par Patrick Garcia

F1: Spa la dernière ?

Une des pistes les plus utilisée dans les jeux vidéos après Monaco et le Nurburgring est sans conteste Spa Francorchamps. Piste réputée et appréciée tant chez les pilotes que dans le public, le paradoxe veut que son Grand Prix de F1 soit un des moins fréquenté. Cela fait déjà 3 saisons que ce GP de Belgique est sur la sellette, notamment à cause de son anticipation sur la loi anti-tabac européenne, comme Magny Cours d'ailleurs, et elle ne doit son salut qu'à des bienfaiteurs de dernière minute.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Une des pistes les plus utilisée dans les jeux vidéos après Monaco et le Nurburgring est sans conteste Spa Francorchamps. Piste réputée et appréciée tant chez les pilotes que dans le public, le paradoxe veut que son Grand Prix de F1 soit un des moins fréquenté. Cela fait déjà 3 saisons que ce GP de Belgique est sur la sellette, notamment à cause de son anticipation sur la loi anti-tabac européenne, comme Magny Cours d'ailleurs, et elle ne doit son salut qu'à des bienfaiteurs de dernière minute.

Si en France, l'implication de la fédération ainsi que le soutien de Renault et Total assortie d'une affluence en hausse ont permis de sauver le GP, la Belgique se débat dans d'inextricables soucis financiers. Cette année 2005 a confirmé la non rentabilité déjà effective en 2004. De plus, l'organisateur DDGP, qui avait obtenu une avance de la part du gouvernement Wallon pour payer le plateau F1 2004 à Bernie Ecclestone ( 14 Millions d'euros) n'a jamais remboursé sa dette malgré une fréquentation 2004 estimée à 60 000 personnes. Affluence qui avait été préalablement désignée comme le seuil de rentabilité. Le gouvernement Wallon, convaincu que l'exercice 2005 ne serait pas meilleur (il ne le fut pas), vient de porter plainte.
Cette action fait suite aux rumeurs de surfacturation de la part de certains fournisseurs, qui eux furent dûment payés.
La société organisatrice de Didier Defourny a alors demandé au gouvernement Luxembourgeois une aide de 15 millions d'euros pour solder le contentieux en échange d'un Grand Prix 2006, non plus de Belgique mais du Luxembourg. Le refus aujourd'hui prononcé de l'Etat voisin met de fait DDGP en faillite.

Tout ça pour venir à l'essentiel: Le mythique circuit de Spa Francorchamps, sa "cuvette de l'Eau rouge, son arrêt de bus, son gauche terrifiant de Blanchimont pourraient ne plus faire partie du calendrier 2006 de la F1.

Une rumeur fait état de la reprise de l'organisation par le fossoyeur lui même, Bernie Ecclestone. Comme d'habitude, serais je tenté de dire...

Lire également: Spa circuit de légende
                        Spa sous la pluie Qualifs 2005
                        Raikkonen remporte le GP de Belgique 2005

Pour résumer

Une des pistes les plus utilisée dans les jeux vidéos après Monaco et le Nurburgring est sans conteste Spa Francorchamps. Piste réputée et appréciée tant chez les pilotes que dans le public, le paradoxe veut que son Grand Prix de F1 soit un des moins fréquenté. Cela fait déjà 3 saisons que ce GP de Belgique est sur la sellette, notamment à cause de son anticipation sur la loi anti-tabac européenne, comme Magny Cours d'ailleurs, et elle ne doit son salut qu'à des bienfaiteurs de dernière minute.

Patrick Garcia
Rédacteur
Patrick Garcia

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.