Accueil FIA GT CTCC: Ordos

CTCC: Ordos

75
0
PARTAGER

Ce week-end a lieu la quatrième manche du championnat Chinois de tourisme (CTCC.) Le fait est que désormais, il y a des « patrons » des circuits Chinois. Les grosses équipes comme FRD (ChangAn-Ford) et 333 (SAIC-VW) sont invincibles.

Le circuit d’Ordos (en Mongolie-intérieure) a ouvert en 2010. C’est la première fois qu’il accueille le CTCC.

Jusqu’ici, les tracés étaient essentiellement situé sur la côte est ou à Pékin. Mais on assiste aujourd’hui à une expansion du sport automobile à la fois vers l’ouest et vers des villes plus modestes.

Par contre, qui dit Mongolie-intérieure, dit désert. Une tempête de sable a balayé la ville en début de semaine et les roulages du vendredi ont été annulés, afin de pouvoir déblayer le tracé.

Le dimanche fut marqué par de fortes chaleurs, avec une piste à 45°.

La Scirocco Cup avait inauguré le tracé l’an dernier. l’Italien Stefano Montesi (par ailleurs vainqueur de la course 2 de Chengdu) avait ouvert le palmarès d’Ordos.

Dans la course 1, Montesi s’impose de nouveau. Il devance son compatriote Andrea Reggiani et le Français Patrick Boulaud.

Dans la course 2, Reggiani monte sur la plus haute marche. Zhang Da Sheng sauve l’honneur des Chinois, en terminant 2e, devant Boulaud.

En Carrera Cup, les courses ont eu leur lot de surprises.

Dans la course 1, Alexandre Imperiatori pensait avoir fait l’essentiel. Jusqu’au dernier tour, il contrôlait ses poursuivant et semblait s’envoler vers une 5e victoire en autant de courses. Mais Keita Sawa (N°88, au fond à gauche) tenta une ultime attaque, passe les deux premiers et remporte sa première victoire dans la discipline!
En prime, Imperiatori écope d’une pénalité de 30 secondes, ce qui le fait terminer dans les profondeurs du classement.

Dans la course 2, Rodolfo Avila a nettement dominé et il décroche donc sa première victoire 2011. Imperatori est 3e et Avila de prendre les commandes du championnat.

La bagarre était cette fois dans le « B ». Wang Jianwei semblait bien parti pour un 4e succès. L’Italien Davide Rizzo le dépasse dans le tout dernier virage du dernier tour.
Pour autant, Rizzo n’est pas l’un des adversaires directs de Wang pour le titre. L’espoir Chinois en profite donc pour prendre le large au classement.

Quant à Rose Tan, elle termina 17e de la course 1 et 19e de la course 2. Elle ne marque pas de points au général, mais remonte à la 9e place (sur 21) du « B ».

En CTCC, les Focus de Rainey He et Andy Yan sont punies pour cause de succès à répétition. Lourdement lestées, elles ne peuvent pas faire grand chose. Du coup, DongFeng-Kia-Yueda se frottait les mains…

Sauf que ChangAn-Ford dispose de 4 voitures. Donc, quand il n’y a plus de Focus, il y en a encore! Jiang Tenyi (qui aurait du s’imposer à Chengdu, avant de crever) remporte la course, sur une piste à 45°. Lu Jianjun, leader des Kia, doit se contenter du bronze. Fan Gaoxiang complète le podium avec la dernière Focus.

En catégorie 1600 turbo, les Polo sont maintenant fiabilisées. Du coup, elles sont archi-dominatrices: triplé au essais et triplé en course. Wang Rui s’impose devant Sun Chao et Han Han.

Notez qu’il y a une semaine, Sun et Han faisaient équipe chez Subaru, au Zhangye rally. Sun effectuait ses débuts dans la discipline, tandis que son mentor Han terminait 2e.

Wang fait la tête: il était persuadé de pouvoir chercher les Focus et s’imposer au « scratch ».

En 1600 atmo, Liu Yang a fêté ses 28 ans de la plus belle façon: pole et victoire. A chaque fois, Yue Cui assure le doublé pour Beijing-Hyundai. Et à chaque fois aussi, c’est une Haima qui se place en 3e position: Sun aux essais et Chen Xu en course.

A lire également:
CTCC: Chengdu
CRC: Zhangye Rally
Pan Delta Super Racing Festival: Zhuhai

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz