Accueil Concept car Genève 2010 : Opel Flextreme GT/E

Genève 2010 : Opel Flextreme GT/E

43
4
PARTAGER

Après un teaser (un seul et unique, à noter dans l’épidémie actuelle de teasing à tout va) voici les lignes du concept Flextreme GT/E que présentera dans quelques jours Opel au salon de Genève. En résumé on découvre une berline cinq portes de 4,70 m de long, certains pourraient même la qualifier de coupé cinq portes, aux accents écologiques et reprenant la plateforme Voltec (Chevrolet Volt ou Opel Ampera). Particularité de l’Opel Flextreme GT/E ? Sa forme peut évoluer en fonction de la vitesse.

Vitesse, écologie et aérodynamisme : voici les trois mamelles de l’Opel Flextreme GT/E dont on note d’emblée un Cx remarquable de 0,22, performance notamment obtenue par une superficie de face avant réduite ou encore un soubassement caréné.

La partie avant sobre est composée d’un capot très bas et d’un porte-à-faux important, prolongé par des optiques à diodes portant l’emblème de l’aile. Celles-ci sont montées en retrait des ailes avant et de la naissance du capot. La calandre jouit d’un nouveau dessin que l’on découvre mince et trapézoïdale. A noter que le jonc chromé proéminent portant le gros logo Opel fait aussi (surtout…) usage de prise pour recharger la batterie du Flextreme GT/E. « La partie supérieure de la calandre sert à l’admission d’air de refroidissement, la partie inférieure étant recouverte par un panneau transparent. L’absence d’entrées d’air additionnelles a permis d’avoir un avant de faible hauteur, ce qui profite à l’efficacité aérodynamique et permet également au Flextreme GT/E de répondre aux futures normes en matière de protection des piétons« , ajoute Opel.

De profil on note des custodes invisibles, une nouvelle expression du motif de la virgule pendant que l’arrière montre un hayon fortement incliné avec feux arrière à leds ou, toujours dans un souci aérodynamique, une lunette arrière très échancrée légèrement convexe pour améliorer les flux d’air.

« Quand la vitesse dépasse 50 km/h, un panneau vertical se déploie le long de la carrosserie depuis l’extracteur d’air derrière situé derrière chaque passage de roue arrière. Ces spoilers latéraux de 350 mm de long guident le flux d’air à grande vitesse autour des angles arrière de la voiture, et réduisent l’importance des turbulences« , précise Opel dont le concept revendique une v-max de 200 km/h (0 à 100 km/h en moins de 9 s). Fiche technique ? Les performances suivantes : autonomie de 60 km sur la batterie, autonomie totale supérieure à 500 km, une consommation moyenne estimée à 1,6 l/100 km et 40 g/km de CO2.

Signalons quand même que le concept est animé par un moteur électrique de 120 kW (160 ch environ) et 370 Nm et dont l’autonomie est maximisée par un bloc thermique 1.4 l essence à quatre cylindres qui joue le rôle de générateur. Reste désormais à appréhender ce que pourrait concrètement préfigurer ce concept dans le futur. Ci-dessous la fiche technique puis les images.

Opel-Flextreme-GT-E-7Opel-Flextreme-GT-E-1Opel-Flextreme-GT-E-3Opel-Flextreme-GT-E-14Opel-Flextreme-GT-E-2Opel-Flextreme-GT-E-8Opel-Flextreme-GT-E-12Opel-Flextreme-GT-E-9Opel-Flextreme-GT-E-6Opel-Flextreme-GT-E-11Opel-Flextreme-GT-E-10Opel-Flextreme-GT-E-4Opel-Flextreme-GT-E-13Opel-Flextreme-GT-E-5Opel-Flextreme-GT-E-13

A lire également. Genève 2010 : un concept Opel.

Source : Opel.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz