Bientôt le bout du tunnel pour un WRC en crise ?
Bientôt le bout du tunnel pour un WRC en crise ?
par Nicolas Anderbegani

WRC : la FIA fait machine arrière, le règlement actuel maintenu pour 2025 et 2026

Les annonces tonituantes du début d'année restent lettre morte pour le moment

Zapping Le Blogauto La Porsche Panamera en avant premiere

En début d’année, la FIA avait annoncé par surprise l'abandon en WRC de l'hybride dès 2025 et l'introduction d'un nouvel ensemble de règles pour le Rally1 à compter de 2026. Cherchant à réduire les coûts pour étoffer le plateau mais aussi à relancer le spectacle et à attirer de nouveaux constructeurs, les Rally 1 devaient dès l’an prochain être dépourvues de l’unité hybride, subir une réduction de l’aérodynamique ainsi que des modifications sur les brides des turbos afin de réduire les coûts.

La FIA avait annoncé aussi que les Rally2 participant aux épreuves de WRC à partir de 2025 auraint la possibilité de rouler avec un kit WRC composé d'un plus grand restricteur, d'un plus gros échappement, d'une boîte de vitesses à palettes en option et d'un aileron arrière, l'objectif étant de réduire l'écart de performance entre les Rally1 et les Rally2. De quoi voir des "super" Fabia et "super" C3 ? Bref, les annoncent ressemblaient en effet à un condensé de ce que souhaitaient beaucoup de fans...

Les constructeurs ont freiné

Visiblement, les annonces n’avaient pas été faites en concertation avec les constructeurs, qui ont rapidement exprimé leurs réticences pour un changement si soudain et dans un laps de temps si court, alors que le développement des voitures 2025 était déjà bien engagé ! Face aux investissements consentis pour les actuelles Rally 1, le manque de concertation a sans doute été trè mal reçu en haut lieu par les directoires des constructeurs.  Cyril ABiteboul, directeur de Hyundai MSport, avait été assez clair dans les colonnes d’Auto Hebdo :

Ce qui a été dévoilé est lourd de conséquences. Cela a de sérieuses implications à commencer par nos projets. Le management de Hyundai m’a engagé l’an dernier pour mettre en œuvre un plan de transformation de l’équipe, avec des embauches, un renforcement du line-up et, évidemment, une stratégie technique pour la voiture. Celle-ci repose nécessairement sur un ensemble de règlements. Lorsque les cartes sont complètement rebattues alors que vous êtes aux deux tiers du projet, cela a des impacts sur celui-ci (...)Si nous sommes présents pour servir de faire-valoir à d’autres parce que nous ne sommes pas en mesure de rattraper notre retard dans le cadre réglementaire qui nous a d’ailleurs été confirmé par la FIA il y a quelques mois, c’est un sujet.

Les discussions ont été intenses depuis entre les autorités et les constructeurs, et, au final, de peur sans doute de voir les constructeurs claquer la porte et faire mourir le WRC façon FIA-GT, la stabilité technique l’a emporté pour les saisons 2025 et 2026. Le Règlement Technique WRC pour les voitures Rally1/2 restera inchangé pour les deux années à venir.  Les marques engagées en Rally1 souhaitaient la stabilité et celles qui produisent des autos pour le Rally2 n’entendaient pas suivre la voie du Rally2 +, qui aurait demandé des coûts de développement superflus pour un retour sans doute mitigé.

Beaucoup de problèmes à résoudre, rendez-vous en 2027

La FIA espère « accroître » la participation au plus haut niveau du WRC et « à ce que les constructeurs actuels s’engagent bien à l’avance sur l’avenir à long terme de ce sport ». Ces réglementations seront présentées pour approbation lors de la réunion de décembre du Conseil mondial, laissant aux constructeurs un délai de plus de deux ans pour s'adapter. 

En outre, le Conseil mondial a approuvé que, à des fins de promotion, deux membres du personnel de l'équipe désignés pour chaque constructeur enregistré seront désormais autorisés à être présents à moins d'un kilomètre de leurs voitures en compétition sur les tronçons routiers pour le tournage et la création de contenu sur les réseaux sociaux. Des positions supplémentaires dans la voiture ont également été aménagées pour le montage de l'objectif de la caméra embarquée.  

Beaucoup de bruit pour rien finalement, rien ne change à court terme, ce qui est logique vu l’implication financière des constructeurs qui ne pouvaient accepter un chamboulement si rapide des règlementations. En attendant, les problèmes restent les mêmes : un plateau famélique, pas assez de constructeurs, des coûts élevés, une promotion et une médiatisation en berne, sans oublier les restrictions toujours plus importantes pour le public…ça va être racheté par Liberty Media à force…

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men Life
 

Pour résumer

Les changements radicaux qui devaient entrer en vigueur dès 2025 pour le WRC - fin de l'hybride, rally 2 +, etc - tombent à l'eau, face à la levée de boucliers des constructeurs actuellement engagés, qui ont obtenu une stabilité jusqu'à fin 2026. Rendez-vous en 2027 pour trouver, espérons-le, un WRC avec un souffle renouvelé.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.