Accueil 4x4 Essai Chevrolet Captiva (3) : sept à bord

Essai Chevrolet Captiva (3) : sept à bord

144
3
PARTAGER

Photo_3_1On aurait pu embarquer des vélos à bord pour une balade cycliste à mi-chemin. Mais on a préféré le trip plus classique avec un petit pique-nique en cours de route. Ce choix fut judicieux car quoi de mieux quun repas sur la banquette arrière pour juger de la flexibilité à bord dune voiture familiale. On ne la pas fait par souci professionnel, mais simplement obligé par une météo capricieuse annulant nos projets initiaux. Assis à larrière de la voiture, on a ainsi mieux pu apprécier les possibilités offertes aux passagers de la deuxième rangée. Et une fois rassasiés, le temps étant plus sec, on a testé les différentes configurations.

Photo_3_2Après les deux premiers épisodes de cet essai (#1 et #2), nous allons aborder laspect pratique de cet SUV Chevrolet. Ce qui est dautant plus intéressant qua priori, la clientèle dune voiture du gabarit du Captiva doit montrer un intérêt certain à la modularité et à lhabitabilité. De plus, on la déjà dit, la Chevrolet bénéficie dun châssis distillant une sérénité certaine à bord. La bonne impression vient aussi dune finition sans faille et dune ergonomie convenable. Avec ce modèle, on efface totalement les influences Daewoo pour trouver un véhicule à la forte influence GM.

Ce nest dailleurs pas par hasard puisque les similitudes avec lOpel Antara sont nombreuses avec un canevas identique. Photo_3_9 Toutefois, le Captiva est plus long. En jouant sur lempattement, les ingénieurs coréens ont ainsi suffisamment de place pour proposer, en option, un sixième et un septième sièges escamotables. Des places à utiliser en dépannage ou pour des enfants. Ceci dit, laccès est aisé grâce à des sièges de deuxième rangée se rabattant facilement, un peu à la manière de ceux à lavant dune trois portes. Linstallation de la troisième rangée nest pas très compliquée non plus et limite les acrobaties.

Avec sa longueur de 4635 mm, sa largeur de 1850 mm, sa hauteur de 1720 mm et son empattement de 2705 mm, le Captiva est loin dêtre compact, sans être immense non plus. On a donc assez bien de places à bord. En plus, les configurations ne manquent pas. Avec les sept places installées, le coffre dispose de 85 litres de disponible. Ce nest pas énorme, mais cest suffisant pour déposer de petits sacs, des parapluies et des vestes. Une fois les deux sièges supplémentaires pliés, on passe à 5 places avec un volume de coffre de 465 litres. Avec tous les sièges arrière rabattus, son volume passe à 930 litres. Toujours avec un plancher plat. Lorsque le dossier du siège passager avant est rabattu, il est possible de transporter des objets dune longueur maximum de 2,70 mètres. Le véhicule offre alors un volume de chargement de 1 565 litres. Le seuil de chargement se trouve à 77 centimètres au-dessus du plancher du véhicule et reçoit une protection plastique spéciale. On a aussi apprécié la lunette arrière à ouverture indépendante.

Photo_3_4Vu que la famille peut se balader au complet, les bacs et espaces de rangement ne doivent être absents. Heureusement, ils sont bien là dans le Captiva. On retrouve des aumônières dans les dossiers de siège avant, de larges vide-poches intégrés dans les garnissages de porte à lavant, un porte-ticket, un rangement sous laccoudoir du tunnel central et un petit coffret à droite du volant pour y cacher un téléphone portable ou un PDA. Et, en fonction de la finition choisie, on peut même disposer dun tiroir de rangement amovible sous le siège passager. Les porte-gobelets, eux, sont présents à lavant et à larrière. Il y en a même pour les deux places de la troisième rangée.

Et notre pique-nique ? Il a été très facile de manger à larrière de lauto. Les gobelets ont trouvé leur place fort logiquement dans un espace adapté derrière lespace de rangement entre les deux sièges avant. En abaissant laccoudoir de la banquette arrière, on a pu déposer les vivres entre nous. Les autres espaces de rangement permettaient de déposer couverts, serviettes et emballages. En prime, les bouteilles dair sont restées au frai dans la boîte à gants. Étant donné lhabitabilité, on na pas eu de mal à sasseoir et à détendre nos jambes après une longue balade. Bref, on a su manger sans mal. Et ce nest déjà pas si mal 😉

À suivre

Sites constructeur : FranceBelgique

Photo_3_3

Photo_3_10 Photo_3_5Photo_3_6Photo_3_7Photo_3_8Photos et vidéo : Chevrolet

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Essai Chevrolet Captiva (3) : sept à bord"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Sirk Verelst
Invité

Est-ce que possible de me donner de l’information sur la distribution de la Captiva. Moi j’habite en Indonesie. On va la rencontrer sur le route de Jakarta ou non?
(My sincerest appologies for my bad french)
Sirk.

Ricol
Invité

Pas de cuir beige ,choix de couleur très limité, même avec les options maximales, donc exit les packs, je
n’ais même plus envie d’acheter.

wpDiscuz