Accueil Ariel Essai Ariel Atom 300 sur le Paul Ricard : Le grand frisson

Essai Ariel Atom 300 sur le Paul Ricard : Le grand frisson

433
28
PARTAGER

ariel_atom.jpg
Il se passe toujours quelque chose sur le Paul Ricard HTTT. Lorsque ce ne sont pas les constructeurs qui y présentent leurs produits ni les voitures de course quil sy entraînent, ce sont de riches passionnés qui réservent la piste pour une journée de roulage comprenant un plateau incroyablement garni dans lequel on pouvait compter une Maserati MC12, bon nombre de Ferrari 430 Scuderia, de Porsche GT3 et autres Corvette Z06, sans oublier quelques célèbres modèles vintage dont lexclusivité est à la hauteur de leur pedigree : Ferrari F40 et 333SP, Porsche 917 et 935, Venturi 400 LM, etc. Et parmi ce plateau à faire tomber nimporte quel amateur de belles automobiles, un spécimen particulièrement rare de ce coté de la Manche et bien connu de ceux qui suivent les exploits de Jeremy Clarkson sur la BBC : LAriel Atom. Justement, il ma été possible de monter dedans pour un petit tour du Paul Ricard. Tant mieux métais-je dis alors, « Il parait quelle est sympa cette auto » : Grave erreur, et il maura fallu longtemps pour men remettre.

Vous avez forcement déjà aperçu sa carlingue simpliste dans un magazine : LAriel Atom, cest cette espèce de petite barquette complètement dépouillée équipée dun 4 cylindres Honda monté en position transversale arrière. Sorte de Lotus Super Seven des temps modernes, elle joue avant tout sur son poids ultra light pour affronter le chronomètre. 500 kilos, cest moitié moins quune Renault Twingo, et une bonne tonne en dessous de la majorité des grosses GT. Normal donc quelle soit performante.

Oui mais voilà, lAtom qui était présente sur le Paul Ricard en cette belle journée ensoleillée nétait pas une « simple » Atom. Standard. Le gros aileron en carbone aurait dû me mettre la puce à loreille : Il sagissait en fait de la version la plus délurée sortie des ateliers du petit artisan anglais, lAtom 300. Pourquoi 300? Parce que 300 chevaux grâce à un compresseur greffé sur le moteur Honda ! Rapportez ça au poids de lauto et vous obtenez 1.6 kg par cheval alors que les Ferrari Enzo, Porsche Carrera GT et autres Pagani Zonda ne passent jamais au dessous de la barre fatidique des deux kg par cheval.

ariel.jpg
Le résultat est sans doute la voiture de route la plus performante au monde. Je me suis rendu compte de ses aptitudes surdéveloppées lorsque je me suis installé dans le siège passager, au moment où le pilote a enfoncé la pédale de droite pour sextirper de la voie des stands. Pas difficile à comprendre que cette auto passe de 0 à 100 km/h en seulement 2.9 secondes ( ! ) lorsque je me suis pris la camera que je tenais à bout de bras dans la tête!

Plaqué au fond de mon siège pendant le décollage dans le sifflement surréaliste du moteur placé à quelques centimètres seulement derrière les occupants, je venais de me rendre compte que cette chose était bien plus quune « auto sympa ». Ne parlons même pas des passages en courbe, où la voiture est tout simplement collée au bitume là où une GT normale a déjà décroché du train arrière depuis longtemps. Cette chose repousse les lois de la physique et sa seule limite est la santé de ses occupants qui perdent tous leurs neurones à chaque prise de G latéraux.

Le plus amusant, cest sans doute lécoulement de lair : Vous lavez vu, il ny a pas de pare brise sur lAtom, seulement un petit saute vent purement symbolique en forme de bulle. Jusquà 150 km/h, ça va encore. Au dessus des 200 km/h, ( bien sûr je navais pas de casque intégral ), cest étonnant comme on découvre des facultés physiques jamais expérimentées auparavant : La peau du visage commence à se décoller et la bouche souvre en grand toute seule. La dégaine que javais à ce moment là devait un peu ressembler à ce quon voit dans les dessins animés lorsque le Coyote se prend un missile dans la tronche. Pire encore, la collisions entre le moindre moucheron et votre front est ressentie comme une douloureuse attaque suicide contre votre personne. Quant aux périodes de freinages, retenu par le harnais cest un miracle que votre tête parvienne à rester soudée à votre colonne vertébrale.

Ci-dessous la vidéo, qui ne retranscrira jamais les sensations surréalistes vécues à bord de lAtom.

http://www.youtube.com/watch?v=xiB5Q98GgsE nolink

Bref cette chose est absolument incroyable. Sur le circuit, aucune autre voiture ne lui résistait. Pas les 911 GT3 RS, ni les 430 Scuderia, ni même les Corvette Z06, les Murcielago ou la MC12. Toutes étaient ridiculisées par ce missile sans carrosserie qui slalomait entre des pilotes effarés de voir avec quelle facilité lAtom déposait leur GT à parfois plus de 300 000 euros.

Je comprends mieux Jeremy Clarkson qui déclarait que cétait lauto la plus performante quil lui ait été donné de conduire. Les quelques autres GT dans lesquelles jai pu monter ( McLaren SLR, Lamborghini Gallardo Superleggera, Corvette, Porsche GT3, Ferrari 360 Stradale) paraissent terriblement lentes à coté de lAtom 300.

Et dire quelle est 100% légale sur les routes anglaises! En France, cest une autre paire de manches mais huit heureux propriétaires ont déjà réussi à faire homologuer leur Atom, parmi lesquels Philippe Ferrer, lheureux possesseur de lAtom qui figure dans la vidéo que jai prise. Et pour ceux qui rêvent de vivre le grand frisson, bonne nouvelle, puisquil la mets à disposition pour des stages de pilotage dans tout le sud du pays. Loccasion du siècle : Pour moins cher, vous aurez loccasion de goûter à des performances sans comparaison possible avec les autos ( Ferrari F430, Porsche 911 ou Corvette ) que proposent les organismes de stages de pilotage classiques.

Mais oserez vous relever le défi Atom?

Merci à Philippe Ferrer pour sa disponibilitéEt son coup de volant sur le HTTT

Ci-dessous, quelques photos de la bête, les données techniques et la brochure de AtomFormula. Pour plus dinformations sur les stages en Ariel Atom, vous pouvez joindre Philippe par mail ( philippe.ferrer@dbmail.com ) ou par téléphone ( 06 60 86 10 56 ).

fiche techniqueFLYER ARIEL SAISON 2008DSCF2243DSCF2237

A lire également : Essai Corvette C6 sur le Paul Ricard

Poster un Commentaire

28 Commentaires sur "Essai Ariel Atom 300 sur le Paul Ricard : Le grand frisson"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Balrog
Invité

Génialisime !!!!! ^_^

Merci.

P.G
Invité

Et la cat’ hein et la Cat’ ? Et là c’était pas sur circuit ! ;-D

KoV
Invité

Un jour il est passé chez un préparateur moteur pas loin de mon boulot.
Le bruit était si magnifique …. et c’est la que j’ai découvert l’Ariel Atom. :’)

El grande
Invité

J’avoue que ca dois etre impressionnant une fois propulsé,remarque on a une scéance de lifting gratos avec ca. ^^
En tout cas merci. ^^

wpDiscuz