Accueil F1 F1 Baku Debrief: Pirelli, peut-on continuer ainsi?

F1 Baku Debrief: Pirelli, peut-on continuer ainsi?

0
30
PARTAGER

Nouveau weekend de course, nouveau circuit urbain, sept nouveaux points d’analyse d’un grand prix qui ne fut pas au rabais. Que retenir de cette manche à Baku? Des pneus discount? Si cela ne vous parle pas, allez vite voir le résumé maison.

Pirelli fait encore parler de la qualité de ces pneus.

Cela faisait un petit moment que la marque italienne ne s’est pas fait remarquer pour une histoire de pneus hasardeux. Deux explosions en ligne droite et deux gros crash. La qualité des pneus est une nouvelle fois soulevée, Pirelli propose-t-il des pneus hard discount, à Baku? Nous devrions en douter. Les gommes amenées étaient-elles trop tendres? Bizarre vu la longueur du relais de Vettel en tendres et la capacité des pneus durs à avoir des performances élevées sur la durée. En témoigne le rythme de Stroll, qui avec des pneus de trente tours, conservait un avantage supérieur à trois secondes sur Gasly. De même pour Verstappen, claquant meilleur tour après meilleur tour avant l’abandon.

C’est tout de même scandaleux de ne pouvoir se reposer sur des pneus sûrs sans avoir la certitude qu’ils n’exploseront pas en cours de route. Nous pouvons décider de blâmer Pirelli ou la FIA, ou Liberty. C’est un tout, il va falloir se remettre en question, il y a beaucoup trop de cas ces dernières saisons. Problème du fabricant? Du cahier des charges? Reste que des évolutions s’imposent.

Les annonces de Pirelli de débris responsables quand aucun accident en course ne fut répertorié est assez bizarre, d’autant plus quand on constate la ressemblance entre les deux incidents.

Certes, cela a rehaussé la valeur de cette course, avec l’incertitude qui nous plait tant. Faut-il se reposer sur des pneus bas de gamme pour en avoir? Personne ne le veut. Nous voulons de vrais pneus à Baku mais quand même!

Verstappen? Hamilton? Mais non, Perez enfin!

Red Bull était trop fort sur cette piste, c’est un fait, Leclerc n’a pu rivaliser lors du premier relais. Hamilton malgré toute la solidité qu’on lui connait n’a pu empêcher l’overcut de deux taureaux en furie. C’est certain, Verstappen méritait la victoire. Il était l’homme le plus rapide en piste et a su gérer sans se précipiter pour prendre le commandement à la fin du premier relais. Perez a été au niveau, devançant Hamilton pour le plus grand bien de son équipier. Faisant ce que Bottas n’a pas encore réussi cette année. Perez allait priver de points le principal concurrent de son équipier. Du moins, avant que Lewis ne se saborde.

Cette victoire n’est pas anecdotique, ce sera un boost de confiance important pour Checo, qui à Baku ne fut pas un équipier au rabais. Red Bull a deux pilotes qui savent gagner cette saison, là ou Mercedes a un Bottas désabusé et malchanceux. Mercedes finit avec un zéro pointé tout de même. Une aberration.

Mention à Lewis qui a glissé, sa réaction devant Toto.

Glissé Chef GIF - Glissé Chef Glisser GIFs

Vettel le grand retour

Aston se spécialise en relais prolongé et en overcut. Le samedi? Bwoah, c’est pas utile. Que dire de la performance de Vettel, un gain de place grâce à l’overcut. Il passe Leclerc et Gasly lors des restarts.

Voit-on le renouveau de Vettel? Cela en a l’air, en tout cas les circuits urbains lui réussissent. Dommage que Singapour se soit retiré du calendrier. Des jeunes  femmes récupèrent même son numéro sans qu’il ne le sache.

Un petit mot sur la performance de Lance qui sans Pirelli aurait pu jouer de beaux points. En partant en dur de la dernière position, il n’avait pas la course la plus simple mais il a réussi à remonter au classement. Les arrêts lui avaient offerts une position dans le top 10. Le plus impressionnant fut sa capacité à garder un écart avec Gasly. Tout ça fut avant la coupure budgétaire de ses pneumatiques.

Alpha Tauri, un podium et de gros points

Saisir les opportunités, les promotions, Pierre sait faire, même avec un moteur à l’économie, il est allé chercher un podium et ce pour la troisième année consécutive. Chapeau Monsieur. Il mène une double arrivée dans les points. Tsunoda signe son meilleur résultat de la saison. Certes sa nervosité n’est pas descendue, il reste un roquet aboyant sur son ingénieur de course.

Si vous le voulez bien, parlons un peu du début de saison de l’ami Pierre qui n’est pas économe en points. 5 arrivées dans les points, 1 podium. Dommage qu’il soit barré par Red Bull et que les instances dirigeantes ne semblent pas le porter en estime, vu certains commentaires , frustrés de le voir leur donner tort. Toute équipe ayant quelques ambitions devraient se pencher sur son cas. Pour fêter ça, une Vodka Red Bull!

Alonso, il suffit de deux tours

Pourquoi s’embêter à faire une course complète quand deux tours suffisent? Tel fut le mantra de Fernando ce dimanche. Avare en effort mais lorsqu’il a fallu mettre les bouchées doubles, il fut présent. Radin mais pas trop, ce sont quelques points précieux dans la besace, mais la comparaison avec Alpha Tauri et Aston fait tache.

En effet Alpine recule et se voit distancer en septième position. Les deux circuits urbains ne furent pas positifs dans la lutte actuelle de l’équipe. Si en plus, la voiture manque de fiabilité, il leur sera compliqué de convertir toutes les opportunités en point. Eux qui était quasiment à la lutte pour la troisième en 2020 place se retrouve bien loin de cette considération cette année.

Ferrari confirme son mieux

Seconde pole consécutive et second drapeau rouge. Le mieux est confirmé, ce n’est certes pas encore le rythme de course de Red Bull ou Mercedes, mais Ferrari arrive à les titiller le samedi. Leclerc n’a pu contenir Mercedes et Red Bull en début de course, suite à l’attaque d’une branche d’arbre. Bon il s’inclina aussi face à Vettel et Gasly, mais la quantité de points récupérée leur permet de passer Mclaren pour la première fois de la saison. C’est tout de même la troisième P4 pour le général cette saison en six courses.

Sainz s’est aussi bien placé le samedi bien qu’il n’ait pas encore la capacité d’exploiter tout le potentiel de la monoplace le samedi. Une erreur le samedi l’a privé d’une bataille pour de plus gros points. En conclusion, les progrès sont visibles, les efforts paient, espérons pour eux qu’ils ne soient pas uniquement payés sur une piste à bas cout!

Haas passe devant Williams, merci Schumi!

C’est peut-être un détail pour vous, mais pour le budget ça veut dire beaucoup. Oui les petites batailles ne rapportent pas beaucoup de points, mais apportent du budget permettant de faire d’apporter plein de nouveautés à gros cout. Pour Haas, c’est définitivement un gros coup. Merci Schumacher d’avoir pris cette P13. Williams, avec pourtant des progrès visibles, se retrouve une nouvelle fois dernier.

Conclusion

  • Pirelli hard discount pneumatique
  • Perez apporte sa pierre à Red Bull, deux prétendants au tapis
  • Vettel is back
  • Gasly et son podium règlementaire
  • Alonso, performance en 2 tours garantie.
  • Ferrari, pole et drapeaux rouges
  • Haas le beau coup.

Source: Formula 1

 

Poster un Commentaire

30 Commentaires sur "F1 Baku Debrief: Pirelli, peut-on continuer ainsi?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thibaut Emme
Admin

Les deux accidents se passent là car c’est à ce moment que les voitures atteignent les vmx sur des hectomètres.

Le pbm selon moi est que Pirelli a annoncé 40 tours sans souci avec les blancs et que Stroll et Verstappen ne les avaient pas encore atteint.

Surtout, les écuries disent qu’il n’y a pas de signe avant coureur…pas de chute des perfs, pas de données qui pourraient laisser penser que…
C’était déjà le reproche les fois précédentes.

Thibaut Emme
Admin

Cela fait des rebondissements. Mais si on regarde l’accident de Verstappen, s’il part à gauche plutôt qu’à droite, il file vers le mur des stands qui est en biais à ce niveau…il aurait pu taper à 80/90° d’angle…

Stroll s’il part à droite lui, se retrouve plus loin du mur et donc potentiellement l’angle change aussi.

Thibaut Emme
Admin
Non ce n’est pas une justification. Juste une constatation 🙂 Si le pilote prend un risque en sachant que le pneu est à l’agonie, cela change tout. Mais là…les écuries n’indiquent rien, les pilotes non plus. Cela me rappelle un peu Rosberg à Spa (ou d’autres). Des débris sur une piste comme Baku c’est légion. La cité du vent porte bien son nom et sur le circuit on trouve des branches, des débris poussés par le vent, des petits bouts de carbone perdus par les voitures durant les 3 jours, etc. Moi je veux bien croire Pirelli. Mais sans aucune… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin

En fait, c’est Red Bull qui a demandé un drapeau rouge en arguant que cela serait plus prudent pour tout le monde. Masi a été ok.
Mais…Perez a indiqué avoir un moteur en alarme, Gasly a fait 30 tours en mode safe, etc.
Je suppute que la demande de drapeau rouge était aussi pour protéger les moteurs (Checo a indiqué que la voiture a failli être retirée par l’écurie).
Mais l’écurie ne pensait sans doute pas que cela repartirait pour 2 tours…j’en reste d’ailleurs toujours pantois…

Thibaut Emme
Admin

Parce qu’on ne l’a jamais fait de mémoire….pas pour 2 tours et moins de 5 min.
Les drapeaux rouges précédents donnaient lieu à la fin du GP avec attribution des points ou de demi-points.

wizz
Membre

Prost s’en souvient encore de ce « demi-points »….

Thibaut Emme
Admin
1984 face à son coéquipier chez McLaren, Lauda. Mais…si Monaco avait été au bout, Prost n’aurait sans doute pas eu 9 points. Senna était « impérial » et Prost aurait pu se sortir. Cette saison, on a eu le GP d’Emilie Romagne interrompu. Mais on était à la moitié du GP, pas à 3 tours. A Bahreïn l’an passé, on était au premier tour avec Grosjean. Toscane 2020, 2 rouges, dont le dernier à 15 tours de la fin. etc. La dernière fois que l’on a eu un GP relancé avec peu de tours, c’était Monaco 2011. Relance pour 5 tours. Sinon… Lire la suite >>
wizz
Membre

il vaut mieux être 2eme avec 6pts plutôt que 1er avec 4.5pts d’une course interrompue avant 75%
il aurait cumulé 73pts vs 72pts de Lauda
au lieu de ça, il avait 71.5pts

(mais il aurait fallu faire 58 tours, alors que la course fut stoppée après 31 tours….d’autant plus que depuis plusieurs tours, Prost faisait des signes à chaque passage devant les commissaires leur demandant de….stopper la course)

Thibaut Emme
Admin

Sauf que rien n’indique qu’il serait allé à la fin de la course, même à la 2nde place.
Bref on ne refera pas l’Histoire de la F1.

Dans les demi-points, Lella Lombardi en 1975 a été la première femme (et la seule) à marquer des points en F1.
Elle a aussi le record du plus petit nombre de point inscrit.

https://www.leblogauto.com/2018/10/f1-quand-marquer-un-point-etait-un-exploit.html

C Ghosn
Invité

Pirelli s ‘est justifié sur Vers en disant que cela venait du crash de Stroll. Ham avait également le pneu arriere entaillé.

Sinon que penser de la passe d’armes Schum-Mazepin ?

Invité

Sinon en parle que pratiquement tout le plateau sauf Latifi et Schumacher ai réellement ralentis à l’approche de la voiture de Verstappen?
1min30 entre l’impact et la sortie de la SC, c’est quand même lent, Leclerc et Russel ont eu le temps de se plaindre du manque de SC

Déjà pour Stroll c’était lent mais là c’était un niveau au dessus

mum1989
Invité

non seulement ces Pneus sont nul en F1,
mais ils ne sont pas bon non plus en Rallye.

salociN
Invité
Et ce n’est pas Mads Østberg qui dira le contraire, vu qu’il vient de se manger 1000€ d’amende et le retrait avec sursis de 25 points pour langage grossier à l’endroit du « manufacturier » unique qui venait de saper une très belle remontada finale… Donc taper avec le pied dans un pneu, ça va, on est juste accusé de « manquer de respect ». Non l’important, c’est d’abord de rester poli (mais quand même en fermant sa g…) 😀 Sinon, je crois que depuis les tous premiers essais hivernaux, à peu près tous les pilotes WRC se sont plaint à un moment donné… Lire la suite >>
salociN
Invité

Après, à la décharge de Mads à qui on aurait pu recommander de taper plutôt dans le pneu que dans son micro (ou nos tympans), il est vrai qu’il est plutôt compliqué de le faire lorsque ledit pneu est éparpillé sur une dizaine de kilomètres.

A moins peut-être d’essayer sur la jante, vu que Pirelli a estimé en Croatie (véridique) qu’elles n’étaient pas assez solides ? xD

Invité

En WRC je sais pas, mais en F1 le problème on demande à Pirelli de faire ces pneus de merde qui tiennent pas longtemps pour le « spectacle » sauf qu’au final ça nous donne des courses d’endurance avec rarement plus d’une stratégie viable

salociN
Invité
J’imagine bien le WRC demander un cahier des charges équivalent à celui de la F1 pour des pneus qui doivent affronter la grosse caillasse de la Sardaigne, la Turquie, et du Kenya à venir pour dans 15 jours… Déjà que le plateau est pas bien lourd, y’a pas grand monde qui passerait la première journée ! Mais le fait est qu’avec ou sans CDC, le résultat est identique : même désastre technique, même auto-satisfaction béate et inconditionnelle, même déni des faits, même façon de renvoyer les acteurs récalcitrants dans les cordes (et même quasi-unanimité contre eux). La seule évolution, ce… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
Quand on voit la tronche des pneus qui se délitent, ou qui perdent leur crampon en cours de route, on ne peut qu’être grossier. Le WRC se ridiculise là avec cette amende. On tape sur les victimes plutôt que sur les responsables. Mais comme vous dites. C’est la faute des pilotes qui attaquent trop avec les pneus. J’aimerais un jour (mais est-ce possible) qu’il y ait une grève des pilotes sur une super spéciale (les courtes en public) où tous rouleraient lentement, très lentement. Histoire de protester. En Moto GP, Michelin s’est fait tailler des croupières sur certains pneus. Ils… Lire la suite >>
Miké
Invité

Quand je bossais dans l’endurance, c’était aussi un shit Show quand on devait tourner en Pirelli….

Yurelias
Invité
hum c’est un journaliste de foot qui a oser parler des pneu ou quoi? c’était hyper prévisible que les pneu arrière allez souffrir. On est sur un circuit urbain avec une route abrasive. Avec bcp de zone d’ombre qui font que le pneu change souvent de température. et des pilotes qui ne gère pas leur pneu… avant le crash de ver il y a eu une miniature sur l’état des pneu de ham et Perez. avec pour le premier des pneu avant a 50% et arrière a 20% et le second du 50 et 10%. pourquoi certain pilote arrive à… Lire la suite >>
wpDiscuz