Accueil Actualités Entreprise Ford s’offre l’usine de l’Axel!

Ford s’offre l’usine de l’Axel!

147
2
PARTAGER

Axel.jpgLe salon de Francfort, c’est aussi les annonces économiques. Ford devrait dire qu’il rachète 72,4% de l’usine Daewoo de Craiova (Roumanie) pour 57 millions d’Euros. Le constructeur US investira 675 millions d’Euros pour la mettre aux normes et y produire ses véhicules. Objectif à terme: 300 000 unités annuelles (sans préciser encore ce qui y sera produit.)

L’histoire du site de Craiova est complexe. En 1976, Citroën et la Roumanie de Causescu montent Oltcit (Olténie-Citroën.) La joint-venture produira la future Axel dans une usine construite pour l’occasion à Craiova. La voiture ne sortira qu’en 1982. Ce fut un flop et en 1990, Citroën retire ses billes.
OltCit devient Oltena, où les Roumains continuent de produire l’Axel. En 1994, Oltena succombe au mirage Coréen: Daewoo investi et Oltena est rebaptisé Rodae (Romania Daewoo.) Exit l’Axel.

daewoo.jpg

Puis Daewoo fait faillite. En 2002, GM rachète le constructeur, mais « fait son marché » parmis les sites, laissant de côté certains sites Coréens (trop syndiqués) et d’autres comme Craiova (trop endetté.)
Pire, en 2003, les Daewoo rebadgées Chevrolet par GM débarquent en Roumanie, ringardisant les Daewoo de Rodae. La production ne cesse de chûter et l’entreprise cumule les bilans négatifs.
Le rachat par Ford est donc vécu comme un ballon d’oxygène.

Rodae.jpg

Source:
Carscoop

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Ford s’offre l’usine de l’Axel!"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
opil
Invité

mort de rire!

je veux bien que certains pays aient des voitures « low cost », mais la Axel, franchement, là je trouve que c’est abuser! 😆

Alfred - CoolBranding Marketing Consulting
Invité
On arrête de rigoler !!! L’Axel c’est le génie CITROEN réchappé de l’hégémonie PEUGEOT. Alors que la VISA était batie sur la plateforme de la 104, l’Axel, qui aurait du naître CITROEN Y, réutilisait le bloc moteur de la GSA, avec moteur boxer 4 et disques de freins montés sur la bo6ite de vitesse (donc moins de poids non suspendu). L’Axel, c’est ce que la Visa aurait pu être. Dans les années 80, si on met de côté la qualité de fabrication roumaine (ce qui fait beaucoup), elle n’était psas du tou ridicule du point de vue technologique. Imaginez son… Lire la suite >>
wpDiscuz