Accueil Design Essai sans permis : le style (1/3)

Essai sans permis : le style (1/3)

414
3
PARTAGER

Il est bien rare que les voitures sans permis aient l’honneur des médias. Nous avons voulu réparer cet oubli ! L’élément déclencheur ? La sortie récente de la Chatenet CH26, un modèle esthétiquement attirant. Nous avons décidé de lui faire rencontrer la Microcar MGo F8.

Chic d’un côté, sport de l’autre, telles sont les philosophies respectives des Chatenet CH26 et Microcar MGo F8, dans leur apparence du moins. La première, carrosserie bicolore et pavillon flottant, rappelle furieusement la MINI. Ses lignes sont charmantes, et élégantes dans le moindre détail. Avantage : elle n’a pas l’aspect d’une voiturette. Disponible en quatre couleurs (bleu, rouge, noir et gris), elle dispose d’un toit contrasté blanc ou noir. D’autres éléments en option permettent de la personnaliser, comme les ailes de la couleur du toit, les jantes en alliage diamantées 15 pouces ou encore la double sortie d’échappement. Le tout sans trop en faire. Pour l’instant, cette Chatenet est disponible en une seule carrosserie et avec un seul moteur. Toutefois, un développement de gamme devrait rapidement voir le jour, avec notamment une version quadricycle lourd (conduisible avec permis B1), quatre places. Deux finitions sont pour l’instant au catalogue, la version de base à 13 600€ et la Pack Sport à 14 585€, qui ajoute les éléments de look.

A côté la Microcar MGo F8 se présente dans un tout autre genre. Déjà, elle ne peut renier son appartenance au monde des autos sans permis. Ses lignes sont certes plutôt agréables, mais elles restent typées voiturette, faisant ressortir assez nettement l’étroitesse des voies. Contrairement à la Chatenet, la MGo est issue d’une gamme assez large, dont la F8 est la version la plus dynamique, stylistiquement parlant du moins. Et on peut se demander si ce look « racing » ne frise pas le ridicule sur une auto qui ne dépasse pas les 45km/h… Jantes noires, étriers de freins rouges, couleurs flashy, la Microcar ne fait pas dans la dentelle. La F8, disponible en deux exécutions, constitue à elle seule la gamme sport de Microcar. Vendue 14 400€, ce modèle constitue le haut de la gamme. Cette version au look sport ne fait que suivre une tendance initiée par Aixam et Ligier (Microcar appartenant d’ailleurs à cette dernière marque), avec les City Sport et X-Too RS.

Tarifs et équipements étant comparables, c’est donc avant tout une question de goût qui permet de départager ces deux voiturettes au premier. Notre préférence va pour l’instant à la Chatenet, plus homogène, plus élégante et plus proche d’une vraie automobile.


Essai voiture sans permis – Chatenet CH26 Microcar MGo F8
envoyé par leblogauto.

Essai-Chatenet-CH26-vs-Microcar-MGo-F8-14Essai-Chatenet-CH26-vs-Microcar-MGo-F8-16Essai-Chatenet-CH26-vs-Microcar-MGo-F8-21Essai-Chatenet-CH26-vs-Microcar-MGo-F8-20Essai-Chatenet-CH26-vs-Microcar-MGo-F8-28Essai-Chatenet-CH26-vs-Microcar-MGo-F8-11Essai-Chatenet-CH26-vs-Microcar-MGo-F8-22Essai-Chatenet-CH26-vs-Microcar-MGo-F8-23Essai-Chatenet-CH26-vs-Microcar-MGo-F8-2Essai-Chatenet-CH26-vs-Microcar-MGo-F8-7

Lire également :
Essai sans permis : le luxe
Essai sans permis : les sensations

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz