Accueil Berlines Citroën C-Quatre Sedan : dans la rue

Citroën C-Quatre Sedan : dans la rue

182
12
PARTAGER

La Citroën C-Quatre Sedan, qui a été présentée au salon de Shanghai et dont nous parlions ici, est commercialisée en Chine depuis la mi-Juin 2009. Un déplacement dans l’Empire du Milieu nous a ainsi permis de la capturer dans son milieu d’origine, dans les rues de Beijing.

La première bonne impression de cette déclinaison est ici confirmée : cette version est une réussite, mais surtout, elle semble enfin adaptée au marché chinois, ce qui était loin d’être le cas de la gamme C4 jusqu’ici. Car il faut bien l’avouer, ces dernières années, la position marketing de la gamme C4 en Chine aurait pu illustrer un cas d’école… de ce qu’il ne faut pas faire…

Car il y a une règle de base à respecter : le marché a toujours raison, ce que malheureusement nos constructeurs nationaux semblent parfois oublier sur les marchés étrangers. Explications :

Le marché chinois est segmenté et on peut distinguer 3 catégories:

–    Les berlines et citadines bon marché, souvent constitués de modèles chinois ou étrangers souvent anciens. Citroën y est présent avec sa C-Elysée, basée sur notre bonne vieille ZX mais restylée avec un avant ressemblant à la C5. Les autres stars de ce segment sont les VW Santana ou anciennes Jetta (Bora).

–    Les compactes modernes qui sont le cœur du marché. Ce sont les véhicules récents, comme la dernière version des Toyota Corolla ou VW Sagitan (notre Jetta actuelle), ainsi que la Chevrolet Cruze. C’est dans ce marché que se positionne la C4.

–    Enfin les modèles familiaux et premiums, comme la VW Magotan (notre Passat) ou Passat (basée sur l’ancienne Skoda Superbe vous suivez ?) ou encore les japonaises comme les Honda Accord (américaines) ou Toyota Camry, voire les Audi A4 et A6.

Autre caractéristique du marché chinois (ou asiatique), la préférence pour les versions à coffre. Comme la plupart des pays ou l’arrivée de l’automobile de masse est récente, la préférence va également aux styles classiques. L’idéal étant une voiture à coffre, blanche ou noire, avec du chrome et une calandre…

Et que proposait donc Citroën pour le segment des compactes ? Deux dérivés de la C4 : le coupé et la version à hayon, carrosseries qui ne correspondent pas au cœur du marché.

Vous me direz : « Et la C-Triomphe alors ? »
La C-Triomphe est un cas à part qui ne fait pas vraiment partie de la gamme C4. On imagine d’ailleurs très bien ce qui a dû se dire dans les bureaux ces décideurs :

–    Il nous faut une déclinaison tri-corps de la C4 pour coller au marché
–    Il nous faut un véhicule plus habitable et haut de gamme fabriqué localement pour attaquer le 3e segment
–    Alors faisons d’une pierre 2 coups : faisons une version rallongée de la C4  et ainsi, pour moins cher qu’un modèle spécifique, nous pouvons couvrir 2 segments du marché en même temps : bingo !

Malheureusement, à vouloir ratisser trop large, on risque de rater les 2 marchés, ce qui c’est un peu passé avec la C-triomphe.

De plus le style des différents dérivés est décalé, ce qui est, comme nous l’avons vu, pas du goût des chinois. Bref, Citroën offrait jusqu’ici 3 dérivées de la C4, et aucun pour vraiment correspondre à ce que demande le marché. Les chiffres de vente confirment d’ailleurs cette analyse, puisque les ventes de Citroën en Chine sont stables, alors que le marché croit de 20%

Voila pour l’explication de cette nouvelle version de la C4, qui semble, elle, bien mieux adaptée au marché, avec la bonne taille, et un style plus classique et consensuelle, et de plus, très réussi. Par rapport à la concurrence, elle est bien placée avec un prix de vente de 15 780 yuans (16 000 euros) pour la version 2.0 litres. Dommage qu’elle arrive si tard, alors que la gamme C4 actuelle s’approche déjà de la fin de carrière.

Petite remarque : les C4 chinoises s’appellent C-Quatre et non C4, car selon Citroën, le chiffre 4 s’apparente à la mort et est donc à éviter. Ca ne semble pourtant pas gêner les acheteurs,
Nombreux, d’Audi A4…

216305216309216312216315216318216333216330216327216324216321

Voir aussi:

Shanghai 2009 : Citroën C-Quatre Sedan ,

Citroën C4 Sedan : au Salon de Shanghai

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz