Accueil 4x4 Essai Nissan Qashqai+2

Essai Nissan Qashqai+2

513
10
PARTAGER

Nissan_QASHQAI_2__15_.JPGAvec plus de 250 000 ventes dans toute l’Europe depuis sa sortie, le Qashqai est un réel succès. Cest la voiture la plus vendue dans une catégorie que Nissan à quasiment inventée : les crossovers compacts. Mais Nissan na pas décidé pour autant de sendormir sur ses lauriers et propose depuis peu une nouvelle version :  le Qashqai+2 qui vient compléter la gamme en proposant deux places supplémentaires ou un coffre plus grand selon l’utilisation. Si la première version était une alternative haute sur pattes aux berlines compactes (Peugeot 308, Renault Mégane, VW Golf, ), cette version cible donc les familles en mal despace qui se tournent habituellement vers les monospaces compacts tels que le Citroën Grand C4 Picasso, l’Opel Zafira, le Renault Grand Scenic ou encore le VW Touran.

Nissan_QASHQAI_2___8_.JPG

Pour devenir Qashqai+2, le Qashqai a été rallongé de 20 cm. Si beaucoup d’éléments de carrosserie ont été modifiés, l’empattement a lui aussi été augmenté et les lignes générales restent globalement les mêmes. Globalement car le petit renflement de la partie arrière alourdit quand même l’aspect général du Qashqai+2. Le Qashqai perd donc un peu du charme de son petit frère en devenant +2 mais c’est certainement le prix à payer pour proposer désormais une modularité proche de celle des monospaces qu’il concurrence.

Nissan_QASHQAI_2___1_.JPG

Modularité

Pour bénéficier de la troisième rangée de siège, le système est un modèle de simplicité : aucun élément ne doit être enlevé de la voiture et il suffit de tirer une languette pour déployer un ou deux sièges supplémentaires. Pour les replier et refaire apparaître le plancher de coffre plat c’est tout aussi simple : on repousse dune main les fauteuils à leur emplacement. Les éléments sont faciles à manipuler, bien conçus et semblent solides.

Nissan_QASHQAI_2___11_.jpg

Nissan_QASHQAI_2___5_.JPG

Concernant la place disponible sur la dernière rangée, il faut savoir que les sièges conviendront parfaitement à des enfants ou de jeunes ados. En revanche si vous souhaitez emmener avec vous la moitié de votre team de rugby cela sera un peu plus compliqué : la garde au toit reste limitée sur la dernière rangée.

Pour faciliter l’accès aux places arrière, la banquette arrière du milieu coulisse vers lavant : l’accès n’est pas complètement évident mais bon il faut bien laisser quelques avantages aux monospaces.

En configuration 5 places le coffre gagne 140l (pour atteindre 550l) : Pratique pour partir en vacances à 5.

A bord

La finition est tout à fait dans les standards et sur la finition Teckna que nous avons essayée l’on trouve tout ce que lon peut attendre à ce niveau de gamme : connectivité Bluetooth, commandes vocales pour téléphoner, un Système « Intelligent Key » bien conçu, une prise auxiliaire pour connecter son MP3 et l’indispensable régulateur de vitesse. On regrette qu’il n’existe pas de connectivité spécifique ipod mais on se consolera avec l’immense toit vitré de série qui renforce vraiment la sensation d’espace intérieur. Le cuir est également compris dans cette finition donnant un peu de cachet à l’intérieur de la version Teckna.

L’option GPS est comme d’habitude proposée à un tarif exorbitant (2200 €) mais comprend également une caméra de recul beaucoup plus pratique que les radars de recul classiques.

QASHQAI_2__13_.JPG

Nissan_QASHQAI_2___2_.JPG

Sur la route

Sur la route nous aussi avons eu de très bonnes impressions au volant de la version  dci 150ch munie dune boîte auto 6 vitesses et d’un système 4 roues motrices AllMode. Grâce à un gabarit mesuré en largeur et un châssis bien réglé on a vraiment l’impression de conduire une berline compacte. Pas de sueur froide pour s’insérer dans le trafic en ville ni pour passer un portail un peu étroit. L’association boîte auto/diesel fonctionne parfaitement sur un véhicule à vocation familiale : on ne s’embête pas à passer les vitesses et lon a suffisamment de couple pour assurer de bonne reprise.

QASHQAI_2__14_.JPG

On pourra lui préférer la version 1.5 dci 106ch, prochainement disponible et qui restera dans la catégorie écologique neutre (pas de malus). Il faut quand même savoir que la version dci 106 impose de faire l’impasse sur la boîte auto 6 vitesses et sur le système AllMode (2200 € en option pour ce dernier).

En synthèse :

Quelque soit la version choisi, le Qashqai+2 complète habillement la gamme Qashqai en proposant une solution :

– à ceux qui voulaient un peu plus de coffre dans leur Qashqai,
– à ceux qui recherchent une alternatives plus glamour que les monospaces compacts actuels pour transporter leur petite famille.

Le surcoût de la version Qashqai+2 varie entre 1500 € et 2000 € par rapport au Qashqai « normal » en fonction de la motorisation et de la finition choisie. Le Qashqai+2 est disponible en deux finitions Optima et Teckna toutes les deux très bien fournies en équipement.

Pour toutes les informations sur les prix, les motorisations et les équipement c’est par .

Pour découvrir l’univers du Qashqai+2 c’est par ici.

Nissan_QASHQAI_2___7_.JPG

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz