par Pierrick Rakotoniaina

Essai Jeep Renegade e-Hybrid de 130 ch

La Renegade, la Jeep la plus vendue en Europe, s’offre une nouvelle motorisation. Après la version PHEV, une déclinaison à hybridation légère s’invite au catalogue.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Un système hybride léger inédit chez Jeep

Le temps où les Jeep étaient synonymes de gros 4X4 polluants, est presque révolu en Europe. La marque d’origine américaine prévoit une électrification générale de ses gammes présentes sur le vieux continent à court terme. Un système d’hybridation légère 48V arrive sous le capot du Renegade.

Cela ne change strictement rien à son look, qui a déjà eu droit à deux mises à jour esthétiques. Il y a donc peu à dire sur ce design qui fait la force de cette Renegade, que l’on croise beaucoup notamment en Italie, où nous découvrons cette nouvelle hybride. Le style si caractéristique de cette maison US s’est bien intégré sur ce véhicule aux cotes plutôt urbaines.

Lecture du menu hybride difficile

À bord, on se rappelle en montant dans la voiture que Jeep a su donner une identité propre à cet intérieur noir. La poignée de maintien devant le passager ne servira pas dans cette voiture qui ne fera jamais de franchissement. Mais elle souligne le style Jeep, et s’ajoute aux multiples signatures disséminées ici et là, à la base du pare-brise, sur les enceintes etc.

Les passagers arrière ne manquent pas de place, au regard du gabarit. Toutefois nous regrettons le coffre, un peu petit avec 351 litres. La connectivité s’affiche sur un écran de 8,4 pouces plutôt simple a manipuler, à l’exception des données liées à la motorisation hybride difficiles à déchiffrer. Vous me direz, le plus important réside dans les consommations, que l’on s’attend à voir basses.

Simple d’utilisation

Les friands de mécanique aimeraient sans doute comprendre la composition du système de propulsion. Désolé, mais les explications se sont avérées un peu compliquées. Sous le capot, le 1.5 4 cylindres suralimenté est associé à une boite de vitesses e-DCT à 7 rapports intégrant la machine électrique. La batterie de seconde génération  se trouve au milieu du châssis sous le plancher.

Comme les Toyota et compagnie, l’intérêt de situe dans la simplicité d’utilisation. Il n’y a vraiment rien à faire de particulier, la voiture s’occupe de tout. Ni de fil à la patte, ni de nombreux modes ou de régénération réglable. La batterie se recharge lors des décélérations et freinages. On a droit à des démarrages systématiquement en douceur en électrique, avec ensuite de vrais moments sans le thermique.

Bien en ville, moins en dehors

En agglomération, on bénéficie alors du meilleur de cette hybridation 48V, avec une consommation pouvant descendre en dessous des 5 litres. Les phases les plus énergivores sont en effet lissées. Sur les autres routes, en revanche le gain paraît moins évident, avec alors un chiffre qui se rapproche des 8 litres. En outre, la puissance suffit pour la plupart des situations. Toutefois on l’imagine à la peine avec du monde et des bagages à bord.

Si le niveau de batterie se révèle suffisant, on peut aussi forcer le mode électrique, qui toutefois ne dure jamais longtemps, mais qui se révèle intéressant lorsque l’on se gare par exemple, ou pour glisser dans les bouchons. Cette Jeep Renegade gagne une polyvalence bienvenue, qui permet aussi à la marque de baisser sa moyenne de CO2, une donnée importante pour respecter les quotas CAFE.

Des tarifs un peu élevés

En devenant hybride, la Renegade s’offre une électrification avec un surcoût limité, contrairement au 4Xe bien moins abordable. Avec une gamme démarrant en dessous des 30 000 €, il se montre plus intéressant, même s’il s’avère un peu plus cher que ses concurrents. Cet ensemble moteur/boite/hybridation se retrouvera prochainement dans d’autres modèles de l’ex-FCA.

+ON AIME

  •  Look
  • Habitabilité arrière
  • Système hybride simple d’utilisation

-ON AIME MOINS

  •  Un peu cher
  • Consommation hors agglomération
  • Menu système hybride difficile â déchiffrer

Jeep Renegade e-Hybrid
Prix (à partir de)29 950 €
Prix du modèle essayé31 450 €
Bonus / Malus + 125 € 
Moteur
Type et implantation3 cylindres en ligne - Injection directe turbo essence + hybride
Cylindrée (cm3) 1 469
Puissance (ch/kW)130 / 96
Couple (Nm)240
Transmission
Roues motrices av
Boîte de vitesses auto à 7 rap.
Châssis
Freinsà disques
Jantes et pneus215/60 R17
Performances
Vitesse maximale (km/h) 191
0 à 100 km/h (s) 10
Consommation
Cycle mixte (l/100 km)5,8
CO2 (g/km) 131
Dimensions
Longueur (m)4,23
Largeur (m) 1,80
Hauteur (m) 1,68
Empattement (m) 2,57
Volume de coffre (l) 351
Poids (kg)1 495

Pour résumer

La Renegade, la Jeep la plus vendue en Europe, s’offre une nouvelle motorisation. Après la version PHEV, une déclinaison à hybridation légère s’invite au catalogue.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.