Accueil Porsche Porsche : hausse de participation dans Rimac, Bugatti à la clé ?

Porsche : hausse de participation dans Rimac, Bugatti à la clé ?

0
0
PARTAGER

Porsche, filiale de Volkswagen, a annoncé lundi une hausse de sa participation dans Rimac. L’opération pourrait n’être qu’un préambule à un futur rachat de la marque Bugatti par le constructeur croate de voitures électriques.

Porsche accroît sa part dans Rimac de 15 à 24 %

« Le conseil de surveillance de Porsche a validé vendredi l’augmentation de la participation dans Rimac Automobili de 15% à 24% » pour 70 millions d’euros indique ainsi un communiqué du constructeur de véhicules Premium. Ajoutant que l’opération était une illustration de
« l’élargissement du partenariat stratégique » déjà conclu entre les partenaires.

L’éventuel rachat de Bugatti non évoqué

Alors que plusieurs medias avaient préalablement laissé entendre que Porsche pourrait accroitre sa participation dans Rimac dans le cadre d’un rachat par l’entreprise croate de la marque Bugatti, propriété de Volkswagen, Porsche n’a pas mentionné lundi une telle opération.

« Il est important pour Rimac et Porsche que les deux entreprises restent indépendantes » a de son côté affirmé Mate Rimac, patron et fondateur du constructeur.

Fin février, Automobilwoche indiquait que Porsche pourrait porter sa participation à un peu moins de 50% dans Rimac dans le cadre d’accord qui inclurait également le transfert de Bugatti à Rimac.

Porsche dans un round de financement de Rimac

Fin février, Mate Rimac avait indiqué à a déclaré l’hebdomadaire allemand Automobilwoche que Porsche participait à un round de financement de Rimac Automobili qui verra le constructeur de supercars électriques lever 130 millions à 150 millions d’euros.

La levée de fonds devrait être terminée dans deux à trois mois et un autre round est prévu à la fin de l’année, avait déclaré Rimac au media allemand.

Intenses discussions sur l’avenir de Bugatti

En février dernier, le Directeur Général de Porsche, Oliver Blume, a quant à lui déclaré    que des intenses discussions sur l’avenir de Bugatti étaient en cours et que Rimac pourrait jouer un rôle clé. Parmi les principaux arguments avancés en faveur d’un rapprochement entre les deux constructeurs : les marques sont particulièrement en phase au niveau technologique.

Le dirigeant avait alors ajouté qu’une décision était attendue au premier semestre 2021.

Plate-forme de supercars électriques développée par Rimac

Rimac a développé une plateforme de supercars électriques, qu’il fournit à d’autres constructeurs automobiles, dont Automobili Pininfarina.

«Les supercars ont un marché limité, le marché des composants technologiques est beaucoup plus important. C’est pourquoi nous prévoyons d’étendre notre entreprise », a par ailleurs déclaré Rimac à Automobilwoche. Pour ce faire, la société prévoit de plus que doubler ses effectifs de d’ici début 2023 pour passer à 2500 contre 1000 actuellement.

Notre avis, par leblogauto.com

Si l’avenir de Bugatti n’est pas évoqué, rien n’empêche à ce stade de penser que cette hausse de participation pourrait être une première étape du rachat du constructeur premium par Rimac.

Sources : Reuters, Automobilwoche, AFP

A lire également :

. Rimac Automobili : l’ogre Croate inattendu

. Bugatti : un crossover électrique en projet ?

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz