Accueil Fun A vendre: une Mini à 6 roues grimée en yacht!

A vendre: une Mini à 6 roues grimée en yacht!

295
3
PARTAGER

Vous vous souvenez de la Mini Beach Car? Vous vous êtes peut-être dit: « C’est d’un commun! Moi, ma Mini, je la voudrais en 6 roues! Et puis, pour faire plus « plage », je souhaiterais des inserts en tek et des sièges de bateau-mouches. » Bonne nouvelle: on vous a trouvé l’oiseau rare!

Curieusement, il y a eu pas mal de Mini à 6 roues. La plupart étaient basée sur la Moke (comme cette « Anderson » ci-dessous.)

Rappelons que toutes les Mini sont des tractions avant, y compris les Moke. L’intérêt d’un deuxième train arrière est donc limité.

En 1977, juste après avoir dessiné la Lagonda, Williams Towns quitte Aston Martin.

Il a l’idée d’un véhicule ultra-basique et tout chemin, avec châssis en acier et carrosserie en fibre de verre. C’est la Hustler 4 de 1978. De la Mini, elle ne reprend que les trains avant et arrière.

Towns croit en sa voiture. Il essaye de passer un accord avec Jensen, mais rien de concret n’en sort. Du coup, Towns la produit lui-même.

En 1979, il lance la Hustler 6. Elle est plus haute, elle dispose d’un deuxième train arrière de Mini et surtout, la carrosserie est en bois.

Encore plus fou: Towns lance la Highlander 6, équipée d’un V12 Jaguar!

Après 500 exemplaires (tout modèles confondus), Hustler disparait, à la fin des années 80. William Towns s’intéresse alors au retour de la marque Rialton.

Le modèle à vendre est donc une Hustler 6. Apparemment, l’un des propriétaires s’est inspiré du fait que la carrosserie est en bois pour la déguiser en yacht.

L’intérieur est assorti.

La voiture réside en Italie, mais elle conserve une immatriculation Britannique. Elle est à vendre, pour 23 000€, ici.

Textes et photos: Maximum Mini

A lire également:
F1 à 6 roues

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "A vendre: une Mini à 6 roues grimée en yacht!"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ZISSOU
Invité

Beaucoup plus MODERNE (j’insiste!) et infiniment plus sympathique que le Tubik’s cube.
Et puis d’actualité avec la ressortie en France du magazine de larry Flint…
Une fois n’est pas coutume, merci LeBlogAuto.

lamoureux
Invité

Mais où diable allez vous chercher tout ça? J’adore ! More, more, more!

vinces
Invité

Merci pour ce bel article sur les Hustler trop méconnues.
Pour info les Anderson non rien à voir avec les Moke. C’était un constructeur indépendant qui faisait des « répliques » de Moke en quatres roues et certaines en six roues. Les Anderson six roues étaient des voitures de loueurs et taxi à Macau.
Il existe une Moke six roues réalisé par l’importateur des Moke Cagiva l’Anglais Duncan Hamilton .

wpDiscuz