Accueil Tesla Batteries : LG Chem va plus que doubler sa capacité pour Tesla

Batteries : LG Chem va plus que doubler sa capacité pour Tesla

0
12
PARTAGER

La société sud-coréenne LG Chem Ltd prévoit de plus que doubler en 2021 la capacité de production de ses cellules de batterie qu’elle fabrique en Chine pour pouvoir répondre à la demande de Tesla, et éviter que le constructeur US ne soit frappé par une pénurie d’éléments cruciaux pour produire ses modèles.

LG Chem va fournir d’avantage les usines de Tesla de Chine, US et Allemagne

LG Chem, fournisseur de la Model 3 de Tesla construite à Shanghai, expédiera également son surcroit de production en provenance de Chine et de Corée aux usines de Tesla en Allemagne et aux États-Unis, selon deux sources proches du dossier. Lesquelles indiquent en parallèle que l’équipementier sud-coréen devrait jouer un rôle accru dans la chaîne d’approvisionnement du premier fabricant mondial de véhicules électriques.

« Tesla n’a tout simplement pas assez de cellules de batterie », a déclaré l’une des sources. Ajoutant que LG Chem allait plus que doubler sa production chinoise.

Le plan impliquerait notamment d’accroitre le nombre de lignes de production à au moins 17 contre 8 à l’heure actuelle.

De son cote, l’équipementier a certes confirmé qu’il allait étendre sa capacité de production de cellules de batterie en réponse à la demande croissante des constructeurs automobiles, refusant de fournir davantage d’éléments concernant des clients spécifiques.

Lignes supplémentaires de LG Chem en Corée du Sud en 2020

De même source, on affirme que LG Chem a d’ores et déjà ajouté des lignes de production en Corée du Sud cette année, principalement pour répondre à la demande de l’usine américaine de Tesla.

Le constructeur automobile aurait demandé en parallèle au japonais Panasonic – qui fournit l’usine américaine – d’approvisionner également son usine de Shanghai.

Tesla s’efforce de sécuriser ses approvisionnements

Cette stratégie client/fournisseur voit le jour alors que Tesla, le principal client de LG Chem, s’efforce de sécuriser son approvisionnement en cellules de batterie dans le cadre d’un plan d’expansion de sa production mondiale pour le moins agressif.

La croissance de Tesla représente ainsi une véritable aubaine pour LG Chem, Panasonic et le fournisseur chinois Contemporary Amperex Technology (CATL), le Directeur Général de Tesla, Elon Musk révélant en septembre dernier son intention d’augmenter ses achats.

Tesla prévoit de produire ses propres cellules de batterie

Elorn Musk a toutefois récemment déclaré que ses approvisionnements s’avéraient insuffisants, annonçant en parallèle la volonté de Tesla de fabriquer ses propres cellules de batterie, en vue notamment de faire baisser ses couts de production. Une perspective qui pourrait restreindre la capacité des fournisseurs à faire la loi sur les prix.

LG Chem prévoit de tripler ses capacités d’ici 2023

LG Chem, dont l’activité de cellules de batterie est devenue mardi une unité indépendante, a déclaré en octobre dernier qu’il triplerait ses capacités de production de cellules à 60 gigawattheures d’ici 2023, sans toutefois nommer explicitement Tesla ni divulguer d’autres détails.
C’est la première fois que des informations concernant l’expansion de ses capacités en Chine et son volume d’exportations en Allemagne et US sont rapportées à des médias.

La semaine dernière, le gouvernement local a indiqué pour sa part que LG Chem investira 500 millions de dollars au cours de l’année prochaine pour augmenter la capacité de production annuelle de 21 700 cellules de batterie de type de celles utilisées par Tesla – dans son usine de Nanjing, sans divulguer la capacité actuelle.

Tesla : des besoins immenses en cellules de batterie

LG Chem, aux côtés de CATL, fournit des cellules de batterie pour la berline Model 3 de Tesla construite à Shanghai, où la production a commencé l’année dernière et dont la capacité annuelle actuelle est de 250 000 véhicules.

Tesla a l’intention de commencer la production de son SUV Model Y sur le site chinois l’année prochaine, la capacité devrait atteindre 250 000 unités d’ici 2022.

Selon les sources, chaque modèle utilise 4416 cellules de batterie tandis que chaque gamme LG Chem est capable de produire jusqu’à 7 millions de cellules par mois.

Dans un premier temps, LG Chem sera le seul fournisseur de voitures Model Y produites à Shanghai, affirme l’une des personnes proches du dossier.

L’usine chinoise de LG Chem devrait également fournir dans un premier temps des cellules de batterie pour les véhicules Tesla assemblés à Berlin.

Notre avis, par leblogauto.com

Rappelons tout de même qu’en février 2020, Jaguar Land Rover (JLR) avait dû suspendre la production de son SUV électrique Jaguar I-Pace en raison de problèmes d’approvisionnement en batteries. Si le constructeur a fait part de difficultés avec l’un de ses fournisseurs, sans préciser son nom, des sources proches du dossier indiquaient qu’il s’agissait de batteries fabriquées à l’usine de LG Chem en Pologne. 

Les difficultés d’approvisionnement ne semblaient pas liées dans un premier temps à l’ épidémie de coronavirus qui ne frappait alors que la Chine.

A noter que l’usine de LG Chem à Wroclaw fournira également des cellules de batterie pour le SUV électrique Ford Mustang Mach E.

En janvier dernier, Audi a réduit pour sa part ses horaires de production dans son usine de Belgique, confronté à des problèmes d’approvisionnement en batteries produites par de LG Chem en Pologne. Le contraignant à réduire sa capacité de production de son SUV électriques e-tron, rival lui aussi de l’I-Pace.

Mercedes-Benz avait démenti pour sa part un article issu de médias allemands indiquant qu’il prévoyait de réduire la production de son SUV électrique EQC, un autre concurrent du I-Pace, le limitant à 30 000 unités cette année contre 60 000 prévues initialement.

Le rapport du directeur Magazin indiquait que le problème provenait en partie du nombre limité de batteries de LG Chem.

Sources : Reuters

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Batteries : LG Chem va plus que doubler sa capacité pour Tesla"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Cela me renforce mon pressentiment que Tesla se prépare une année 2021 Re-mar-qua-ble.

Jean
Invité

Pourquoi ne pas utiliser les cellules produites a cote en Pologne?

Emmanuel
Invité

Est ce que ces cellules ne seraient pas réservées par VW ou PSA ?
Et, est ce que la production est suffisante ?

Nicolas
Invité

Sauf erreur de ma part, Tesla souhaite avancer sur l’implémentation de ses cellules 4680, qui sont prévues dans 3 formulations:
– les « heavy-duty », pour Semi et Cybertrcuk.
– les « haut de gamme » pour Model S/X (et 3/Y performance?).
– les « entrée de gamme » pour Model 3/Y

La première sera auto-produite, les autres confiées à des partenaires dans le cadre de partenariat technologiques, et pour lequel il faut mettre en place de nouvelles lignes de production, très différentes.

Mwouais
Invité

60gigaWathheure en kilo de gigots ça fait donc, pour disons 300Wh/kg…

0,2gigakg de production annuelle.

C’est joli. Ça parle peu, mais c’est joli. Je vous laisse convertir puis convertir à nouveau d’ici 15 ans.

Mwouais
Invité
Mwouais
Invité

Quelques cancers testiculaires sont craints pour les hommes uniquement.

SGL
Invité

C’est sûr que le pétrole de bitumineux et ses rejets chimiques toxiques est bon contre la lutte contre le cancer… 😉

Mwouais
Invité

Je ne lèche plus le bitume depuis longtemps pour cette raison

bzep
Invité

C’est au pire vous en respirez.

bzep
Invité

C’est vrai…

Mwouais
Invité

Je n’aspire pas à vivez 100 ans.

Mais je n’aime pas les effluves des vaporettes ou cigarettes, pas plus que j’aime me promener à travers champs fraîchement pulvérisés.

Chacun son truc, j’aime l’odeur qui sort du pot d’une Jaguar de plus de 30 ans ou d’une Lancia Delta jaune puisque une vidéo m’y fait penser.

wpDiscuz