par La rédaction

WEC - Le Mans instaure une Hyperpole

WEC. La classique mancelle instaure une Hyperpole dès sa prochaine édition.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

L'hyper devient à la mode aux 24 Heures du Mans en WEC. La classique mancelle instaure une Hyperpole dès sa prochaine édition.

Vous trouviez les séances d'essai et qualificatives pour les 24 Heures du Mans trop comme ceci et pas assez comme cela. L'ACO vient d'annoncer un changement de format. Cela en est terminé des trois séances de qualification puisque les 24 Heures du Mans procéderont dorénavant en deux temps. Une première séance permettra de retenir les six plus rapides de chaque catégorie (LMP1 puis LM Hypercar à partir de 2021, LMP2, GTE Pro et GTE Am) qui à l'occasion d'une unique et courte séance partiront seuls à la chasse de leur pole respective. Durant cette séance dédiée à l'Hyperpole les voitures ne pourront pas rentrer au box tandis que le choix des pneumatiques sera libre, dans la mesure de l'allocation prévue pour l'épreuve.

Concrètement, le découpage est simplifié et densifié, ce qui donne le mercredi les essais libres entre 15h30 et 20h00 puis entre 22h00 et 23h00 avant la qualification entre 23h15 et Minuit.  Le lendemain, l'Hyperpole se jouera entre 21h et 21h30. Deux atres "libres" (entre 17h00 et 19h00 puis entre 22h et Minuit) seront également au programme.

Notre avis, par leblogauto.com

L'actuel mode de qualification avait son charme, beaucoup de charme même. Mais les temps et l'ACO s'adapte également aux formats médiatiques. L'attrait devrait être au rendez-vous et souvenons-nous que les 24 Heures se jouent des premières aux dernières secondes de course pas sur un tour de qualification qui glorifie peu.

Photo : Toyota

Pour résumer

WEC. La classique mancelle instaure une Hyperpole dès sa prochaine édition.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.