Accueil Bio-carburants WorldFirstRacing: une F3 en carottes, en patates et en soja!

WorldFirstRacing: une F3 en carottes, en patates et en soja!

58
12
PARTAGER

Peut-on créer une voiture de course « verte »? Oui, nous répond l’université de Warwick. Son Warwick Innovative Manufacturing Research Center a ainsi conçu une formule 3, baptisée « WorldFirstRacing ». De nombreux équipementiers ont apporté leur soutien et leurs produits.

Le châssis provient d’une Lola F3 standard. Mais les pontons (construits par Cray Valley Co) sont fabriqués à partir de bouteilles en plastique recyclées.

Le moteur est un 2,0l turbo-diesel BMW fonctionnant au biodiesel (fait d’huile végétale et de déchets de chocolaterie.) Préparé par Scott Racing, il développe 220ch et permet à cette Lola d’atteindre 220km/h en pointe. Hewland Engineering lui a créé une boite de vitesse acceptant un lubrifiant d’origine végétale (conçu par Fuchs.) La boite à air est fournie par Milled Carbon et elle est conçu en fibres de carbone recyclée à partir de carottes!

Le baquet, signé Lear, est en soja. Le harnais (fourni par Yazaki) fait de plastique et d’aluminium recyclé.

La colonne de direction (conçue par CelluComp) est fabriquée avec un plastique dérivé de fibre de carbone. Quant aux rétroviseurs (fabriquée par Biopolymer Network), ils sont issu de déchets de pommes de terre.

James Meridith, chef de projet, soutien que sa voiture est digne des standards d’une F3, en terme de performance, comme de prix. Elle connaitra l’épreuve de la piste le 7 mai, à Zolder.

Reste qu’il ne faut pas confondre « énergies renouvelables » et « protection de l’environnement ». Certes, utiliser des matériaux recyclés ou issus de matières végétales permet de réduire l’utilisation de matières premières et l’émission de déchets.
Problème N°1: recycler un matériaux demande souvent plus d’énergies que d’utiliser un matériaux neuf.
Problème N°2: en utilisant des matériaux issus de l’agriculture, on risque de faire flamber les prix des produits agricoles et que les paysans n’aient recours à la déforestation massive pour agrandir leurs terres. De plus, il y a le problème d’éthique classique: pourquoi utiliser des céréales comme carburant, alors qu’il y a tant de personnes qui meurent de faim et à qui on pourrait donner ces céréales.

188455188459188462

Source:
Edmunds

A lire également:
GreenGT sera présentée demain au salon energissima
Diesel de course

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz