Accueil VW Volkswagen / usine de batteries : du nouveau à l’Est début 2022

Volkswagen / usine de batteries : du nouveau à l’Est début 2022

0
9
PARTAGER

Volkswagen a annoncé lundi qu’il déciderait au premier semestre 2022 du lieu précis d’implantation d’une usine de cellules de batterie, précisant que le site serait situé en Europe de l’Est.

Volkswagen veut construire 6 grandes usines de batteries en Europe

Volkswagen a d’ores et déjà fait part cette année de son projet de construire six grandes usines de cellules de batterie à travers l’Europe d’ici la fin de la décennie, avec la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie et la République tchèque en lice pour l’ouverture de l’une d’entre elles en 2027.

Décision ferme pour un emplacement au 1er semestre 2022

Le constructeur a déclaré qu’il prévoyait toujours de décider de manière ferme d’un emplacement pour l’usine au cours des six premiers mois de l’année prochaine et que sa décision n’avait pas été repoussée.

Les critères pris en compte pour cette décision les conditions proposées par le pays, l’environnement économique, la stratégie de mobilité électrique et le cadre des subventions, a déclaré un porte-parole de l’entreprise.

Le DG de Volkswagen en visite en République tchèque

Le porte-parole a déclaré que le DG de Volkswagen Herbert Diess et Thomas Schmall, membre du conseil d’administration en charge de la technologie, étaient en visite lundi en République tchèque pour un échange avec son unité Skoda ainsi que pour discuter de la stratégie d’électrification du pays.

Le ministre tchèque de l’Industrie, Karel Havlicek, avait déclaré plus tôt que Volkswagen avait retardé sa décision sur le choix du lieu d’implantation.

« On supposait qu’ils décideraient d’ici la fin de l’année, maintenant c’est déplacé à la mi-2022, pas seulement en ce qui concerne la République tchèque », a déclaré Havlicek, confirmant une information publiée précédemment par l’agence de presse CTK.

Notre avis, par leblogauto.com

A noter que parmi les pays en lice figure notamment  la Pologne qui entretient des relations houleuses avec l’Union européenne en ce moment.

En décembre dernier, le constructeur automobile public polonais ElectroMobility Poland (EMP) a annoncé que la première usine de voitures électriques de Pologne, parrainée par l’État, devrait entrer en production d’ici 2024 dans une région qui dépend fortement de l’extraction du charbon.

En retard sur ses voisins, la République tchèque et la Slovaquie, dans la transition vers la production de véhicules électriques, la Pologne avait alors présenté ses propres prototypes de SUV et de berlines au courant de l’année 2020, sous la marque Izera.

En novembre 2020, le président de VW Slovaquie, Oliver Gruenberg, avait quant à lui indiqué que Volkswagen prévoyait d’investir 1 milliard d’euros dans son usine slovaque. Sur ce montant, 500 millions d’euros devaient être consacrés à la production des modèles Passat et Skoda Superb de nouvelle génération.

Ce nouvel investissement en Slovaquie faisait suite à l’annulation des projets d’implantation d’un nouveau site de production en Turquie. La décision a également marqué les esprits des syndicats de l’unité tchèque de Volkswagen, Skoda Auto, qui abrite la marque Superb depuis les deux dernières décennies.

Sources : Reuters, CTK

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Volkswagen / usine de batteries : du nouveau à l’Est début 2022"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Pologne et Allemagne sont contre notre nucléaire pour des raisons écologiques pour laisser la place à leurs lignites (encore plus polluants que le charbon) … Et pour le gaz de Poutine… Elle est belle l’Europe !

SGL
Invité

Bah dites-le clairement que vous êtes pour faire fabriquer des batteries à partir d’électricité à base du lignite !
Dites-le que vous êtes pour le lobbying des Allemands Polonais pour les centrales à charbon qui nous pollue notre air (à moins que l’air s’arrête toujours à nos frontières comme en 1986 ?)
Et le lobbying des centrales à gaz (de Poutine) … Et le lobbying pour (finir de) tuer notre industrie nucléaire (+220 000 emplois)

pat d pau
Invité

Detente toi avant que je te bifle 😂😂😂😂😂😂

Don92
Invité

Quand les Français font des usines de batterie, la moitié de ces usines sont en Allemagne… évidemment l.inverse n est pas vrai

georges
Invité

Faux.
C’est franco allemand donc une en France et une en Allemagne.

NBLL
Invité

Fabriquer des batteries à partir d’électricité au charbon!!!!

georges
Invité

Ils sont à la recherche du plus disant en aides et salaires les moins importants.

pat d pau
Invité

Hate de voir ca en pologne ou chez orban en hongrie.😉

Thomas
Invité

Ca peut aussi être en Roumanie…chez Dacia 😀

wpDiscuz