Accueil Personnalités Décès de Bill Whittington, vainqueur du Mans 1979

Décès de Bill Whittington, vainqueur du Mans 1979

0
3
PARTAGER
Whittington
Bill Whittington en compagnie de Paul Newman au Mans en 1979

L’américain Bill Whittington, âgé de 71 ans, est mort dans un accident d’avion. Son histoire, aussi fulgurante que rocambolesque, aurait été digne d’un scenario de Michel Vaillant avec les frères Cramer.

Merci Klaus

Nés au Texas, les frères Whittington- puisque Bill réalisa une grande partie de sa carrière avec son frère Don – sont d’abord des férus d’aviation et se démarquent dans les courses aériennes au milieu des années 70, avant de débuter en sport automobile en 1978 dans le championnat IMSA GT, au volant d’une Porsche.

En 1979, ils achètent le circuit de Road Atlanta qui possède alors la plus grande ligne droite des Etats-Unis, ce qui leur permet de continuer leurs activités aéronautiques dont on apprendra bientôt qu’elles n’étaient pas très claires… Surtout, ils réalisent un énorme coup en remportant les 24 heures du Mans sur une Porsche 935 K3 qu’ils ont purement et simplement acheté à Manfred Kremer (avec une valise de cash !), en faisant équipe avec l’allemand Klaus Ludwig. C’est d’ailleurs à ce dernier que revint le plus grand mérite, puisque l’Allemand assura la conduite une grande partie de la course, notamment sous la pluie – très intense cette année-là- car les frères Whittington n’avaient pas suffisamment d’expérience dans ces conditions.

IMSA Vice

Tout en s’esseyant à la Nascar et même à l’Indianapolis 500, Whittington se focalise sur les courses IMSA et remporte jusqu’au milieu des années 80 une bonne dizaine de courses. En 1984, il troque les Porsche pour des prototypes March et fonde l’équipe Blue Thunder Racing avec Randy Lanier, ce dernier remportant le titre pilotes.

Et puis tout s’écroule en 1985, car en réalité, les frères Whittington, tout comme leur associé Randy Lanier mais aussi les Paul père et fils, finançaient leurs activités de compétition…par le narcotrafic ! Ils importaient de la majijuana depuis la Colombie et blanchissaient l’argent à travers leurs activités sportives. D’où leur intérêt pour Road Atlanta et sa longue piste propice aux va-et-vient en avion… L’IMSA fut en effet gangrené à cette époque par de nombreux cas de pilotes sulfureux aux activités illégales. Coinçé par le FBI, Bill Whittington fut condamné pour trafic de drogue à 15 ans de prison. En 2018, il avait écopé d’une nouvelle condamnation, cette fois-ci pour évasion fiscale…

Etonnante coincidence, John Paul Jr, autre pilote impliqué dans le scandale de narotrafic en IMSA, est décédé quelques mois plus tôt, de même que Manfred Kremer, à qui il avait acheté la 935 K3.

 

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Décès de Bill Whittington, vainqueur du Mans 1979"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Akalias
Invité

Quelle histoire ! Il en aura fumé, du monde…

Zak
Invité

IMSA pour International Marijuana Smugglers Association comme on disait à l’époque… Pas le seul d’ailleurs !

https://www.roadandtrack.com/motorsports/a33447734/the-racers-who-funded-their-teams-through-drug-smuggling/

Achille Talon
Invité

Très instructif et étonnant !
J’ai beau être passionné d’Endurance et de sports mécaniques en général depuis plusieurs décennies, j’ignorais tout de ces trafics de « weed » dans l’IMSA.

wpDiscuz