Accueil F3 Magny-Cours Superleague/F3 GB: 2. British F3

Magny-Cours Superleague/F3 GB: 2. British F3

65
0
PARTAGER

Le championnat Anglais de F3 profitait de la Superleague pour venir à Magny-Cours.

Le championnat Britannique de F3 est le dernier championnat national de F3 de qualité, depuis l’émergence de l’Euro F3.

Sa force fut d’avoir toujours accueillis des pilotes étrangers. Dans les années 60, ce furent d’abord les talents Australiens et Néo-zélandais qui « montèrent » en Grande-Bretagne. Un passage obligé à une époque où les équipes Anglaises dominaient la F1. Emerson Fittipaldi défricha la route Sud-Américaine. Au début des années 90, la colonie Brésilienne en F3 et F3000 faisait même appartement commun à Londres! Puis les Nordiques arrivèrent (en 1990, Mika Hakkinen remporta le titre devant Mika Salo.) Aujourd’hui, ce sont les Asiatiques qui viennent y chercher fortune.

En F3 Britannique, les stars, ce sont les équipes! Tous les châssis sont des Dallara.

ART est incontournable en GP2 et en Euro F3. Elle a permis à Lewis Hamilton, Nico Rosberg ou Jules Bianchi de se révéler. Elle se diversifie avec une structure en F3 Britannique (en attendant une arrivée en F1?)

Trevor Carlin est de la race des hommes discrets au CV long comme le bras. Il fut d’abord bras droit de Ron Tauranac (lui-même ex-bras droit de Jack Brabham) chez Ralt. Puis il fut responsable de l’équipe Bowman de F3, qui aligna Gary Brabham (tiens tiens…) en 1988 et David Brabham en 1989. En 1999, Carlin monte sa propre équipe et il mise sur un débutant Japonais, issu des courses cyclistes, Takuma Sato. En 2000, Sato et son équipier Anthony Davidson font une OPA sur le championnat Britannique. Carlin était installé comme pilier du championnat. En 2005, Trevor Carlin est embauché par Alex Schnaider pour devenir N°2 de Midland F1. Une expérience qui fit long feu. Carlin caressa ensuite l’idée de monter sa propre équipe de F1.
Notez que Carlin est l’un des seuls à utiliser des moteurs Volkswagen; les autres préfèrent les blocs Mercedes.

Fortec est (avec Carlin et Manor) l’un des vétérans du championnat. En 1996, Juan-Pablo Montoya ouvrit son palmarès avec 2 victoires en F3, ce qui lui ouvrit les portes de la F3000. Depuis, l’équipe a remporté six championnats de Formule Renault (dont un avec Oliver Webb, l’un de ses pilotes actuels de F3), mais elle reste maudite en F3.

Litespeed tenta de courir en F3 avec son propre châssis. Elle voulu faire de même en F1 et un accord était trouvé avec Lotus. Elle est revenu à plus de réalisme et elle engage une Dallara/Mercedes ex-ART pour Jay Bridger en national (championnat B.)

John Booth fonda Manor Motorsport en 1990. L’équipe gagna tout dans les championnats nationaux de Formule Renault (notamment avec Kimi Raikkonen et Lewis Hamilton) et de F3. Fin 2009, il monta en F1 sous la bannière de « Virgin Racing ». CF Racing, fondée par Harry Lloyd pour faire courir son fils Hywell, a repris la structure F3.

Kimi Raikkonen est passé directement de la FR 2.0 à la F1. Néanmoins, en 2004, il fonda une équipe de F3 avec ses managers, les frères Robinson. Raikkonen-Robinson fut d’emblée compétitive avec un doublé Mike Conway-Bruno Senna en 2006. Cette année, elle aligne notamment Daisuke Nakajima (fils de Satoru et petit frère de Kazuki.)
Impossible de mettre la main sur le pilote Finlandais à Magny-Cours (pourtant, j’ai visité les différentes buvettes du circuit.)

L’homme fort du championnat est le débutant Français Jean-Eric Vergne. Il court pour Carlin et est soutenu par Red Bull (photo British F3.)

En F3 comme ailleurs, les pilotes ont souvent un discours « Hamiltonien ». Heureusement, en piste, ils sont toujours aussi bouillants. Le paddock était plein de morceaux de carbone déchirés et de pontons « rectifiés ».

Ici, chez Carlin, on tente de récupérer le museau d’une Dallara. Par contre, l’aileron est bon pour la poubelle…

Carlin toujours, où on nettoie les pneus entre deux manches. Le préposé a vu que je le photographiait. Alors il a pris la pose… Avant d’asperger ses collègues féminines (qui s’enfuient en courant)!

Il y avait 3 manches à Magny-Cours.

Dans la course 1, le poleman Vergne loupe complètement son départ et Webb en profite pour prendre la tête. 3e sur la grille, Daniel McKenzie (Fortec) est bloqué à cause de Vergne. Du coup, le 4e, Gabriel Dias (Hitech) peut hériter du 2e rang. William Buller (Hitech) complète le podium, tandis que Vergne remonte le couteau entre les dents jusqu’au 4e rang, envoyant au passage son équipier Jazeman Jaafar dans le décor!

Le lendemain, dans la course 2, le poleman est cette fois Jaafar. Mais au 3e tour, il percute un autre pilote Carlin, James Calado. La course est arrêté. Au redémarrage, Dias part vite, trop vite. Vergne le suit néanmoins comme un ombre et le double en court-circuitant une chicane. Son stand le prévient: il doit laisser passer Dias (sous peine de sanction); de toute façon, Dias a volé le départ et sa victoire ne sera pas validée. Effectivement, après le passage du damier, le Brésilien est pénalisé d’un minute, ce qui le met sur la troisième marche du podium. Vergne est premier, tandis que Webb, qui a doublé Jaafar in extremis, hérite de l’argent.

Enfin, pour la course 3, il n’y eu pas de suspens. Au feu vert, Webb double le polemagne Vergne et Dias se retrouve troisième. C’est dans cette ordre qu’ils passeront la ligne d’arrivée. Webb (ci-dessous; photo British F3) est d’autant plus heureux qu’il n’avait jamais couru à Magny-Cours. Tandis que Vergne, un aileron arrière cassé, n’a rien pu faire.

Au championnat, Webb hérite du commandement avec 115 points. Vergne suit juste derrière avec 113 points. Le reste du peloton est largué: Calado, troisième n’a que 67 points dans sa musette.
Alors, qui gagnera le titre? En 1997, Nicolas Minassian était en lutte pour un couronne Britannique en F3. Mais ils ne voulaient pas qu’un « froggie » s’impose. Le Marseillais était attendu au tournant et il fut exclu plusieurs courses, le temps que Johnny Kane devienne intouchable. Vergne va-t-il pouvoir le venger? Ou bien est-ce que Webb brisera la malédiction des pilotes Fortec?

British-F3-01British-F3-02British-F3-03British-F3-04British-F3-05British-F3-06British-F3-07British-F3-08British-F3-09British-F3-10

Photos de la galerie: British F3

A lire également:
Magny-Cours Superleague/F3 GB: 1. Superleague Formula
Magny-Cours Superleague/F3 GB: 3. Bioracing series

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz