par Thibaut Emme

La F1 testera le "shield" à Silverstone

Depuis les accidents mortels de Jules Bianchi en F1 et de Justin Wilson en Indycar, la Formule 1 cherche à mieux protéger la tête des pilotes. Voici la nouvelle proposition qui sera bientôt testée.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Il y a eu le disgracieux et peu apprécié Halo. Red Bull a proposé un "pare-brise" (aeroscreen) que la FIA a retoqué. Voici le fameux "Shield", qui ressemble beaucoup à la proposition de Red Bull Racing, sans les montants le rigidifiant. Le shield fait en polycarbonate, doit protéger d'un grand nombre de débris la tête du pilote sans entraver la vision de celui-ci.

Sur un accident comme celui qui a touché Felipe Massa en 2009, touché par un ressort de suspension de la Brawn GP de Rubens Barichello, le shield aurait sans doute joué son rôle. En revanche, il est clair que pour Jules ou Justin, cela n'aurait rien changé. A voir si pour un accident comme celui de Henry Surtees (roue d'un adversaire venue percuter son casque) cela pourrait jouer un rôle.

Maintenant le tout est de savoir si le shield ne va pas gêner la vision avec les dépôts successifs. Aussi, il faudra évaluer s'il va gêner l'extraction du pilote. Il sera évalué le weekend prochain lors des premiers essais libres du GP de Grande-Bretagne à Silverstone. Bien que le visuel soit sur une Williams, c'est Ferrari qui testera le dispositif.

Source et illustration : FIA

Pour résumer

Depuis les accidents mortels de Jules Bianchi en F1 et de Justin Wilson en Indycar, la Formule 1 cherche à mieux protéger la tête des pilotes. Voici la nouvelle proposition qui sera bientôt testée.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.