Accueil F1 Affaire Renault F1 : sortie de piste pour Briatore et Symonds… Et...

Affaire Renault F1 : sortie de piste pour Briatore et Symonds… Et pour Renault ?

53
0
PARTAGER

Affaire Renault F1, suite et logiquement fin. Dans un communiqué de presse laconique, le team ING Renault F1 reconnaît implicitement sa culpabilité dans l’affaire du crash délibéré de Neslon Piquet Jr durant le GP de Singapour 2008 suite aux « recommandations » des deux pontes de l’écurie alias Flavio Briatore et Pat Symonds. Deux ex dirigeants plutôt suite à leur limogeage par Renault. Les déclarations de Piquet Jr étaient donc avérées…

Renault baisse la tête, montre patte blanche et fait son mea culpa. Faute avouée à moitié pardonnée avant de passer le 21 septembre prochain devant le Conseil mondial du sport automobile de la FIA ? Sûrement la sanction encourue étant de l’amende record à l’exclusion pour le reste de la saison ou pire. Les deux hommes d’importance du Team Renault F1 sont débarqués. Exit le boss Flavio Briatore (aux commandes depuis l’an 2000) et exit Pat Symonds, le stratège tacticien (pas un fin tacticien sur ce coup…). L’action pénale lancée contre Piquet Jr et sa famille n’était donc qu’un écran de fumée…

« Le ING Renault F1 Team ne contestera pas les récentes allégations de la FIA concernant le Grand Prix de Singapour 2008. L’écurie indique également que son directeur général, Flavio Briatore et son directeur exécutif de l’ingénierie Pat Symonds ont quitté l’écurie« , peut on lire sur le communiqué de l’écurie. et de conclure : « Avant de participer à l’audition devant le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA, à Paris, le 21 septembre 2009, l’équipe ne fera pas d’autre commentaire« .

Des commentaires qui ne manqueront pas d’être faits par les amoureux de la discipline reine des sports mécaniques, les acteurs en personne et les sportifs en général. Pour mémoire, il y quelques heures, ou jours, la FIA avait menacé l’écurie et Flavio Briatore qu’en cas de triche avérée, Renault risquait tout simplement l’exclusion à vie de la F1. Oui, Renault risque gros.

A lire également. Affaire Renault F1 : le team contre-attaque, Affaire Renault F1 : Piquet Jr balance et Affaire Renault F1 : la FIA convoque l’équipe.

Source : Renault F1.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz