24 heures du Mans 2023 Hyperpole : doublé Ferrari !
par Nicolas Anderbegani

24 heures du Mans 2023 Hyperpole : doublé Ferrari !

Quel retour ! Certes, 24 heures, c’est long, et comme le disent les pilotes Ferrari eux-mêmes, Toyota reste le favori de l’épreuve, mais le cheval cabré n’a pas manqué son retour, en verrouillant une première ligne 100% Maranello lors de l’hyperpole !

Zapping Le Blogauto Alpha Tonale Q4 PHEV-2 280ch Veloce

Il fallait remonter à…1965 pour trouver une première ligne 100% Ferrari au Mans, année d’ailleurs de leur dernier succès dans la Sarthe. A l’époque, Masten Gregory et Jochen Rindt s’étaient élancés en tête sur une 275LM.

Duel en rouge

Certes, après la jounée test, où les Ferrari avaient trusté les meilleurs chronos, et une domination également lors des essais libres 3, Ferrari était favori pour la qualification. Depuis le début de la saison, les 499P sont très véloces sur un tour.

Dès le premier tour lancé, Pier Guidi en 3:23.897 et Fuoco en 3:24.198 ont battu la pole 2022 de 3:24.408. Fuco s’est ensuite rapproché à 8 millièmes avant que pier Guidi n'améliore de 4 dixièmes...avant annulation de son temps pour non respect des limites de piste. Néanmoins, dans un ultime rish final, et malgré une gêne occassionnée par deux LMGTE, Antonio Fuoco a mis out le monde d'accord sur sa tentative suivante en améliorant de quasiment 1 seconde en 3:22.982, soit 773 millièmes plus vite que la #51 de Pier Guidi.

Toyota Gazoo Racing a du s’avouer vaincu, puisque Brendon Hartley a concédé 1.469s sur le poleman pour se classer au 3e rang, devant la Porsche 963 de Felipe Nasr qui n'a pris la piste qu'en fin de séance après l'incendie de la Cadillac. Les ajustements de la Bop vont-ils encore faire grincer des dents ?

C’est aussi la tuile de l’hyperpole pour la Cadillac n°3. Alors que Sebastien Bourdais venait de hisser le prototype américain jaune au 3e rang, il a pris feu dans les Hunaudières, déclenchant un drapeau rouge synonyme de perte de ses chronos. Le cinquième temps final revient à la Toyota de Kobayashi à 1.951s, devant la Cadillac de Earl Bamber, la Porsche Penske de Fred Makowiecki et donc la Cadillac de Sébastien Bourdais.

LMP2 et LMGTE

En LMP2, IDEC Sport Racing, avec sa livrée hommage à Delage, se place en pole grâce à Paul-Loup Chatin en 3:32.923. Une belle performance pour une équipe qui tient le forme actuellement. L'Oreca 07/Jota de Pietro Fittipaldi partira depuis la 1ère ligne en LMP2. Le team britannique est très en verve depuis le début du meeting. Louis Delétraz a placé l'Oreca 07/Team WRT au 3e rang.

Sans grande surprise, la pole en GTE-Am, où la Corvette C8.R s'est montrée la plus rapide grâce à Ben Keating en 3:53.092. Ahmad Al Harthy a pris le 2e temps sur l'Aston Martin Vantage GTE/ORT by TF. La deuxième ligne sera 100% Ferrari et AF Corse avec Thomas Flohr et Julien Piguet, auteur d'un très bon chrono. Même chose en troisième ligne avec deux Ferrari 488 GTE, celles de Perez Companc (Richard Mille AF Corse) et Kimura (Kessel Racing). GMB Motorsport et Kessel Racing complètent le classement en GTE-Am.

Résultats qualifications

                                                 

24 Heures du Mans - Hyperpole

1 Ferrari AF Corse Ferrari 499P Alessandro Pier Guidi 3'22"982

2 Ferrari AF Corse Ferrari 499P Antonio Fuoco 3'23"755

3 Toyota Gazoo Racing Toyota GR010 Hybrid Brendon Hartley 3'24"451

4 Porsche Penske Porsche 963 Felipe Nasr 3'24"531

5 Toyota Gazoo Racing Toyota GR010 Hybrid Kamui Kobayashi 3'24"933

6 Cadillac Racing Cadillac V-Series.R Earl Bamber 3'25"170

7 Porsche Penske Porsche 963 Dane Cameron 3'25"176

8 Cadillac Racing Cadillac V-Series.R Sébastien Bourdais 3'25"521

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Ferrari réussit pour l'instant son grand retour aux 24 heures du Mans. Les deux 499P verrouillent la première ligne et ont nettement battu les Toyota et les Porsche. Antonio Fuoco a signé le meilleur temps. Mais évidemment, à partir de samedi, ce sera une tout autre affaire...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.