Accueil Lamborghini Lamborghini prend la route de l’électrification

Lamborghini prend la route de l’électrification

0
23
PARTAGER
Lamborghini - 4ème modèle

L’électrification est aussi en route chez les marques les plus prestigieuses, sportives ou non. Chez Lamborghini, cela se fera en 3 étapes : dernier baroud d’honneur du V12, hybridation de toute la gamme, et enfin lancement d’un tout 4ème modèle électrique après 2025.

  • Objectif de réduction de 50% des émissions de CO2 avec 2025
  • Un 4ème modèle ajouté à la gamme, 100% électrique

Revenu depuis quelques mois à la tête de Lamborghini, Stephan Winkelmann propulse à présent la marque dans l’ère de l’électrique avec le plan baptisé « Direzione Cor Tauri ». Cor Tauri fait ici référence non pas à la tauromachie, mais à la constellation du taureau, signifiant l’importance du plan. Cor Tauri est censé évoquer l’étoile la plus brillante de la constellation (autrement nommée Alpha Tauri… ou Aldébaran). Le plan se traduira par un investissement de 1,5 milliard d’euros d’ici 2024, avec un objectif : réduire de moitié les émissions de CO2 des modèles de la marque avant 2025.

Trois étapes ont ainsi été définies. La première ressemble à un dernier baroud d’honneur des modèles « thermiques ». Cette étape sur 2021 et 2022 se nomme d’ailleurs « célébration du moteur à combustion ». Deux modèles V12 vont ainsi être présentés cette année, et on peut s’attendre à voir arriver diverses éditions autour des Urus, Huracan et Aventador dans les mois à venir. Car en 2023 débutera la seconde phase : l’hybridation. Le premier modèle hybride (après la Sian…) sera présenté cette année là, et fin 2024 les trois modèles seront dotés d’une motorisation hybride (rechargeable ou non).

Et après 2025 ? C’est là que commence réellement la nouvelle ère, avec le lancement de la première Lamborghini électrique, attendue « durant la seconde moitié de la décennie ». Il s’agira d’un quatrième modèle ajouté à la gamme. Pour le moment, une simple esquisse. En tant qu’ajout à la gamme, on peut imaginer une grande GT qui ferait revivre l’esprit de l’Espada.

Notre avis, par leblogauto.com

Ferrari comme McLaren se sont déjà engagés dans la voie de l’hybridation. Chez ces marques de sportives exclusives, seul Aston Martin avait pour le moment confirmé l’amorce d’une transition vers le tout électrique. Lamborghini ose, sans doute poussé par la maison mère. Mais pour toutes les marques cette transition se profile de plus en plus comme une question de vie ou de mort avec les interdictions de vente ou de circulation qui se mettent en place. Chez Aston Martin, on envisage de conserver le moteur essence pour des véhicules dédiés à la piste. Et chez Lamborghini ?

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Lamborghini prend la route de l’électrification"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Amazon
Invité

1 500 000 000 euros d’investissement.
répartis sur 100 000 ventes (10 ans de vente?), ca fait +15000 euros/voiture juste pour le développement de la solution électrique, sans la fourniture.
les Lambo vont rester chères…

SGL
Invité

La synergie est tellement importante chez VW qu’ils vont pouvoir amortir tout cela rapidement avec Porsche Audi Bentley Cupra etc. durant les années qui suivent.

Amazon
Invité

Porsche Audi Cupra ont déjà des versions électriques/ hybrides, je ne crois pas qu’ils attendent que Lambo fasse les développements.

SGL
Invité

Moi, je crois à la théorie du ruissellement technologique.
Si cela ne leur sert à rien dans un premier temps, cela sera utile plus tard.

wizz
Membre

et mwouais aurait surement dit que c’est Veolia qui ruisselle sur l’AMI…

SGL
Invité

Heureusement que l’AMI est là pour amuser la galerie !? 😉

Bizaro
Invité

bah! le prix d’une option frein carbone et autoradio bluetooth.

Mathieu
Invité

Mais quel est l’intérêt puisque ces voitures se vendent dans des pays où les malus et les normes n’existent pas ?

wizz
Membre

1/4 des Lambo est vendu en Europe
Vu le niveau d’émission des Lambo, ce peu de vente pèse lourd sur la moyenne du groupe VW

Jdg
Invité

Ce sont les émissions au global qui comptes donc lambo pèse rien dans le groupe, au contraire.
Mais lambo doit être à la pointe de ce qui se fait et l’électrique est l’avenir (hybride ou full élec ou hydrogène ou un autre )

wizz
Membre

c’est vrai que 2000 véhicules à 300g de CO2, dilués dans 3 à 4 millions de véhicules du groupe, c’est peu sur la hausse générale….mais ça réduisait à néant l’effort fait avec les quelques offres hybrides au début

(c’est sûr que si le groupe vend quelques dizaines de milliers de Taycan, de Etron, quelques centaines de milliers de id3/4, alors ils pourraient s’offrir des Lambo pures thermiques)

Jdg
Invité

Tous les pays s’intéresse à baisser leurs émissions.
Oui la Chine et les USA sont pas aussi extrémistes que nous mais là bas aussi les ventes hybride/électrique explosent et ce sont les deux principaux marchés du monde.

Nithael70
Invité

La Chine sont juste les premiers à avoir annoncé l’interdiction des thermiques dans les grandes villes des 2030

Invité

Le problème de la pénurie à venir de pétrole ne s’arrête pas aux pays qui ont un malus, que je sache !

SGL
Invité

Il n’y a pas de vraie menace de pénurie de pétrole en vue.
Seulement quelque tension au Moyen-Orient… Qui deviendrait vite une opportunité pour les Américains et Russes pour augmenter leur production avec l’espoir de gagner rapidement beaucoup de $.
Ce sont les normes antipollutions qui dictent le monde en ce moment.

SGL
Invité

Petite précision pour être plus juste,
Si l’on risque une pénurie de pétrole d’ici 2025, c’est uniquement lier par l’insuffisance des investissements dans la production de ces dernières années… Et donc ponctuel. (même si cela peut durer des années)
Car avec les pétroles non-conventionnels, le risque est nul à long terme.

Jdg
Invité

Pénurie de pétrole lol ça fait trente ans qu’on le dit alors qu’on en consomme tjs plus il n’y a pas de pénurie

SGL
Invité
Bien sûr @Jdg Avec les pétroles non conventionnels plus les techniques d’extraction toujours plus sophistiquées qui repoussent les limites tous les 10 ans, les réserves de pétrole sont toujours révisées à la hausse… Alors que sur la terre, c’est un produit fini depuis des millions d’années. N’oubliez pas la phrase de Zaki Yamani ancien ministre saoudien du Pétrole et des Ressources minérales de 1962 à 1986 et un des ministres à l’OPEP pendant 25 ans… et décédé récemment : « L’âge de la pierre ne s’est pas terminé parce que le monde a manqué de pierre, et l’âge du pétrole se… Lire la suite >>
Maytal
Invité

Les lambo sont plus jolies sous housse qu’en réalité !

RICO
Invité

La fin d’un mythe…..
Une lambo c’est d’abord un moteur …
Triste monde que celui ou l’on vit

wpDiscuz