Accueil Editorial Voltswagen : histoire d’une communication foirée ?

Voltswagen : histoire d’une communication foirée ?

0
52
PARTAGER

Volkswagen pensait sans doute que c’était une bonne opération de communication : dire que l’on va changer son nom en Voltswagen pour souligner le virage électrique. Fausse bonne idée visiblement.

Cela a commencé par des rumeurs et des relais des agences de presse. Même les plus sérieux s’y sont laissé prendre comme Reuters, CNBC, etc. Une fuite semblait indiquer que VW USA allait changer de nom pour Voltswagen…la puissance du jeu de mot ! Résultat, tout un tas de journaux ont repris l’information. Pour nous, il s’agissait d’un poisson d’avril échappé en avance. Un tel changement de nom ne pouvait être que mondial, pas qu’aux USA et surtout on voyait mal « la voiture du peuple » changer de nom comme cela.

Ne jamais lancer une opération de communication début avril !

Pourtant, hier, VW Usa a tweeté et communiqué sur ce changement. Diantre…serait-ce alors possible que VW se fourvoie autant ? Surtout que là encore, il n’était question que du nom opérationnel aux Etats-Unis… Sur les réseaux, les réactions ont été plus ou moins unanimes, à savoir : « mais que peuvent bien pendre les dirigeants pour avoir de telles idées » ? Et les parodies comme « gaswagen » ou « fraudwagen » (vue il y a quelques années en « souvenir » du Dieselgate) de ressortir.

Cette nuit, patatras, un porte-parole du groupe VW a annoncé que Voltswagen était une opération de communication pour mettre en avant son engagement dans la voiture électrique et accompagner le lancement de l’ID.4 Outre-Atlantique. L’opération de communication a-t-elle atteint son but ? Ce n’est pas certain. Certes on en parle, mais pas en bien. Certains communicants estiment que l’on parle en bien d’une marque, que l’on en parle en mal, on en parle toujours. Mais…est-ce bon pour l’image ?

Au final, ce brouhaha médiatique obfusque le lancement de l’ID.4 et brouille le message. Surtout, quelle idée de lancer une telle opération au moment d’April Fools, alias le Poisson d’avril ? Ni fait ni à faire selon nous. On a connu opération de com’ plus maîtrisée.

Certains grands noms de la presse qui s’étaient faits avoir par la fausse fuite ont vite supprimé les articles en ligne qui relatait ce « scoop ». Sans doute un peu honteux de s’être faits prendre, ils risquent de conserver une dent contre VW.

Poster un Commentaire

52 Commentaires sur "Voltswagen : histoire d’une communication foirée ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Membre

donc ce n’était pas un poisson d’avril, incroyable

Balthazar
Invité

Du coup effectivement je suis perplexe, je pensais sincèrement à un poisson d’avril qui avait fuité en avance dans la presse américaine :-/

Invité

Je crois que le seul poisson d’avril que j’ai vu en automobile, c’est le retour de la Fuego en électrique pour 2024 !

Invité

article inepte. Toute la presse auto mondiale à repris l’information jusqu’a hier et pas que la presse auto. C’est l’un des meilleurs poissons d’avril du secteur de mémoire de lecteur depuis plus de 40 ans. Quelle mouche à piquée l’auteur de ce papier amère ?

Mwouais
Invité

Un seul journal sérieux aurait envisagé un véritable changement de patronyme ?

Petite réflexion ici sur L’id3 ou l’ID4 : on croirait que leur simpliste construction intérieure est justement là pour coller à la notion de Volks Wagen et laisser le soin à Skoda de se la jouer luxe tchèque (Enyaq). Ce serait étonnant d’inverser les rôles de Skoda et de VW mais c’est l’image perceptible sur les VE que donnent ces marques aujourd’hui.

Ceci me semble plus sérieux pour VW que l’interprétation fantaisiste des journaux sur cet événement com et l’observation des réactions toujours un peu sottes des réseaux sociaux.

Francois
Invité
Je ne sais pas qui a eu cette idée de génie mais je crois qu’il peut commencer à faire ses cartons parce que la presse américaine est unanime ce matin, Volkswagen a menti, une accusation très lourde aux USA. Je ne dis pas que le constructeur peut remballer son ID.4 mais ça débute mal pour lui. Un poisson d’avril se fait le 1er avril, ni avant, ni après, il est donc naturel qu’un communiqué, supprimé depuis, pondu le 30 mars ait été pris au pied de la lettre. La communication essaye de se rattraper depuis hier soir mais le mal… Lire la suite >>
Joledemago
Invité

Oui c’est intéressant d’avoir l’opinion de ceux concernés par cette histoire.
Entre nous, à part un pignolage de journaleux spécialisés , on s’en fiche complètement non ? Poisson d’avril ou vraie com’ loupée…
De là à dire que les gens sont choqués et parler de mensonge (parjure !), Ça me paraît un pimoil exagéré

DiZeL
Invité

Le parjure US est à géométrie variable. Ca dépend aussi de la nationalité de l’entreprise…

Francois
Invité

Le mensonge n’est pas forcément un parjure, tu peux mentir sans jurer sur la bible (dans le cas des USA) devant un juge ou des parlementaires que tu dis la vérité. 😉

SAM
Invité

Oui mais il y a une volonté affichée de casser l’industrie chinoise et allemande de la part des USA. Au pays du Ford Pick up de 6 mètres… jeter la m… sur VW c’est oublier que les ricains restent les plus gros pollueurs de la planète. Ils sont borderline sur leur mode de vie donc peuvent bien jouer les puritains déconcertés.

Francois
Invité

Alors qu’en Europe, on ne cherche pas du tout à casser l’industrie chinoise ou américaine, il suffit d’ailleurs de regarder le nombre impressionnant de bagnoles chinoises ou américaines en circulation sur le vieux continent ou les aides à l’achat de VE qui font tout pour ne pas exclure Tesla.

Le parc automobile américain est bien plus diversifié que les autres, nous trouvons des véhicules locaux, asiatiques et européens, en Europe, nous trouvons principalement des véhicules européens et un petit peu de véhicules asiatiques depuis finalement 15 ans à peine.

DiZeL
Invité

Houla, oui, au jeu du protectionnisme plus ou moins déguisé, il n’y a aucun saint, juste des états qui sont plus ou moins bon (ou plus ou moins en position de force) pour privilégier les leurs. Mais tout ce qui se passe aux US à sans doute plus d’échos en Europe que l’inverse.

DiZeL
Invité

Et pour ce qui est de la proportion de véhicule US en Europe, déjà ça dépend comment tu considères Ford. Ensuite le reste de la production ne fait guère envie. Et c’est pas les 3 gars de ma petite ville de banlieue qui s’affiche au volant de leur énoooorme RAM tout propre dont la benne est toujours immaculée qui me feront changer d’avis.

Joledemago
Invité

Je suis désolé François mais au moins 2 arguments contre votre déclaration : le nombre de constructeurs européens couplé à un marché mature ne facilite pas la percée d’autres constructeurs ; et les primes à l’achat excluent peut être Tesla mais aussi tous les autres constructeurs tels que Audi BMW et mercedes entre autres. Donc non, ce n’est pas antitesla et non l’Europe n’est pas aussi protectionniste que les US où chine. C’est d’ailleurs globalement ce qu’on lui reproche

Francois
Invité
Joledemago, les USA sont aussi un marché mature, ils l’étaient d’ailleurs déjà lors de l’offensive japonaise, ce qui ne les a pas empêché de s’y imposer, ni les Coréens après eux. Tesla ne vend que les VE, les BAM s’y mettent à peine et ne vendent principalement que des voitures classiques, probablement à 99%, comparer leur situation aujourd’hui n’a pour moi aucun sens. Enfin, une voiture fabriquée aux USA (y compris par Toyota ou Hyundai) et vendue en Europe se prend 10% de taxe d’importation, celle qui fait le chemin inverse ne se mange que 2%, le plus protectionniste n’est… Lire la suite >>
Francois
Invité

DiZeL : un pick-up Ram ne vous peut-être pas envie mais le Texan en « petite » surcharge pondérale qui parcourt 30 000 bornes par an ne fantasme pas forcément sur une Clio non plus. 😉

Freddux
Invité
On ajoutera que Voltswagen est une vieillerie chez VW réchaufféé puisqu’utilisée dans les pays scandinaves dès 2013 pour le 1ere e-Up! C’est vrai qu’en 2013, Diess (l’homme qui rêvait d’être Musk à la place de Musk) s’occupait de la production et des motos chez BMW… L’affaire de ce nom a été ensuite remis au goût du jour avec un peu de com pour la e-Golf, toujours dans le nord. A croire que Voltswagen ça faire rire les vikings ! Bref un loupé, ça arrive car le service marketing de VW reste un des meilleurs mais mentir aux USA une 2eme… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

Toujours content de lire les remarques de Frédéric E. 🙂

Achille Talon
Invité

Je reste perplexe devant tant de bêtise.
Ils ont des gens compétents en com’ ? Un poisson d’avril 2 jours avant ? Annoncer le changement de nom de toute l’entreprise par tweet ?
On sent vraiment qu’on a affaire à des abrutis qui vivent dans leur bulle pleine de pognon et de costards-cravates.
C’est bien que ça leur pète à la tronche, ça les fait redescendre sur terre…

wpDiscuz