Lancer le diaporama
Aston Martin DBX par Mansory 1
+19
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

Aston Martin DBX par Mansory

Accrochez-vous, Mansory s'en prend à un nouveau véhicule. Bon, ici c'est au SUV d'Aston Martin, le DBX. Et il est difficile de dire si c'est pire ou mieux que l'original.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Accrochez-vous, Mansory s'en prend à un nouveau véhicule. Bon, ici c'est au SUV d'Aston Martin, le DBX. Et il est difficile de dire si c'est pire ou mieux que l'original.

Pour son démonstrateur, Mansory a choisi de changer la couleur. Le DBX est en "Black Metallic" avec des touches de "Limegreen" (citron vert). La carrosserie quant à elle, c'est du Mansory, à n'en pas douter. Le parechoc avant reçoit moult appendices et un "splitter". Le DBX qui a d'origine un bas avant plutôt discret, effacé même, est ici prognathe. Le capot est redessiné et est surtout en carbone.

Les arches de roues sont élargies pour un style "wide body". Pour mieux les remplir, le DBX par Mansory a droit à des jantes 24 pouces spécifiques : des "DX.5". Les gommes symboliques (plus une bande de caoutchouc qu'autre chose) sont des 295/30R24 à l'avant et 355/25R24 à l'arrière.

La "queue de canard" ne devant pas être assez voyante, Mansory lui adjoint un aileron, ainsi qu'un béquet ! On ajoute un énorme diffuseur ainsi que des bas de caisse pas discrets et voilà pour l'extérieur. La plupart des éléments ajoutés sont en "carbone forgé". Les badges passent aussi à une couleur sombre avec du "limegreen". A l'intérieur, on retrouve (un peu trop ?) le "limegreen" un peu partout, notamment à fond sur les fauteuils qui ressemblent plus à des baskets qu'autre chose. Le tout est retravaillé "à la main" par Mansory.

Pour 7 dixièmes de mieux

Le V8 twin-turbo s'exprime à travers une ligne d'échappement revue. Elle peut se terminer de deux styles différents. Sur le modèle présenté, ce sont deux gros trous au centre du diffuseur, mais ils peuvent être à la place d'origine, de chaque côté du bouclier arrière.

Il faut dire que Mansory a touché au moteur pour lui faire sortir 800 chevaux et 1000 Nm (contre 550 ch et 700 Nm d'origine). Résultat, le pas discret Mansory DBX fait le 0 à 100 km/h en 3,8 secondes (contre 4,5 secondes d'origine) pour une vitesse maximale débridée à 325 km/h. L'électronique, les turbos (plus gros), le filtre à air et la ligne d'échappement ont été revus par le département performance de Mansory.

La consommation WLTP mixte passe de 14,3 l/100 km à 16,7 l/100km et les émissions mixtes de 269 à 347 g/km.

Pour résumer

Accrochez-vous, Mansory s'en prend à un nouveau véhicule. Bon, ici c'est au SUV d'Aston Martin, le DBX. Et il est difficile de dire si c'est pire ou mieux que l'original.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos