par Thibaut Emme

F1 GP d'Arabie Saoudite 2021 à Jeddah : le circuit

La Formule 1 va inaugurer un circuit à peine terminé ce weekend en Arabie Saoudite, avec le nouveau circuit de la Corniche de Jeddah. Le plus rapide depuis très longtemps.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Le circuit en quelques chiffres. Long de 6,174 km, Jeddah sera parcouru 50 fois dimanche prochain pour une distance totale du Grand Prix de 308,45 km. Trois zones de DRS sont prévues sur un circuit qui compte 27 (!) virages. Ce nouveau circuit est installé sur la Corniche, plein ouest au bord de la Mer Rouge.

C'est un circuit urbain semi-permanent. Certaines portions resteront en place, d'autres redeviendront des rues le reste du temps. Le circuit épouse le tracé des rues le long de la plage et a été dessiné par la "Tilke company", responsable de beaucoup de tracés modernes pas folichons.

Ici, le tracé est pratiquement plat, et enchaîne les virages ultra-rapides. La vitesse moyenne au tour devrait dépasser les 250 km/h. Seul Monza, le "temple de la vitesse", devrait avoir une meilleure vitesse moyenne sur une boucle. Mais, contrairement à Monza, on a ici un circuit plein de changements de direction, des courbes au rayon toujours différent, avec des murs très proches.

Voilà ce qui devrait donner un peu d'adrénaline aux pilotes, et peut-être le frisson aux spectateurs. Car pour le reste, ne soyons pas Cassandre mais on risque de s'ennuyer ferme tant les zones de dépassement semblent rares. On peut citer le freinage du virage 27 avant la ligne droite des stands, ou le freinage à la fin de cette ligne droite, sur la chicane 1-2 qui conditionne l'enchaînement jusqu'au virage 12.

Le virage 13, à 180° et relevé, pourrait permettre aux plus téméraires de s'illustrer, s'il n'y a pas trop de sable en dehors de la trajectoire. Pour le reste, avec les voitures actuelles, on risque d'avoir une procession. L'avenir proche nous le dira.

Un Grand-Prix de nuit, qui peut être décisif

Le Grand-Prix sera le deuxième avec celui de Losail au Qatar à se dérouler entièrement après le coucher du soleil. 20h pour les qualifications (18h en Métropole), 20h30 pour le Grand-Prix (18h30 ici). Evidemment, il est donc artificiellement éclairé... Ce n'est pas très "écolo-friendly" alors que la FIA et la F1 parlent régulièrement de "verdir" ce sport. Pour l'anecdote, les banderoles clament que c'est le premier GP entièrement de nuit. Elles ont visiblement été faites avant l'ajout du Qatar.

Ce GP d'Arabie Saoudite est l'avant-dernier de la saison. Les deux protagonistes à la couronne mondiale se tiennent encore dans un mouchoir de poche. Mais, Verstappen est le mieux placé et peut même être titré dès ce dimanche. Max a 8 points d'avance sur Hamilton et un GP c'est 25+1 points possibles. Si Verstappen marque 18 points de plus qu'Hamilton à Jeddah, il sera le champion 2021 de Formule 1.

En revanche, si Hamilton l'emporte avec le point du meilleur tour en course (26 points) et que Verstappen est 2d (18 points), les deux pilotes arriveront à Abu Dhabi à égalité de points. Mercedes dispose de 5 petits points d'avance sur Red Bull. Elle peut donc même se voir rejoindre et arriver, là aussi, à égalité pour le dernier GP. Un titre pilote qui se joue sur le dernier GP, il faut remonter - seulement - à 2016 pour voir cela entre Rosberg et Hamilton.

Dans les scénarios improbables mais possibles, il y a aussi la Covid-19. Capito (Williams) est déclaré positif et ne sera pas à Jeddah. Si l'un des deux pilotes de tête est déclaré positif, cela pourrait signifier un titre par forfait, dans un sens comme dans l'autre. Abu Dhabi n'est qu'une semaine après Jeddah.

Illustration : F1 modifié par leblogauto.com

Pour résumer

La Formule 1 va inaugurer un circuit à peine terminé ce weekend en Arabie Saoudite, avec le nouveau circuit de la Corniche de Jeddah. Le plus rapide depuis très longtemps.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.