Accueil Sport auto Rallye du Kenya : protection des animaux et concurrents

Rallye du Kenya : protection des animaux et concurrents

0
5
PARTAGER

Qui dit Rallye du Kenya dit animaux – sauvages mais pas seulement –  proches des pistes sur lesquelles évoluera le WRC de jeudi à dimanche. Un ensemble de mesures ont donc été prises pour les protéger, ainsi que les concurrents.

Rallye du Kenya : 18 spéciales sur d’immenses réserves

Les 18 spéciales (soit 320,77 km chronométrés) sont en effet disputées sur d’immenses réserves privées du Kenya, qui sont à la fois des fermes et le refuge d’animaux sauvages.

Ceci dit, seules deux n’ont jamais été empruntées dans le cadre de rallyes locaux et « il est très rare d’entendre parler d’une collision entre une voiture et un animal », précise la Fédération internationale de l’automobile (FIA), interrogée par l’AFP.

Prudence est mère de sûreté

Prudence est toutefois mère de sûreté et un hélicoptère survolera le parcours pour éloigner les animaux des routes si nécessaire.

La caravane de huit voitures qui ouvrira la voie aux concurrents, chargée de vérifier que les mesures de sécurité sont respectées et que les spectateurs sont correctement placés, aura aussi pour rôle de faire fuir les bêtes.

Outre les habituels commissaires chargés de surveiller le public et de les prévenir de l’arrivée des voitures, des « rangers » (gardes forestiers) seront également présents sur le parcours des spéciales et tous seront équipés de sifflets et de klaxons.

En dernier recours, le règlement a été modifié pour imposer aux véhicules en compétition d’être équipés eux aussi d’un avertisseur sonore.

Elisabeth Studer avec AFP

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Rallye du Kenya : protection des animaux et concurrents"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
   
Invité

La meilleure solution pour la sécurité au Rallye du Kenya ? Le déplacer en Afrique du Sud… A Kyalami !

salociN
Invité

Aucun animal n’a été maltraité durant cette première journée.
On ne peut pas en dire autant des Pirelli (mais ça, c’est toute l’année).

Thibaut Emme
Admin

Ouais mais ils ont pas éclatés…..juste pas tenus contre quelques cailloux…

salociN
Invité

Ca c’est parce que la FIA veille au grain pour la protection des espèces menacées d’explosion. Et bigre, qu’ils le font bien !

Thomas
Invité

Par contre les suspensions des Hyundaï ont sacrément trinqué !!! Pauvre Thierry Neuville 🙁

Victoire de Sébastien Ogier devant Takamoto Katsuta et Ott Tänak 😉

wpDiscuz