par David Christian Koskas

[Podcast 191] L’essentiel de la semaine automobile par leblogauto.com

Au programme cette semaine: le point sur les carburants, Renault et la Russie, l'UE à la maoeuvre pour les recharges, le géant des batteries ACC revoit ses ambitions à la hausse. Enfin l'essai et les nouveautés de la semaine.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Nouveau point sur les carburants, qui restent à des tarifs très élevés en France. Barbara Pompili, ministre de la transition écologique précise que l'approvisionnement en gazole pourrait poser un réel problème. Si l'Union Européenne impose un embargo sur les importations russes des produits pétroliers, la France serait directement impactée. TotalEnergies prévoit d'ores et déjà de se fournir sur son site d'Arabie Saoudite. Le Diesel représente 75% des consommations de carburants dans le pays. En outre, le gouvernement prévoit finalement une réduction à la pompe au 1er avril de 18 centimes. Avec l'implication des grossistes et de TotalEnergies, la baisse sera même supérieure à 20 centimes.

Le président ukrainien Zelenski implore les entreprises étrangères de quitter la Russie, dont Renault. Le groupe français ainsi mis sous pression, a finalement pris la décision de suspendre ses activités à Moscou, où il y possède une usine. Les revenus russes du géant tricolore représentent jusqu'à 20% de son chiffre d'affaires. En tant qu'actionnaire majoritaire d'Avtovaz, Renault évalue aussi l'avenir de sa participation. À Boulogne-Billancourt, on espère éviter une nationalisation de l'industriel russe. Par conséquent, Renault revoit ses perspectives à la baisse, avec une marge visée de 3% au lieu de 4. Toutefois, selon son Président, cela n'aura pas d'incidence sur le plan de redressement du groupe.

Les représentants des secteurs de l'automobile, de l'énergie et des fournisseurs se sont retrouvés à Bruxelles. L'objectif: mettre la pression sur l'Union Européenne et ses membres pour investir davantage et plus rapidement dans les infrastructures de recharge. Selon eux, l'UE doit revoir à la hausse ses objectifs pour les infrastructures privées et publiques. Un soutien via des incitations et des cofinancements sont nécessaires sur tout le continent pour accompagner la montée en puissance des ventes électriques. Il s'agit aussi de garantir une itinérance et des tarifs de recharge abordables pour le client.

ACC, le fabricant de batteries impliquant TotalEnergies, Stellantis revoit ses ambitions à la hausse. Ce géant avait prévu initialement de sortir pour 24 GWh de batteries par site de production. Il vise désormais 40 GWh pour chacune de ses usines, en France, en Allemagne et en Italie. Le site pilote de Nersac en Gironde, produit depuis cette année, et Douvrin dans les Hauts-de France va suivre en 2023. Cela suffit pour équiper d'ores et déjà plusieurs centaines de milliers de voitures par usine. L'Europe a en outre accepté la participation de Mercedes-Benz à hauteur d'un tiers. L'évolution des technologies va augmenter les capacités, pour atteindre selon le groupe les 400 GWh pour tous ses sites après 2030.

Ne ratez pas l'essai de la semaine. Nous avons pris le volant de la Jeep Renegade e-Hybride. Rendez-vous dès lundi sur leblogauto.com.

Enfin les nouveautés de la semaine: Maserati présente enfin son Grecale, Ferrari tease son futur SUV Purosangue, une nouvelle Honda Civic arrive dans quelques mois.

Pour résumer

Au programme cette semaine: le point sur les carburants, Renault et la Russie, l'UE à la maoeuvre pour les recharges, le géant des batteries ACC revoit ses ambitions à la hausse. Enfin l'essai et les nouveautés de la semaine.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.