Bettinelli
Invité

« Pour cela, le constructeur serait sur le point de décrocher un prêt de 110 millions d’euros auprès d’une grande banque européenne. »

Hum, pas la mienne, j’espère…

wpDiscuz