Accueil Electriques Moi, j’préfère les drags…

Moi, j’préfère les drags…

48
5
PARTAGER

Il en faut peu à Steve Warson pour participer à une course de dragsters. Une jolie blonde qui dédaigne sa qualité de pilote de F1, taxée de « bouffeur de kilomètres » par les pilotes de dragsters goguenards qui l’entoure. Après avoir relevé le défi et conquis l’admiration de ladite blonde (malgré un drag parti à la casse) son avis est finalement : « Moi, j’préfère les brunes »… Une anecdote en phylactères qui souligne le succès des courses d’accélérations en Amérique du Nord. Aussi, il était tout naturel qu’un américain tente le coup avec sa Tesla Roadster Sport.

A peine 24 heures après avoir reçu son Roadster Sport, James Morrison, habtiant à Seattle s’est rendu 290km plus loin, à Portland pour le confier au pilote Scotty Pollacheck. Le but : lui dégourdir les batteries en abattant le quart de mile (396m) le plus rapidement possible. Le temps chronométré fut de 12,643s établissant un nouveau record à la National Electric Drag Racing Association.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz