Accueil Berlines Dongfeng EQ7200HEV: recyclage(s)

Dongfeng EQ7200HEV: recyclage(s)

111
6
PARTAGER

eq7200hev_1.jpg

En tant que constructeur étatisé, Dongfeng est l’un des partenaire que Pekin « conseille » aux constructeurs étrangers cherchant à établir une joint-venture. Il a notamment passé un accord avec Nissan. Fait rarissime, c’est sous son badge que Dongfeng produit la Nissan Bluebird ancienne génération.

Mis à part un petit lifting assez maladroit, la voiture n’a pas beaucoup évolué. Mais la nouveauté est sous le capot, car cette version HEV de l’EQ7200 est une hybride. Elle possède un 1600 Fukang (version locale de la ZX, produite dans une joint-venture Dongfeng-Citroën) accouplé à un moteur électrique, fonctionnant grâce à des batteries au lithium.
Les performances nous ramènent au début des années 80: 0-100km/h en 14 secondes et vitesse maxi de 160km/h.

eq7200hev2.jpg

Cette EQ7200HEV est un véhicule de pré-série et Dongfeng pourrait se lancer rapidement… Sauf que les Chinois ne sont pas très « hybrides ». Dongfeng le sait très bien, vu qu’il doit produire la Honda Civic Hybrid (encore une autre joint-venture) dont d’aucuns prédisent qu’elle sera un flop. Mais Pekin force ses constructeurs a créer des véhicules « verts », en espérant que cela finira par faire évoluer les mentalités des Chinois, qui les achéteront. Le but ultime étant de débarasser les grandes villes de ses nuages de pollution qui font hurler les occidentaux. Pour en revenir à l’EQ7200HEV, on peut soupçonner que là aussi, Pekin a « conseillé » à Dongfeng de décliner l’EQ7200 en hybride.

Dongfeng_EQ7200HEV.jpg
Dongfeng_EQ7200HEV_1.jpg

Au final, Dongfeng annonce que d’ici 3 ans, il produira l’EQ7200HEV. Le gag étant qu’en 2004, il avait déjà présenté en grande pompe une EQ7200 hybride (photo ci-dessous) et qu’elle aurait déjà du être « bientôt » présentée. Faute de demande, Dongfeng l’avait mise au placard.
Mais la situation pourrait évoluer. Car le litre de sans plomb vient de passer à 6,46 yuans (0,6) le litre, contre un peu moins de 5 yuans auparavant. Une augmentation suite, non pas à la hausse du baril, mais à une nouvelle taxe, décidée par Pekin (pour pousser les gens vers les hybrides?) Du coup, les Chinois commencent à s’intéresser à la consommation de leurs véhicules…

Alors, est-ce que Dongfeng va produire un jour son EQ7200HEV?

EQ7200HEV3.jpg

Source:
China Car Times

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Dongfeng EQ7200HEV: recyclage(s)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
kitnoce
Invité

Quoi de plus normal que d’augmenter le prix de l’essence ? Le prix était anormalement bas en Chine, alors ils consommaient à outrance.

RV
Invité

« Du coup, les Chinois commencent à sintéresser à la consommation de leurs véhicules »
Comme les Européens, d’ailleurs ;-).
De ce point de vue, les Chinois ne sont pas si différents des Européens. La Prius I a été un flop complet en Europe, avant de voir la II tirée par le lobbying écologiste et les envolées des prix à la pompe.

Al1
Invité

C’est assez normal avec le look qu’elle a que les Chinois préfèrent autre chose. et puis, malgré le différentiel énorme de niveau de vis, 0,6 par litre… ça laisse rêveur l’Européen moyen qui vient de refaire son plein ce matin…

Al1
Invité

« le niveau de vie » ! bien sûr… tragique erreur de frappe !

AmV8
Invité

Ils pourraient pas arréter nous faire des caisses ces chinois pfff !!!On pourrait mm pas parler de prix car cette voiture n’est pas du tout dans son temps ou du moins le design est vraiment dépassé !!!

wpDiscuz