Accueil Electriques CATL : achat du canadien Millennial Lithium

CATL : achat du canadien Millennial Lithium

0
4
PARTAGER

CATL, fabricant chinois de batteries a annoncé mercredi avoir acquis la société canadienne Millennial Lithium. Objectif pour ce fournisseur de Tesla et Volkswagen : garantir un approvisionnement stable à long terme en lithium.

CATL : investissement en amont

L’accord est le deuxième investissement en amont du fabricant de batteries ces derniers jours, après qu’AVZ Minerals vient d’annoncer avoir obtenu un financement de 240 millions de dollars d’une société d’investissement privée, détenue conjointement par CATL, pour développer un projet de lithium et d’étain en République démocratique du Congo ( RDC).

CATL remporte la mise face à Ganfeng

Millennial Lithium, société axée sur l’Argentine, a indiqué que CATL avait fait une offre de 3,85 $ CA par action, dans le cadre d’une transaction d’une valeur de 376,8 millions de dollars canadiens (297,3 millions de dollars).

La proposition a surenchéri sur l’offre de 3,60 $ CA chacun par action faite par en juillet Ganfeng, l’un des plus grands producteurs mondiaux de produits chimiques au lithium utilisés dans les batteries de véhicules électriques.

Millennial Lithium a déclaré que CATL l’avait également remboursé des frais de résiliation de 10 millions de dollars versés à Ganfeng, qui avait jusqu’à lundi dernier pour émettre une offre plus élevée mais a décidé de jeter l’éponge.

Cette opération de CATL met un frein à une vague d’acquisitions réalisées par Ganfeng en 2021, qui l’a vu acquérir les parts demeurant disponibles de Bacanora Lithium, ( Mexique), ainsi que des participations dans une mine de lithium au Mali et un lac salé en Chine.

CATL investit à tout va dans le lithium

L’acquisition « pure et simple » par CATL d’une société minière spécialisée dans le lithium fait suite à son acquisition de participations dans une société de lithium axée sur l’Argentine, Neo Lithium, North American Nickel axée sur le Groenland et l’australien Pilbara Minerals.

En avril, CATL a annoncé que sa filiale avait pris une participation de 137,5 millions de dollars dans la mine de Kisanfu de China Molybdenum en RDC, une source majeure de cobalt métallique pour batteries.

Notre avis, par leblogauto.com

Ca bouge dans le lithium ! Histoire de préserver coûte que coûte l’approvisionnement en cette matière premier indispensable pour fabriquer les batteries des véhicules électriques ou pour les Etats d’établir une véritable rente.

Cet accord intervient alors que les prix du carbonate de lithium de qualité batterie ont plus que triplé en Chine cette année alors que la demande de véhicules électriques revient en force après les retombées de la pandémie.

Reste qu’à l’heure où l’Europe se démène enfin pour s’affranchir de la Chine en matière de production de batteries, elle pourrait rapidement se faire dominer en amont via l’émergence d’une nouvelle concurrence chinoise sur l’approvisionnement en lithium.

Rien ne sert de courir, il faut partir à point …

Sources : Reuters

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "CATL : achat du canadien Millennial Lithium"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

C’est incroyable de voir ça …
Des ventes devraient être interdites !
Le lithium risque de devenir un sujet régalien qui ne doit pas vendu à une puissance étrangère à la légère.
Trop gentils et trop bons ces Canadiens.
… Curieux que les Américains ne bronchent pas !?

Thibaut Emme
Admin

Alors on est mal car à la moindre tentative d’exploitation c’est la révolution chez nous…
Chez nous, on a fait fermer les mines d’uranium du Limousin (sans vraiment redonner du boulot aux employés) et ho…c’est ballot c’est au même endroit que l’on a des pegmatites intéressantes.

Michel
Invité

Bonjour Thibaut
le site de Bessines est toujours en activité, on a un labo sur le site
l’extraction est par contre stoppée pour l’instant

pat d pau
Invité

Non de dieu que vous etes bas de plafond. Whaouu.

wpDiscuz