Accueil Constructeurs chinois Spyshot: le retour de Wanfeng

Spyshot: le retour de Wanfeng

191
0
PARTAGER

La liste des constructeurs Chinois disparus est très longue. De temps en temps, une marque tente de sortir de son tombeau. Après Tongtian, c’est au tour de Wanfeng de retenter sa chance.

Wanfeng est une entreprise née en 1994. Son premier métier fut la fabrication de jantes (sous diverses marques.)

En 2000, ils décident de se diversifier dans l’automobile, via des pick-up et des SUV bas de gamme. Ses modèles portent les noms de « Matthey » et « Quick Viagra ».

Originalité: le patron de Wanfeng est une patronne, Chen Ailian!

Vers 2003, l’usine de Shanghai tourne à plein régime et Wanfeng se voit déjà en acteur majeur du SUV Chinois.

En fait, Wanfeng n’est qu’un assembleur de kits fourni par Fudi.

En 2006, il présente un nouvel SUV, l’Unicorn, plus moderne et plus cossu.

Mais le marché a déjà évolué. Des concurrents plus sérieux comme Zhengzhou-Nissan, Great Wall, Zhongxing ou JMC/Landwind possèdent un rayonnement national. Les acteurs régionaux sont condamnés et vers 2007, Wanfeng assemble son dernier kit.

Depuis, Chen promet régulièrement que son entreprise va revenir à l’automobile.

Le Matthey version 2011 n’est qu’une remise à jour du précédant clone d’Isuzu (plus de photos ici.)
Avec son châssis séparé et son vieux Mitsubishi 4G6, on est loin des standards actuels (y compris en Chine.) De quoi être sceptique sur un retour gagnant de la marque…

Source:
Auto.sina

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz