Accueil F1 F1 Baku 2021 : Perez, Vettel, Gasly, podium inattendu

F1 Baku 2021 : Perez, Vettel, Gasly, podium inattendu

0
21
PARTAGER
Baku 2021

Le Grand Prix de Baku accouche d’une course à rebondissement avec deux éclatements de pneus Pirelli. Perez a fait le boulot en l’emportant.

Le Grand Prix de Baku en Azerbaïdjan, c’est un peu tout ou rien. Soit on a un GP de folie avec de la voiture de sécurité (50% de risques de voir une SC en piste), soit on aura une procession avec seule la ligne « droite » pour les dépassements. Cette édition a commencé avec la F2 qui a animé le weekend, ainsi que les qualifications avec quatre drapeaux rouges.

Le but est d’être patient au départ. Mais, tout le monde le sera-t-il ? Verstappen arrive ici en meneur du championnat, une première, et Hamilton a fait une qualif totalement inattendu. Derrière, on a des pilotes expérimentés, aux dents longues.

Départ – 51 tours

Très bon départ de Leclerc devant Hamilton qui protège sa position face à Verstappen. Derrière, Gasly est rapidement sous la pression de Perez qui le passe au virage #3. Perez a l’air déchaîné sur ce départ. Giovinazzi a gagné 5 places en moins d’un tour ! Quel départ du pilote Alfa Romeo. En revanche, Norris a vécu un départ horrible. Il se fait même dépasser par Ricciardo. En fait, les deux McLaren se passent et se repassent. Giovinazzi et Russell décident de passer en pneus durs après 2 tours ! Ils doivent aller au bout.

Sur le deuxième passage de la très longue ligne presque droite, la puissance de l’unité de puissance Mercedes permet à Hamilton de dépasser Leclerc sans l’aide du DRS qui n’est pas encore activé. On risque d’avoir des aspirations de folie avec ses trois protagonistes. Verstappen, aspiré, avec le DRS, n’arrive pas à passer Leclerc. Pour Ocon c’est l’abandon. Le moteur a lâché un peu de fumée…

A la fin du 6e tour, Hamilton a créé un écart de plus de 1 seconde sur Leclerc qui ne peut rien face à Verstappen avec le DRS. Tsunoda dépasse aussi Alonso au premier freinage. Les Alpha Tauri sont 5 et 7e. Celui qui est bien placé, c’est Perez. D’ailleurs il dépasse Leclerc et les deux Red Bull vont pouvoir la jouer collectif contre Hamilton. Norris rentre au début du 8e tour pour chausser les durs/blancs. Alonso fait de même.

Tour 10/51

Leclerc rentre pour mettre les durs. C’est le premier du top 5. Tsunoda lui emboîte le pas. Mazepin, Latifi. Il semble que l’on va avoir la moitié du plateau qui va rentrer. Sainz rentre un tour plus tard. Il repart derrière Leclerc, dans le trafic. Carlos Sainz dans l’échappatoire du virage 9. Et Hamilton rentre au début du 12e tour. Verstappen reste en piste et prend la tête. Bottas le suit. Gasly. C’est un peu confus. L’arrêt chez Mercedes pour Hamilton n’était pas terrible.

Gasly est ressorti devant Leclerc. Verstappen plonge dans les stands. Plutôt correct comme arrêt. 1,9 seconde. Il repart devant Hamilton. Perez va-t-il tenter l’overcut sur son propre coéquipier ? Il rentre aux stands. Et comme par hasard l’arrêt est plus long ! Perez ressort derrière Verstappen mais devant Hamilton. Arrêt parfait pour Red Bull, mais pas pour Perez ! A noter que Vettel est en tête du grand prix de Baku 2021 avec son Aston Martin.

Première tentative d’Hamilton avec le DRS. Mais il était trop loin de Perez. Le septuple champion du monde a intérêt à passer rapidement Perez. En revanche, Red Bull a – enfin – un coéquipier à la hauteur de Verstappen pour pouvoir appliquer des stratégies. Mercedes de son côté est « piégé » avec Hamilton devant et Bottas 10e. Vettel rentre aux stands. Vettel ressort devant Tsunoda, à la 7e place. Il y a encore Stroll a faire rentrer. Mais ce dernier est parti en pneus durs et ne changera vraiment qu’à la fin du GP.

Tour 20/51

Perez fait un très bon travail pour maintenir la Mercedes derrière. Dans la partie sinueuse, il remet plus de 1 seconde d’écart avec Hamilton pour lui interdire le DRS dans la grande ligne droite. Un peu d’animation en course : Sainz dépasse Giovinazzi au virage #3. Perez décroche Hamilton qui ne bénéficie plus de l’aspiration de Perez. Alors qu’il ne semblait pas y arriver, Leclerc remonte un peu sur Gasly. C’est la 4e place qui se joue sans doute là.

Et un tout droit de Mazepin au virage #4. Il n’a gêné personne mais Verstappen revient sur lui désormais. Sainz passe Alonso et remonte. Sans sa boulette au freinage du virage #3 il serait mieux placé. Là, il est 12e. Leclerc est revenu à moins de 2 secondes de Gasly. Stroll continue sa course d’attente. Il est en pneus durs donc plutôt tranquille et va attendre une voiture de sécurité éventuelle.

Tour 30/51

Et on va avoir une voiture de sécurité ! Mais, c’est Stroll qui a planté son Aston Martin méchamment. Il allait rentrer visiblement. La ligne des stands est fermée car la voiture est au début. Il y a des bouts de carbone partout. Le pneu arrière gauche a crevé, ne lui laissant aucune chance. Gros accident dont il ressort debout.

Pour le suspens, cela va resserrer tout le monde derrière la voiture de sécurité. Mais, quel accident ! Vettel pourrait être le veinard de ce GP. Il a pu changer de pneus et pour le moment la ligne des stands est toujours fermée. Hamilton est tenté de changer de pneus. Mais, cela signifierait de repartir totalement à la fin du peloton. La ligne des stands est enfin ouverte. Qui va tenter ?

Alonso tente le coup. Il était 12e et met des tendres. Russell, Schumacher, Giovinazzi l’imitent. C’est un joli coup de poker. On recule Mick…visiblement une roue n’était pas bien mise ou serrée. Gagnée l’avant gauche. Ah, la voiture de sécurité va rentrer à la fin du 35e tour.

Superbe relance de Verstappen qui a attendu la toute fin pour ne pas se faire aspirer. Hamilton aurait pu tenter sur Perez, mais non. Vettel lui tente sur Leclerc et le passe. C’est potentiellement une 4e place pour Vettel. Il a des pneus 7 tours plus « frais » par rapport à Gasly. Alonso est 11e et a peut-être une bonne carte. Et voilà Vettel 4e. Il passe Gasly. Pour Bottas, c’est la cata, il s’est fait passer par Alonso, puis Räikkönen. Pour rappel, Mercedes a décidé de mettre le « gros » aileron arrière (fort appui) à Bottas ce weekend, pas à Hamilton.

Hamilton est dans l’aileron de Perez. Il faut le passer rapidement sinon cela va faire comme tout à l’heure pour lui. Verstappen de son côté est à plus de 3 secondes devant. A l’aise.

Tour 40/51

Ca y est, Perez semble avoir décroché Hamilton. Vettel de son côté se rapproche peu à peu. Une bataille Vettel/Hamilton ? Ce serait du déjà vu, mais il y a longtemps. Pour le moment le pari d’Alonso et Alpine ne paie pas. Mais sur les derniers tours ? Celui de Vettel non plus. Après être revenu à près de 2 secondes derrière Hamilton, le voilà désormais à 4 secondes. Lui a-t-on demandé d’être conservateur pour assurer la 4e place ?

Les pneus d’Alonso semblent souffrir. Il reste 5 tours et l’Espagnol n’est plus juste derrière Ricciardo. Accident de Verstappen à 5 tours de la fin ! On va avoir une nouvelle voiture de sécurité. Verstappen est ok, c’est visiblement le pneu arrière gauche qui a crevé.

On va sans doute finir sous voiture de sécurité. Par contre la direction de course est molle ! La SC n’a été lancée qu’après pas mal de temps. Pirelli va devoir s’expliquer. Ils ont assuré 40 tours « sûrs » avec les hards. Verstappen en était à 33…

Pourquoi continuer la course alors qu’il reste 3 tours et qu’on a vu la lenteur des commissaires de piste ? Enfin ! Drapeau rouge. La course est finie. Ou alors ces clowns vont relancer pour 3 tours ?

La grosse boulette de Williams qui a dit à Latifi « stay out stay out » au lieu de lui dire de passer par la ligne des stands. Il va prendre une pénalité pour une bêtise de son équipe. Bon, il semble que Masi va relancer la course pour 3 tours. Et ce sera un départ arrêté. La Direction de course cherche l’accident ? Vettel avait des pneus tendres neufs et aura un chouïa d’avantage.

Nouveau départ

Attendez…on a une voiture de sécurité en piste, mais on va faire un départ arrêté. Cela devient un peu du grand n’importe quoi là. Russell rentre aux stands directement.

Hamilton s’élance très bien et va faire le freinage à Perez. Et Hamilton perd tout ! Les freins n’ont pas tenu et c’est un tout droit au premier freinage. Perez mène devant Vettel et Gasly. Superbe passe d’armes entre Gasly et Leclerc. Le Monégasque passe le Français, mais Pierre se remet dans le sillage pour reprendre l’aspiration. On est dans le dernier tour et Pierre doit s’accrocher à ce podium ! Il a visiblement des soucis de puissances avec son Honda.

Arrivée

Perez l’emporte devant un incroyable Vettel et un Pierre Gasly qui a été rapide tout le weekend. Ah, on demande à Perez de stopper la voiture immédiatement. Est-on passé pas loin d’un nouveau rebondissement ?

Alonso avec son expérience a passé Tsunoda pour la 6e place. Kimi marque enfin un point. Visiblement, Hamilton a mis un mode en marche avant le nouveau départ. La boulette. En fait c’est le mode « magique » qui permet de faire chauffer les freins avant le départ. On enlève un peu de régénération ce qui fait freiner plus sur les disques. Hamilton a laissé cette position allumée au départ. Il met fin ici à une série de 54 arrivées consécutives dans les points (record). Pour Mercedes, c’est le premier week-end sans point depuis l’Autriche 2018. C’est la troisième fois, avec Barcelone 2016 (les deux Mercedes s’étaient accrochées au départ) depuis le début de l’ère hybride (2014) que Mercedes ne marque aucun point.

Perez confirme que la voiture a failli être retirée de la course avant le dernier départ. Cela tient à peu de choses. C’est sa deuxième victoire en grand-prix et il confirme que Red Bull a bien fait de lui confier la 2nde monoplace. Red Bull peut largement jouer le titre par équipe.

Classement du Grand-Prix de Baku 2021

PosPiloteEquipe
1Sergio PEREZ Red Bull Racing
2Sebastian VETTEL Aston Martin
3Pierre GASLY AlphaTauri
4Charles LECLERC Ferrari
5Lando NORRIS McLaren
6Fernando ALONSO Alpine
7Yuki TSUNODA AlphaTauri
8Carlos SAINZ Ferrari
9Daniel RICCIARDO McLaren
10Kimi RÄIKKÖNEN Alfa Romeo Racing
11Antonio GIOVINAZZI Alfa Romeo Racing
12Valtteri BOTTAS Mercedes
13Mick SCHUMACHER Haas F1 Team
14Nikita MAZEPIN Haas F1 Team
15Lewis HAMILTON Mercedes
16Nicholas LATIFI Williams
17George RUSSELL Williams
18Max VERSTAPPEN Red Bull Racing
19Lance STROLL Aston Martin
20Esteban OCON Alpine

Classement du championnat pilote 2021

Verstappen et Hamilton ne marquent aucun point ce weekend. Perez avec sa victoire raccroche le podium du championnat. Bottas, bien que finissant devant Hamilton sur cette course (arf) recule à la 6e place derrière Norris et Leclerc.

Gasly et Vettel font leur entrée dans le top10. Derrière, Kimi marque son premier point et se replace devant son coéquipier Giovinazzi. 4 pilotes restent à 0 point.

PosPilotePoints
1Max Verstappen VER105
2Lewis Hamilton HAM101
3Sergio Perez PER69
4Lando Norris NOR66
5Charles Leclerc LEC52
6Valtteri Bottas BOT47
7Carlos Sainz SAI42
8Pierre Gasly GAS31
9Sebastian Vettel VET28
10Daniel Ricciardo RIC26
11Fernando Alonso ALO13
12Esteban Ocon OCO12
13Lance Stroll STR9
14Yuki Tsunoda TSU8
15Kimi Räikkönen RAI1
16Antonio Giovinazzi GIO1
17Mick Schumacher MSC0
18George Russell RUS0
19Nikita Mazepin MAZ0
20Nicholas Latifi LAT0

Classement du championnat équipe 2021

Red Bull repart de Baku avec 25 points de plus sur Mercedes. Qui l’eu cru à 5 tours de la fin de cette course ? Les prochaines courses devraient être plus favorables à la Mercedes. Mais, qui vivra verra.

Ferrari est sur le podium et a semblé plus en forme ce weekend. A confirmer évidemment. On en a fini avec les circuits en ville normalement cette saison.

PosEquipePoints
1Red Bull Racing Honda174
2Mercedes148
3Ferrari94
4McLaren Mercedes92
5AlphaTauri Honda39
6Aston Martin Mercedes37
7Alpine Renault25
8Alfa Romeo Racing Ferrari2
9Haas Ferrari0
10Williams Mercedes0

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "F1 Baku 2021 : Perez, Vettel, Gasly, podium inattendu"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
C Ghosn
Invité

Entre le soporifique Monaco et et Bakou, il y a un monde qui les séparent pour 2 circuits urbains.

Y a t il encore la régle de ramenr la voiture au parc fermé à la fin du GP ? je croyais que oui ?

C Ghosn
Invité

Un petit topo sur les 24h du Ring ?

wizz
Membre

zaf
tu vois, je n’ai pas pris trop de risque…

zafira500
Invité
Prendre des risques, c’est pas trop ton truc, donc c’est logique. 😉 Sinon, félicitations à Perez pour sa victoire, Vettel deuxième, ça fait vraiment plaisir pour lui. Gasly troisième, vivement qu’il se retrouve dans un top-team – autre que Red Bull of course. Leclerc finit quand même quatrième, c’est mieux que rien (surtout par rapport à la saison passée). Nouveau naufrage de Mercedes, même si Hamilton aurait pu sauver les meubles – et même avoir la victoire – et l’on voit que c’est lui qui porte désormais l’équipe (n’en déplaise à ses détracteurs), surtout lorsqu’on voit ou termine Bottas. Et… Lire la suite >>
wizz
Membre

ne pas prendre de risque, ce n’est pas forcement mon truc

mais être sceptique face à Ferrari, c’est un truc sans risque. Depuis le temps que ça dure, tout le monde finit par le savoir, même L’ANNEE où Ferrari était très fort, en domination en milieu de la saison (avant que Vettel ne se mettait au tas tout seul, comme un grand….)

zafira500
Invité
@wizz Et sinon quand Ferrari gagne c’est dû à quoi? A la chance? La Providence? La Scuderia s’est loupée l’année dernière avec la voiture. Cette année, ça va mieux, même si elle ne se battra clairement pas pour le titre. La F1 est un cycle, ou durant une période plus moins longue, une écurie prends l’ascendant sur les autres (d’ailleurs, l’ère Mercedes semble se terminer). D’ailleurs, des boulettes, cela peut arriver à n’importe quelle équipe. Moi j’ai fait une croix sur la saison 2021, j’attends de voir ce qui se passera en 2022. @C Ghosn. Certes, mais il n’y a… Lire la suite >>
wizz
Membre

oui zaf
mais actuellement, dans ce cycle (qui dure depuis trop longtemps), il n’y a pas trop de risque de ne pas parier sur Ferrari…

C Ghosn
Invité

Bottas avait l’aileron arrière à fort appui contrairement à Ham. Et la W12 souffre de la montée en Temp des pneus , ce qui explique en partie ces 2-3 places de perdus au 2eme restart.
Bon après on le sent qu’il est plus dans le coup surtout que RB a désormais 2 bons pilotes contrairement aux autres années.

wizz
Membre

mais aussi parce que chaque année, les écuries trouvent des astuces. Cette année, le gros truc a été trouvé par Redbull : ailerons flexibles. Souvent, il fallait choisir entre appui et vitesse de pointe, avant de trouver le compromis circuit après circuit. Cette année, pour Redbull, c’est fromage et dessert, appui et vitesse de pointe…

Thomas
Invité

Que ce soit en F1 ou en WRC, Pirelli est de plus en plus polémique sur la « qualité » des pneus fournis 😮

rso2
Invité

Si Stroll a planté sa voiture, Verstappen aussi.
Il est tout autant victime d’une crevaison.
Il aurait certainement fait bon résultat, il est le plus fort au niveau gestion des pneus et je pense sous estimé comme pilote. Peut-être pas assez agressif pour les dépassements

wpDiscuz