Accueil Actualités Entreprise Le baril sur la route des 100$

Le baril sur la route des 100$

96
9
PARTAGER

Si le baril de pétrole est passé de 50$ en janvier 2007 à 35$ en décembre 2008, il a connu une fièvre sans précédent entre ces deux dates, culminant à 147$ au plus fort du mois de juillet 2008. Une augmentation vertigineuse,  précédant un revirement particulièrement violent. Dans une chute brutale, les cours furent divisés par 4 en 4 mois ! Depuis, le brut grimpe. Inexorablement. De 35$ il y a deux ans, il flirtait avec les 90$,  à 89,49$ vendredi. Une progression qui permet de penser que le seuil psychologique des 100$ est en vue. La demande mondiale se maintient en effet à des niveaux élevés. On estime qu’elle aura augmenté de 2,2% en 2010 et progressera de 1,5% en 2011. La Chine, dont la consommation s’est accrue de 10% en 2010 est ainsi devenue le premier consommateur mondial, devant les Etats-Unis. Dans ces conditions, l’augmentation du prix des produits raffinés semble inévitable, sans toutefois que la tourmente de 2008 soit de retour.

Lire également: La Gasoil à 10 balles

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Le baril sur la route des 100$"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

est ce que Carlos aura raison ou non (pour la VE)?
la réponse est…dans le prix du pétrole dans le futur

frederic.E
Invité
nous sommes aussi en hiver , période où la demande est plus forte et les prix plus élevés. Il est au même prix qu’en decembre 2007 et cela nous fait le litre de pétrole brut à 0.418€ environ. et il ne faut pas oublier que la Chine vient de faire et met en place d’énormes achat de gazole car le pays vient de subir une grosse pénurie de ce carburant qui a bloqué une partie des transport dans le pays. Froid + hausse de la demande chinoise = hausse du prix du baril. En parallèle , le Brent était cette… Lire la suite >>
Membre

Se qui est formidable c’est que quand le baril avait atteint 147$ on payait le litre de Sans plomb environ 1,50€
Et la avec un baril sous les 100$ on paye déjà le sans plomb pas loin d’un euro cinquante …
Quelqu’un peut m’expliquer ?

wizz
Membre

on achète le pétrole en dollar
et on achète le carburant en euro
alors quel était la parité euro/dollar en 2007, et maintenant?

Ensuite, suite aux mécontentements des citoyens (principalement les pécheurs, routiers et paysans), le gouvernement avait accepté de moduler (vers le bas) provisoirement la TIPP. Et dès que le prix du pétrole avait régressé, le taux TIPP redevenait comme avant

exemple (par hasard, à titre pédagogique):
-2007, 1€=1.50$
pétrole à 150$, donc pour nous européen, à 100€

-2011: 1€=1$
pétrole à 100$…et donc inchangé pour nous européen, dans la zone euro

c’est le principe des équations à plusieurs variables inter-dépendantes

Membre

j’avais en effet oublié cette saloperie d’euro / dollar… avec lequel dans tous les cas on est perdant …

Alex
Invité

Avec les VE, les centrales au fioul tourneront à plein régime pour fournir l’électricité en Chine, la voiture électrique ne changera rien à la donne, il faut de l’énergie, il faut se rendre à l’évidence, il n’y a rien de plus efficace que le pétrole et le nucléaire…

SAMUEL
Membre

cependant, il est peut être plus facile de régler une machine plutot que des millions.
ensuite, l’efficacité ne fait pas tout, ou du moins faut il définir l’efficacité. les conséquences sont à prendre en compte aussi.

wpDiscuz