par Elisabeth Studer

Russie : vente de pétrole interdite aux pays pratiquant le prix plafond

Enième épisode et escalade dans la guerre que mène la Russie contre les pays Occidentaux sur les prix du pétrole. A partir du 1er février, Moscou interdira la vente de son pétrole aux pays étrangers pratiquant le plafonnement de son or noir, une mesure mise en œuvre début décembre par l'UE, le G7 et l'Australie fixant le seuil maximum à 60 dollars par baril.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Livraison de pétrole et de produits pétroliers russes interdite en cas de plafonnement des prix

"La livraison de pétrole et de produits pétroliers russes à des personnes morales étrangères et autres particuliers est interdite" en cas d’application par ces derniers de prix plafond, indique ainsi décret signé mardi par le président russe Vladimir Poutine.

Le texte précise que cette mesure est prévue pour une durée de cinq mois, "jusqu'au 1er juillet 2023".

D’éventuelles exceptions à la main de Poutine

Seule "une décision spéciale" de Vladimir Poutine lui-même pourra permettre la livraison de pétrole russe à un ou des pays qui ont mis en place le prix plafond ces dernières semaines, précise par ailleurs le texte publié mardi.

Plafond fixé à 60 dollars par baril

Début décembre, après des mois d’âpres négociations, les 27 Etats membres de l'Union européenne, les pays du G7 et l'Australie se sont accordés pour mettre en place un plafonnement du prix à l'export du pétrole russe à 60 dollars par baril. Dans les faits, seul le pétrole vendu par la Russie à un prix égal ou inférieur à 60 dollars peut continuer à être livré. Au-delà de ce plafond, il est interdit pour les entreprises de fournir les services permettant son transport maritime (fret, assurance, etc.).

L'objectif d'une telle mesure est de réduire la manne pétrolière de Moscou, en vue de restreindre ses capacités financières et par la même ses ressources disponibles pour le financement de la guerre qu’elle mène contre l’Ukraine. Toutefois, à l’heure actuelle, le cours du baril de pétrole russe (brut de l'Oural) avoisine 65 dollars, soit à peine plus que le plafond fixé, limitant ainsi l’impact court terme de cette mesure.

Sources : AFP

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

A partir du 1er février, Moscou interdira la vente de son pétrole aux pays étrangers pratiquant le plafonnement de son or noir, une mesure mise en œuvre début décembre par l'UE, le G7 et l'Australie fixant le seuil maximum à 60 dollars par baril.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.