Accueil Morgan Morgan Three-Wheeler : se réinventer pour ne pas mourir

Morgan Three-Wheeler : se réinventer pour ne pas mourir

0
9
PARTAGER

Soyons déjà heureux, Morgan va perpétuer son 3-Wheeler avec un moteur thermique. Youpi ! Mais, oubliez le bicylindre en V bien visible à l’avant…Snif !

Les Three-Wheelers font partis de ces engins automobiles totalement barrés que l’on adore depuis tout gamin jusqu’au-delà de la retraite. Le look, le côté ras-du-bitume, mais aussi la mélodie du twin et le fait qu’on le voit vivre. Pour rappel, le Morgan dispose d’un Twin S&S 1998cc, qui génère 82 ch à 5250 tr/min. Sur les anciens modèles d’il y a 100 ans, on a même l’animation des culbuteurs sur des modèles refroidis par air.

Oui, mais…c’était avant. Désormais, le moteur S&S n’est plus homologué et le Three-Wheeler (nom pas encore définitif) de Morgan dispose d’un trois cylindres Ford. Un 3 pattes atmosphérique (ouf) et non turbo. En revanche, le voilà qui se cache (de honte ?). Morgan tente de camoufler ce changement en parlant « d’un tout nouveau design, un caractère aventureux et des avancées techniques significatives. En particulier, le véhicule s’inspirera des nombreux propriétaires du modèle sortant qui ont embrassé les voyages d’aventure et les tournées, et dont les voyages incroyables ont atteint tous les coins du monde ».

Le même pied au volant ?

Ce serait tout de même étonnant que les propriétaires du 3 Wheeler précédent n’aient pas mis en avant le fait d’avoir le moteur bien en évidence. En masquant le moteur sous le capot et en mettant en avant le radiateur, Morgan a dû revoir la morphologie de son véhicule. Il devrait avoir un empattement plus long, mais être aussi moins sous-vireur, le poids du moteur venant désormais derrière l’axe.

Il reste la sensation imbattable d’être assis sur la route, le nez dans le vent, dans l’un des derniers véhicules anticonformistes. Ah et si vous vouliez vous jeter sur le 3 Wheeler actuel, trop tard, les commandes ont été fermées début 2021 et les modèles commandés sont actuellement produits (dont les 33 P101), en attendant le petit nouveau.

On verra si on prend aussi son pied au volant de ce nouveau Morgan Three Wheeler. Sur les photos, toute la partie avant est « maquillée » par des ajouts verticaux, sans doute pour ne pas dévoiler encore la calandre sans moteur. A noter que la version électrique du Three Wheeler est toujours d’actualité.

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Morgan Three-Wheeler : se réinventer pour ne pas mourir"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Lovehornby
Invité

Tant qu’ils ne rajoutent pas une roue…😂

Amazon
Invité

Le bruit ne va pas être le même… tout comme les vibrations!

seb
Invité

Pour les vibrations, il suffit peut-être de changer les silentblocks?

Emmanuel
Invité

jamais conduit 🙁
déjà croisé, déjà écouté le moteur au ralenti, puis le démarrage et le départ du propriétaire.
Mais jamais conduit … et je ne connais pas assez le propriétaire pour lui demander de faire un tour !
dommage, joli jouet pour amateur de mécanique.
Les Britanniques sont quand même sérieusement secoués en matière de mécanique et de moyens de locomotions !

r.burns
Invité

En plus de vos avis romantiques sur ce véhicule, on peut utilement évoquer des erreurs de conception préjudiciables tant au plaisir de conduire que plus grave, à la sécurité. Sans compter les défauts propres aux productions artisanales. Hélas, pour tous ces problèmes la réponse du constructeur est d’aller se faire voir.
Avec cette nouvelle génération, les modifications techniques tant attendues arriveraient enfin, espérons une sérieuse remise en question sur la qualité de production.

wpDiscuz