Accueil Endurance FIA : Adieu le LMP1, vive Le Mans Hypercar, et autres décisions

FIA : Adieu le LMP1, vive Le Mans Hypercar, et autres décisions

1510
22
PARTAGER
drapeau FIA

La FIA a tenu son dernier conseil du sport motorisé de l’année 2019. Au programme, le WEC, la F1, le WRC mais aussi le WRX et pleins de calendriers.

FIA World Endurance Championship (WEC)

Concernant le championnat du monde d’endurance, la FIA a arrêté le nom de la nouvelle catégorie reine. Le LMP1 disparaît à partir de la saison 2020-2021 au profit du « Le Mans Hypercar ». La catégorie reine du WEC doit vivre une nouvelle révolution comme bien souvent au Mans. Les voitures ressembleront à des voitures de série (de loin) et la motorisation sera hybride.

Pour limiter les budgets, seuls 40 personnes opérationnelles seront autorisées par écuries non hybrides, 43 pour celles ayant un ERS (partie hybride). Surtout, les concurrents de la catégorie doivent s’inscrire sous une marque automobile ! C’est sans doute ce qui explique le rapprochement entre Peugeot et Rebellion. Parmi les privés de ces dernières années, Ginetta pourra s’aligner sous ce nom, en revanche, ByKolles devra trouver un partenaire automobile par exemple.

Les LMP2 verront leur puissance abaissée de 30 kW et auront un fournisseur unique de pneumatique. On devrait donc (malheureusement) retrouver des LMP2 plus lentes que durant les dernières saisons WEC pour ne pas être trop proches des « Le Mans Hypercar ».

Formule 1

La F1 passe aux jantes uniques BBS, mais aussi d’autres fournisseurs uniques. Ce qui se verra dès le début des essais privés, c’est que les écuries ne peuvent plus masquer les stands avec des paravents. Fini (ou presque) les secrets.

FIA World Rally Championship – WRC

Le conseil du sport motorisé mondial a approuvé la nouvelle ère du rallye mondial, à partir de 2020. Le WRC deviendra hybride avec un « e-moteur » de 100 kW, standardisé pour tout le monde. Le WRC deviendra le « Rally1 »..

Les détails techniques devraient être finalisés durant le premier trimestre 2020, c’est à dire « demain ». Les voitures pourront être basées sur des modèles de production, ou sur des structures tubulaires (et ça c’est nouveau !). Le règlement devra préciser les cotes et limites admissibles. Mais, on pourrait ne plus avoir le même type de voiture (des citadines) pour tous les concurrents. Actuellement, les écuries doivent se baser sur une voiture de série au moins vendue (ou prévue) à 25 000 exemplaires.

Les voitures disposeront d’une structure de sécurité (crash structure) commune à tous. Côté moteur thermique, il ne devrait pas changer en caractéristiques. La FIA limitera et contrôlera plus fortement les dépenses de développement. Il sera aidé par un moteur électrique de 100 kW unique. Les voitures devront rouler en électrique en ville (même les super spéciales ?). Les voitures devraient conserver leur aspect « Goldorak » avec des appendices aérodynamiques un peu partout.

Suite au départ précipité de Citroën, la FIA autorise dès à présent les écuries à engager une deuxièmes écurie à voiture unique, qui ne marquera pas de points constructeurs. Cela devrait permettre à plus de pilotes de retrouver un volant et compenser le départ des chevrons. Bonne nouvelle aussi pour Hyundai qui pourra engager en permanence ses 4 pilotes, ou en prendre un 5e à mi-temps…Retour de Loeb/Elena sur un championnat complet ?

FIA World Rallycross Championship – WRX

La saison 2020 du WRX sera composée de 11 épreuves dont deux nouvelles. On continue à délaisser les vrais circuits historiques de rallycross pour des boucles sur des circuits plus connus. Après le « parking » de Spa (qui a dénaturé le pied de l’Eau Rouge NDLA), le WRX ira au Nürburgring après la nouveauté russe de Saint Petersbourg. La dernière épreuve aura lieu comme cette année en Afrique du Sud et la manche Française de Lohéac aura lieu comme habituellement début septembre.

A noter que l’épreuve de Hell en Norvège se déroulera en même temps que les 24 heures du Mans 2020 ainsi que le Grand Prix de Formule 1 du Canada.

18‐19 AprilSpainBarcelona
02‐03 MayPortugalMontalegre
16‐17 MayBelgiumSpa Francorchamps
13‐14 JuneNorwayHell‐Lanke
04‐05 JulySwedenHöljes
18‐19 JulyRussiaSaint Petersburg*
01‐02 AugustGermanyNürburgring
05‐06 SeptemberFranceLohéac
19-20 SeptemberLatviaRiga
30‐31 OctoberUnited Arab EmiratesAbu Dhabi
14‐15 NovemberSouth AfricaCape Town

Pour 2021, le WRX passe à l’électrique. Le fournisseur d’énergie pour tout le WRX et le Junior Rallycross sera GCK Energy. GCK c’est Guerlin Chicherit Kompetition engagé dans le championnat. D’autres calendriers ont été dévoilés dont celui de la WTCR World Touring Car Cup, ou autres.

Poster un Commentaire

22 Commentaires sur "FIA : Adieu le LMP1, vive Le Mans Hypercar, et autres décisions"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

« Surtout, les concurrents de la catégorie doivent s’inscrire sous une marque automobile ! »

Donc si j’ai bien compris, c’est un coup de fusil à pompe dans la tronche des privés?

salociN
Invité

Que les choses soient claires : la FIA n’aime QUE les constructeurs. C’est un peu le MEDEF de l’automobile, à l’échelle internationale.

Teams privés, artisans, pilotes et autres artistes/originaux/marginaux sont cordialement priés de voir ailleurs si Todt y est.

Moi.
Invité

Reste à savoir les modalités pour être considéré comme marque automobile.

Zak
Invité

Vive l’e-hypocrisie : WRX en 2021, WRC en 2022 ! Quelle chouette perspective.

Sylver
Invité

Le rally-cross c’est parfait pour une full électrique. Dommage que le rallye ne soit qu’hybride, c’est clairement aussi un format adapté au full EV.

Miké
Invité

Du coup c’est du foutage de gueule complet, ils renomment juste la catégorie lmp1, et sans production limitée on va se retrouver avec les mêmes protos, les privés en moins, z’ont pas le prestige pour jouer avec les mêmes avantages.

Invité

Bah dès l’annonce du règlement c’était claire: soit tu fais un proto, soit tu fais une version route en 20 exemplaires construit en 2 ans

r12ts
Invité

Ce sera peut être l’occasion pour Alpine de s’inscrire en hypercar en s’associant à Bykolles. La catégorie reine pour pas cher. Et ils connaissent bien ce genre d’association puisqu’ils le font depuis plusieurs années en LMp2.

seb
Invité

Avec un nom comme ça, on va peut être voir le retour du SRT en rallye ^^

24h du mans, WRX et F1 le même week end, c’est pas cool pour les pilotes ça. On n’aura pas droit à une pige d’une pilote d’une autre catégorie aux 24 comme ça se fait de temps en temps.

wpDiscuz