par Thibaut Emme

F1 Silverstone 2022 : la première victoire de Carlos Sainz

Victoire de Carlos Sainz et Ferrari à Silverstone devant Perez et Hamilton. Un podium improbable et un Grand Prix spectaculaire avec un énorme accrochage avant le premier virage.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Le circuit est entouré par les nuages à 15 minutes du départ. Si on a des averses, on va avoir un GP spectaculaire. Si c’est sec, on pense que Verstappen va s’envoler et être intouchable.

Sainz a signé sa première pole position hier sous la pluie. Aujourd’hui, les Ferrari partent côté propre de la piste et cela pourrait jouer en leur faveur. Le départ pourrait être chaud comme souvent à Silverstone. Sur les stratégies, on pourrait n’avoir qu’un arrêt, s’il n’y a pas de pluie. Latifi a mis les gommes rouges en espérant la pluie. Verstappen aussi. Russell de son côté est en durs, les autres du TOP10 en jaunes (médiums).

Départ numéro 1

Enorme départ de Verstappen qui vire en tête devant Sainz. Hamilton aussi est parti comme un boulet de canon et dépasse Leclerc. Une voiture part en tonneau ! C’est celle de Zhou ! Drapeau rouge !

On voit Russell à pied, Albon à l’arrêt, Tsunoda sans son museau avant. Ocon a la suspension avant droite qui s’ouvre. Il tente de rentrer au stand. Après de longues minutes, les nouvelles sont rassurantes, Zhou a été extrait de sa voiture qui a traversé la zone en bitume sans ralentir et s’est calée contre les pneus de protection.

Sur les images, on voit Gasly qui s’insère entre Zhou et Russell et Russell qui s’écarte vers la gauche et part en toupie et percute Zhou qui part en tonneau et passe par-dessus la barrière de pneumatiques ! Les grillages l’ont arrêté sinon cela finissait dans le public.

En conséquence, Bottas a freiné, Albon aussi mais a été percuté par Vettel surpris, Albon a tapé le mur et est revenu sur la piste, percuté par Tsunoda. Au final, on est partagé entre le bitume et le gravier car la voiture ne ralentit pas du tout sur « le toit » sur l’asphalte. Et une fois sur le gravier, la voiture part en tonneau et décolle par-dessus les pneus. On est passé pas loin d’un drame.

Autre débilité monstrueuse, des « manifestants » sont entrés sur la piste. Le drapeau rouge était déjà brandit. Cela aurait pu être là aussi dramatique. Les nouvelles venant de Zhou sont bonnes. Pas de fracture, rien. Il reste en observation. Les images de la voiture sont impressionnantes car l’arceau de sécurité s’est effondré, le Halo non (ouf !).

Départ numéro 2

L’Alpine d’Ocon a été réparée. Assez impressionnant car il est rentré avec une suspension fracassée. Finalement Sainz repart en pole pour ce 2nd départ. En fait on repart sur la grille initiale. Verstappen ne réitère pas le pari des gommes rouges. Par contre Latifi oui. Tsunoda et Gasly partent en rouge, Vettel aussi.

Sainz s’élance correctement, mais Verstappen part mieux. L’Espagnol est agressif et pousse le Néerlandais sur le vibreur. Ca passe. Derrière, Leclerc tape Perez, y a du carbone qui vole. Norris fait l’extérieur à Hamilton et le dépasse. Gasly est 7e en tendre. Ocon a fait aussi un très bon départ et est 10e. Perez a un gros morceau d’aileron avant en moins.

Sainz a creusé l’écart et l’a mis hors zone DRS. Par contre Norris et Hamilton sont proches de Perez. Perez rentre à la fin du 5e tour. Hamilton passe Norris avec le DRS. La pluie s’est éloignée et on devrait rester sur le sec. Verstappen se rapproche de Sainz. Chez Perez on est reparti en mediums et il faudra donc s’arrêter encore.

Tour 10/52

Sainz se rate à la sortie de Becketts/Chapel. Verstappen le passe. Encore une « boulette » de Carlos. Stupide Tsunoda qui tente une attaque sur Gasly et part en tête-à-queue. Il fait partir Gasly en toupie aussi. Stupide car les deux étaient dans les points. Au 12e tour, Verstappen a une crevaison lente sur un pneu. Les deux Ferrari le passent. On remet de la gomme jaune et il y aura donc un nouvel arrêt. Il faut dire qu’il y a des débris un peu partout sur la piste.

Verstappen se plaint toujours à la radio malgré les nouveaux pneus. Alonso est 5e avec Verstappen derrière lui. Tsunoda prend 5 secondes de pénalité. On indique à Verstappen que c’est l’aéro qui est touchée, mais pas la structure de la voiture. Leclerc se plaint à la radio et demande à son écurie de « faire quelque chose ». Hamilton revient sur les Ferrari.

On demande à Sainz de pousser plus. Cela sent la consigne d’écurie qui va tomber « laisse passer Leclerc ». Au final, on fait rentrer Sainz à la fin du 20e tour.

Tour 21/52

On met les gommes dures pour Sainz qui doit aller au bout avec. Il repart devant Norris. Bien joué Ferrari ! Bottas abandonne. Même débarrassé de Sainz, Leclerc n’est pas plus vite qu’Hamilton. Ocon et Magnussen passent par les stands, Latifi et Schumacher en avaient fait de même avant. Verstappen repasse aux stands au 24e tour et on lui met les durs. Les durs ne fonctionnent pas aujourd’hui. Ce sont les plus durs de la gamme. Leclerc rentre au stand à la fin du 25e tour.

Hamilton prend la tête du GP. On met les durs à Leclerc, mais on ne lui change pas l’aileron avant. Sainz repasse Leclerc. Pour Gasly, c’est l’abandon au 28e tour. Chez AlphaTauri on peut s’en vouloir.

Tour 30/52

Ocon passe Latifi. Le Français prend la 9e place, le Canadien reste accroché au dernier point. Chez Ferrari on a fixé à Carlos un temps au tour de 1:32.2. S’il ne le fait pas il devra laisser passer Leclerc. On se bat contre Hamilton et pour le moment Ferrari perd du temps. C’est fait au 31e tour, on a échangé. Zhou est sorti du centre médical et est déclaré « apte ». On attend des nouvelles d’Albon qui serait évacué vers l’hôpital. Il a percuté le mur de plein fouet avant de se faire percuter de côté par Tsunoda.

Bon, Latifi est sorti des points. Schumacher l’a passé. Premiers points pour l’Allemand ? Hamilton a presque l’écart pour un arrêt « gratuit ». On met des durs, arrêt de 4,3 secondes. Trop long. Les deux Ferrari sont « loin » devant. Il va falloir chauffer les gommes maintenant. Leclerc ne fait finalement pas mieux que Sainz pour le moment.

Ocon est dans la zone DRS de Verstappen ? La Red Bull semble danser devant l’Alpine. Mais le Français n’a pas assez de vitesse malgré le DRS. Il finit par passer après 2 tours derrière. Ocon est 8e, Alonso toujours 6e. Schumacher pourrait aussi attaquer Verstappen. Pour Leclerc, cela semble fonctionner niveau pneus. Et comme on a demandé à Sainz d’économiser 2% d’essence. Que se passe-t-il pour Ocon ? Il se fait repasser par Verstappen et est sous la menace immédiate de Schumacher.

L’Alpine est immobilisée sur l’ancienne ligne droite et cela va être une voiture de sécurité. La voilà. Sainz et Hamilton passent au stand. Ce sont les tendres. Leclerc n’est pas passé par les stands. On a considéré que Sainz était moralement le 1er ? Perez aussi est en tendre. Stroll n’est pas rentré non plus ? Il a des pneus durs très usés. C’est un peu cause perdue.

Tour 40/52

On devrait avoir 10 tours sous drapeau vert. Incroyable redémarrage. Mais en pneus tendres Sainz finit par passer Leclerc. Perez a passé Hamilton. Leclerc est sous la menace de Perez. Alonso voit Hamilton juste devant. Stroll est hors des points et le « petit » Schumacher est 9e ! Les premiers points pour lui ? Belle bataille entre Hamilton et Perez.

Perez a le DRS mais Leclerc résiste. C’est idiot et c’est Hamilton qui les passe. Mais ce n’est pas fini car Perez attaque de nouveau, comme Leclerc. Et Alonso qui revient. Schumacher est 8e après avoir passé Vettel. Hamilton et Leclerc se croisent, recroisent. C’est magnifique !

Schumacher est dans l’échappement de Verstappen qui résiste tout de même pour la 7e place. Alonso n’arrive pas à passer Leclerc malgré le DRS. La fin de course est tendue entre Verstappen et Schumacher. Verstappen est limite à plusieurs reprises. Mais conserve sa 7e place.

Victoire de Sainz !

Drapeau à damier. Sainz remporte enfin son premier Grand-Prix après 150 départ. Il a beau avoir fait une "boulette" en course et avoir été rétrogradé par son écurie pour laisser passer Lecerc, l'Espagnol l'emporte et n'a pas volé cette victoire. La fin de course avec la voiture de sécurité a donné 10 derniers tours de folie.

Hamilton accroche le podium même s'il a sans doute entrevu la victoire potentielle. La Mercedes fonctionne mieux, mais est-ce le circuit ou les nouveautés ? Sainz est le 112e pilote différent vainqueur de Grand-Prix en F1. Sainz ne battra pas le record de Perez du plus grand nombre de GP avant la 1e victoire : 190 pour Perez, 150 pour Sainz.

A noter que Perez et Leclerc ont été notés par la commission de course car ils sont sortis des limites. Et Perez a poussé Hamilton hors de la piste après. Pénalité ou pas ?

PositionPiloteEcurie
1Carlos SAINZFerrari
2Sergio PEREZRed Bull Racing
3Lewis HAMILTONMercedes
4Charles LECLERCFerrari
5Fernando ALONSOAlpine
6Lando NORRISMcLaren
7Max VERSTAPPENRed Bull Racing
8Mick SCHUMACHERHaas F1 Team
9Sebastian VETTELAston Martin
10Kevin MAGNUSSENHaas F1 Team
11Lance STROLLAston Martin
12Nicholas LATIFIWilliams
13Daniel RICCIARDOMcLaren
14Yuki TSUNODAAlphaTauri
15Esteban OCONAlpine 
16Pierre GASLYAlphaTauri 
17Valtteri BOTTASAlfa Romeo
18George RUSSELLMercedes
19Guanyu ZHOUAlfa Romeo
20Alexander ALBONWilliams

Classement provisoire pilote

Verstappen conserve la tête du championnat. Ses poursuivants se rapprochent un peu. Sainz dépasse Russell pour la 4e place. Alonso profite de la panne de pompe à eau de Ocon pour revenir un peu sur lui.

PosPilotePTS
1Max Verstappen VER 181
2Sergio Perez PER 147
3Charles Leclerc LEC 138
4Carlos Sainz SAI 127
5George Russell RUS 111
6Lewis Hamilton HAM 93
7Lando Norris NOR 58
8Valtteri Bottas BOT 46
9Esteban Ocon OCO 39
10Fernando Alonso ALO 28
11Pierre Gasly GAS 16
12Kevin Magnussen MAG 16
13Sebastian Vettel VET 15
14Daniel Ricciardo RIC 15
15Yuki Tsunoda TSU 11
16Zhou Guanyu ZHO 5
17Mick Schumacher MSC 4
18Alexander Albon ALB 3
19Lance Stroll STR 3
20Nicholas Latifi LAT 0
21Nico Hulkenberg HUL 0

Classement provisoire écuries 2022

Red Bull est très largement en tête devant Ferrari. Mercedes est largement en 3e position, mais va chercher maintenant à remonter sur le duo de tête.

Alpine revient un peu sur McLaren avec Alonso qui finit devant Norris. Haas dépasse Aston Martin avec les 4 points de Schumacher et le point de Magnussen aujourd'hui.

PosEcuriePTS
1Red Bull Racing RBPT328
2Ferrari265
3Mercedes204
4McLaren Mercedes73
5Alpine Renault67
6Alfa Romeo Ferrari51
7AlphaTauri RBPT27
8Haas Ferrari20
9Aston Martin Aramco Mercedes18
10Williams Mercedes3

Pour résumer

Carlos Sainz est le deuxième pilote Espagnol vainqueur d'un Grand-Prix de Formule 1 après Fernando Alonso. Après une course de toute beauté qui a ménagé son suspense, Sainz remporte la mise. Leclerc peut être déçu de la stratégie de Ferrari.

Mick Schumacher marque ses premiers points avec une belle 8e place.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.