Accueil Actualités Entreprise Chery bat son record en Egypte

Chery bat son record en Egypte

110
0
PARTAGER

Chery, premier constructeur « pur » Chinois, ne cesse de progresser à l’export. En Egypte, il a ainsi écoulé 18 000 véhicules en 2010.

En Egypte, il faut parler de « Speranza » et non de « Chery ».
En 1998, Aboul Fotouh fonde Speranza, alias Daewoo Motor Egypt. Il passe un accord avec Daewoo pour assembler des Lanos et des Nubira pour le marché Egyptien. La suite, on la connait: le constructeur Coréen fait faillite et nombre d’assembleurs, comme Speranza, sont livrés à eux-mêmes.
En 2005, il trouve enfin une solution, via Chery. On sait que lorsque la Chine a voulu exporter ses voitures et ses camions, elle s’est rapprochée des « démocraties » Africaines et Moyen-orientale. C’était l’un des premiers partenariats importants de Chery.

Désormais, Daewoo Motor Egypt assemble des Chery A1, A5, Eastar, Tiggo et A3 4 portes et 5 portes (qui portent respectivement les noms de A113, A516, A620, Tiggo, M11 et M12.) La QQ3 fut un temps au catalogue.

En 2008, les ventes atteignirent 16 000 unités. Mais l’année suivante, le score s’effondra à 12 000 unités. 2010 marque donc un retour au sommet, avec 18 000 ventes.

Chery a exporté sa 460 000e voitures en novembre et il en exporte un peu plus de 10 000 chaque mois. Pourtant, il n’envisage pas de dépasser le cap symbolique du demi-million avant avril.

Source:
Gasgoo

A lire également:
Chery au Brésil: +72,5%!
Spyshot: Chery Alve, la Chinoise fabriquée en Pologne

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz