F1 2023 Monaco Qualifs : Verstappen arrache la pole !
par Nicolas Anderbegani

F1 2023 Monaco Qualifs : Verstappen arrache la pole !

Au terme d'une fin de qualification splendide et d'un dernier tour de folie, Max Verstappen est allé cherché la pole position à Monaco.

Zapping Le Blogauto Au volant avec Chat GPT

Quelle qualification mes amis ! Si la course ne garantit pas forcément un immense spectacle, au moins la séance de qualification a tenu toutes ses promesses, avec un plateau très resseré, puisque jusqu'à 16 voitures étairnt groupées dans la même seconde à l'issue des essais libres 3. Imola ayant été annulé, certaines équipes ont introduit ici des améliorations, comme Mercedes qui a laissé tomber son concept "sans pontons" ou encore Alfa Romeo et Alpha Tauri avec de nouvelles pièces.

Q1 : Perez out !

Le fait marquant était le crash de Sergio Perez, qui arrivait en survitesse à Saine-Dévôte, décrochait de l'arrière et tapait violemment le mur de pneus. Catastrophe pour le mexicain qui perd gros, puisqu’il se retrouve en fond de grille. Le drapeau rouge était déployé, alors qu'à ce moment-là, les McLaren de Norris et Piastri avaient les meilleurs chronos ! La séance reprenait pour 11 minutes et finalement Sainz et Hamilton, en dehors du top 15, amélioraient dans les ultimes instants pour passer en Q2. Verstappen signait le meilleur chrono de Q1, en 1.12.3, devant un étonnant Yuki Tsunoda ! Les pilotes éliminés étaient Sargeant, Magnussen, Hülkenberg, Zhou et évidemment Pérez.

Q2 : un mouchoir de poche

12 pilotes se tenaient en une seconde à 7 minutes de la fin de séance.Norris touche fortement le rail à la piscine et endommage sa suspension. C’en était fini de la Q2 du Britannique, qui était neuvième au moment de l’incident et avait aussi touché le rail en sortant de la chicane du port avant. Ça s’agitait subitement dans la pitlane avec des mécanos Aston poussant la monoplace de Stroll vers la pesée : il était sous enquête pour avoir oublié de s’arrêter à la pesée !  Les Alpines se montrent aussi avec Gasly et Ocon 6e et 8e. Les éliminés étaient finalement Piastri, de Vries, Albon, Stroll et Bottas. Déception pour Alfa Romeo, puisque Bottas avait toujours figuré dans le top 10 au cours des essais libres et de la Q1.

Q3 : ils attaquent tous comme de malades

Verstappen sort en premier des stands et signe 1’12"102, un temps moins rapide qu’en Q2. Ocon s’est placé à moins de deux dixièmes du Nérlandais, puis Alonso prend le meilleur temps en 1’11"706 ! Leclerc s’est placé deuxième à 0"053 de l’Espagnol, et Sainz s’est intercalé à 0"029. Gasly était sixième devant Hamilton et Tsunoda après cette première tentative. Russell s’est placé neuvième.

Verstappen claque un nouveau temps de 1’11"654…jusqu’à ce qu’Ocon fasse mieux en 1’11"553 à trois minutes de la fin.  Alors qu’il ne semblait pas en mesure de le faire, Leclerc s’empare alors de la pole en 1’11’471, sous les vivats du public…mais pas longtemps car Alonso reprend la tête en 1’11"449 ! Verstappen attaque un ultime tour. Il compte 2 dixièmes de retard au secteur 2, mais lors d’un ultime secteur exceptionnel, tel Schumacher en 1996, et en touchant à deux reprises le mur, Le Néerlandais arrache le meilleur temps final avec un 1’11"365 ! Alonso échoue en deuxième place à 84 millièmes. Leclerc et Ocon sont en deuxième ligne devant Sainz et Hamilton, puis Gasly et Russell, avant Tsunoda et Norris ! 360 millièmes de seconde séparaient le premier du sixième !

Quelques heures plus tard, on apprenait que Leclerc était pénalisé de 3 places pour avoir gêné Lando Norris dans le tunnel, qui a dû sauter sur les freins pour éviter un accrochage. Ferrari n’a visiblement pas prévenu le monégasque à temps pour libérer la trajectoire de l’anglais qui était dans un tour rapide…Cela place donc Ocon 3e, devant Sainz et Hamilton. Le pilote Alpine signe sa meilleure performance en qualifications depuis le Grand Prix de Belgique 2018 et reconnaît aussi avoir sorti une attaque du diable, en touchant aussi le mur.

Résultats qualifications

Pos.PiloteVoitureTemps Q1Temps Q2Temps Q3
01Max VerstappenRed Bull Honda RBPT RB191:12.3861:11.9081:11.365
02Fernando AlonsoAston Martin Mercedes AMR231:12.8861:12.1071:11.449
03Charles LeclercFerrari SF-231:12.9121:12.1031:11.471
04Esteban OconAlpine Renault A5231:12.9671:12.2481:11.553
05Carlos SainzFerrari SF-231:12.7171:12.2101:11.630
06Lewis HamiltonMercedes W141:12.8721:12.1561:11.725
07Pierre GaslyAlpine Renault A5231:13.0331:12.1691:11.933
08George RussellMercedes W141:12.7691:12.1511:11.964
09Yuki TsunodaAlphaTauri Honda RBPT AT041:12.6421:12.2491:12.082
10Lando NorrisMcLaren Mercedes MCL601:12.8771:12.3771:12.254
-------------------------------------------------------------
11Oscar PiastriMcLaren Mercedes MCL601:13.0061:12.395 
12Nyck de VriesAlphaTauri Honda RBPT AT041:13.0541:12.428 
13Alex AlbonWilliams Mercedes FW451:12.7061:12.527 
14Lance StrollAston Martin Mercedes AMR231:12.7221:12.623 
15Valtteri BottasAlfa Romeo Ferrari C431:13.0381:12.625 
-------------------------------------------------------------
16Logan SargeantWilliams Mercedes FW451:13.113  
17Kevin MagnussenHaas Ferrari VF-231:13.270  
18Nico HülkenbergHaas Ferrari VF-231:13.279  
19Guanyu ZhouAlfa Romeo Ferrari C431:13.523  
20Sergio PérezRed Bull Honda RBPT RB191:13.850 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Max Verstappen signe une pole position époustouflante à Moanco, au terme d'un dernier tour d'attaque maximale, mais il ne devance que de quelques dixièmes un tout aussi énorme Fernando Alonso. Leclerc, initilement 3e, est pénalisé et laisse cette place à un tout aussi excellent Esteban Ocon.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.