Accueil Actualités Entreprise Mondial de l’automobile: la CGT « attend » la Renault Latitude

Mondial de l’automobile: la CGT « attend » la Renault Latitude

194
2
PARTAGER

Ca devient une tradition du Mondial de l’Automobile: la CGT a prévu de faire de nouveau le coup de poing sur le stand Renault. Objet du courroux: la Renault Latitude, au motif qu’elle est produite en Corée du Sud (et non pas en France.) Ils y voient une délocalisation rampante.

Pour rappel, la Latitude est une Samsung SM5 rebadgée (qui reprend elle-même la plateforme de la Laguna.) Elle sera présentée au prochain salon de Moscou (dans quelques jours), puis une version « Française » débutera à Paris.

La Latitude est exactement le pendant de la future Peugeot 508: un haut de gamme qui n’ose pas dire son nom. Un peu plus qu’une Laguna 4 portes, mais un peu moins qu’une remplaçante de la Vel Satis.

Petite parenthèse. Personnellement, je pensais que je n’écrirai jamais cela, mais je suis d’accord avec la CGT. Du moins, pour leurs craintes de délocalisation, pas pour leur procédé (cf. le saccage du stand en 2008, avec prise à parti du personnel du stand -qui n’y sont pour rien-, pose d’autocollants difficiles à enlever et coups de clefs tout azimut sur les voitures exposées.)
Ou plutôt, c’est la CGT qui est d’accord avec moi! Dés 2008, lors du lancement du Koleos, j’avais traité Renault « d’importateur Dacia-Samsung ». Et il y a quelques mois, j’avais déclaré que la production de l’essentiel des Clio 4 à Bursa était une étape d’une délocalisation progressive de Renault hors de l’hexagone.

Fin de la parenthèse, passons aux faits. La Laguna III se vend mal. Ses détracteurs la trouvent banale, voir moche, tandis que ses fans pensent qu’elle gagne à être connue.
Quoi qu’il en soit, en 2008, pour sa première année complète, il s’en est vendue 81 449 unités. En 2009, à cause de la crise, le chiffre s’est écroulé à 46 907 unités. Au premier semestre 2010, elle s’est un peu reprise, avec 30 926 unités. Néanmoins, en 7 années de présence (2001-2007) la Laguna II (dont la réputation avait été ruinée par des problèmes de fiabilité lors de son lancement), s’est vendue à environ 900 000 unités (avec une pointe à 260 000 en 2002.) 80 000 ventes dans l’année, c’est le meilleur score à ce jour de la Laguna III et le pire score de la Laguna II! Renault n’est évidemment pas satisfait de la Laguna III et un restylage est prévu au prochain Mondial de Paris.
Or, en 2008, il se vendait 54 188 Samsung SM5. En 2009, malgré un modèle en extrême fin de carrière (il a été lancée en 2000), 62 091 voitures ont trouvé preneur. Au premier semestre 2010, Samsung a déjà écoulé 44 432 unités du nouveau modèle.
Renault produit donc davantage de SM5 à Busan que de Laguna à Sandouville. L’entrée en lice de la Latitude et l’exportation de la SM5 (l’ancienne était presque exclusivement vendue en Corée du Sud) vont accélérer la tendance. Pire: en 2009, Renault a produit un total de 63 301 véhicules (Laguna III + Espace + Vel Satis) à Sandouville. Sachant que la Vel Satis a disparu et que l’Espace ne sera a priori pas remplacé, le site n’aura plus que la Laguna III à moyen terme (et le Trafic, depuis peu, mais il peut retourner aussi vite à Barcelone.)

La suite, on peut la deviner. Renault se retrouve d’un côté des SM5/Latitude en pleine croissance et de l’autre, une Laguna III qui se marginalise. La décision logique serait de produire la Laguna IV et la prochaine SM5/Latitude, ensemble, à Busan. Bye bye Sandouville (et Flins est le prochain sur la liste.)
La Latitude est avant tout destinée au pourtour méditerranéen et à l’Europe orientale. Il n’était donc pas impératif de la produire à Busan. Après tout, la Samsung SM3 est bien produite à la fois à Busan et à Bursa (d’où elle est exportée vers l’Europe sous le nom de Renault Fluence.) En prenant cette décision concernant la Latitude, Renault plante un clou au cercueil de Sandouville.

Notez néanmoins que tout cela n’est une question de recherche d’économies d’échelle; un ouvrier Sud-Coréen coute à peine moins cher qu’un ouvrier Français (n’est-ce pas, Valéo?)
Les Sud-Coréens ne sont pas responsable de cela et pour faire passer la pilule, ils ont décidé de mettre des noeuds roses aux SM5 exportées!

(NDLA: tous les chiffres proviennent des rapports financiers de Renault.)

Renault-Latitude-01Renault-Latitude-02Renault-Latitude-03Renault-Latitude-04Renault-Latitude-05

A lire également:
Renault Latitude: Moskow Diskow

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Mondial de l’automobile: la CGT « attend » la Renault Latitude"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gorchfix
Invité
Je ne suis pas du tout d’accord avec cet article. Il est tant de revenir sur terre. Il n’y a pas que Renault qui délocalise, et je dirai même que PSA en fait autant. Car qui vous dit que demain Peugeot ne commercialisera pas la 508 en France (d’ailleurs il le fait, puisque j’ai eu l’occasion de la voir il y a quelques semaines sur versailles). Si on veut garder nos usines et nos productions, il faut rester compétitif. Et ça commence par une réduction des charges sociales et patronales. En ce qui concerne Sandouville, en aucun cas l’usine est… Lire la suite >>
Plouf
Invité

Malgré le long transport et les taxes douanieres ca reste rentable !

wpDiscuz