Accueil Cabriolet Genève 2010 Live: Jaguar SS100

Genève 2010 Live: Jaguar SS100

201
0
PARTAGER

Encore une « ancienne de Genève »! Jaguar fête ses 75 ans et en cet honneur, ils sont venu avec cette très belle SS100 3 1/2 litre de 1937.

Evidemment, à l’instar du centenaire d’Alfa Romeo, je ne suis pas d’accord sur cet anniversaire.
En 1920, William Walmsley construit son premier side-car. William Lyons le rejoint deux plans tard et ils fondent la « Swallow Sidecar Company ». En 1926, l’entreprise décida de se tourner vers la carrosserie automobile et l’année suivante, elle commença à construire des Austin, puis des Morris et des Fiat à carrosseries Swallow.
L’étape suivante était logiquement la construction de modèles à part entière. Swallow créa la SS One à moteur Standard, en 1931. En 1934, terminé les carrosseries! Swallow a vécu et devint SS Cars (Swallow Sidecars? Swallow Standard? Standard Special?) SS Cars suit son bonhomme de chemin: SS Two, SS 90 et enfin, SS 100, en 1936. Pour cette dernière, Lyons lui trouve un surnom: Jaguar.
A partir de 1936, les SS sont connues sous le nom de « SS Jaguar ». En 1945, pour d’évidentes raisons, le mot « SS » est banni et l’entreprise devient « Jaguar ».
Les grandes dates de Jaguar sont donc 1920, 1922, 1931, 1936 et 1945. Comment donc est-ce que Jaguar peut fêter ses 75 ans?

La SS100 était une évolution de la SS90, censée atteindre le chiffre magique de 100MPH (160km/h.) Grâce à Harry Weslake (un nom revu bien plus tard chez AAR-Eagle…), le 3,5l Standard, gavé par deux carburateurs SU, développe 125ch.
Grâce aux exploits de la voiture de course « Old number 8 » (surnommée ainsi à cause de son immatriculation), les clients se pressèrent. Mais Lyons avait voulu passer à la carrosserie tout acier, une technique qu’il ne maitrisait pas. De retards en retards, la SS100 a bien failli ruiner SS. Mais tout s’est bien fini…

La voiture de Genève est le 2e châssis (sur 116.) La première ayant disparu, c’est donc la plus ancienne SS100 survivante. Elle appartient aujourd’hui à un certain Robin Green et la qualité de restauration est époustouflante.
Notez qu’elle n’était là que durant les journées presse et qu’à l’instar de la XK120 du Mondial de l’Automobile, elle a cédé sa place lorsque le public est venu.

Jaguar-SS100-1Jaguar-SS100-2Jaguar-SS100-3Jaguar-SS100-4Jaguar-SS100-5Jaguar-SS100-6Jaguar-SS100-8

A lire également:
Mondial de l’automobile 2008 Live: Jaguar XK120
Motorshow Bologne 2008 Live: Jaguar Type E Diabolik

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz