Accueil VW Volkswagen : Ducati évalué, vers une vente ou une IPO ?

Volkswagen : Ducati évalué, vers une vente ou une IPO ?

0
17
PARTAGER

Le groupe Volkswagen mènerait actuellement des pourparlers préliminaires avec des soumissionnaires potentiels, envisageant de se séparer de sa marque Ducati, indiquent trois sources proches du dossier. Objectif des discussions : évaluer l’intérêt potentiel pour le constructeur de motos. Depuis quelques mois, déjà, les rumeurs faisaient état de la volonté du groupe allemand de céder sa marque emblématique.

Selon ces sources, VW examinera l’avenir de sa marque Ducati dans le cadre de ses travaux cycliques de planification quinquennal. Le devenir de ses marques Lamborghini  et Bugatti sera également examiné.

Volkswagen à la recherche d’économies d’échelle

Selon ces sources, Volkswagen analyse l’avenir de Lamborghini, Bugatti et Ducati dans le cadre d’une recherche plus large d’économies d’échelle alors que le groupe automobile passe désormais le cap de la production de masse de voitures électriques et que la société tente de plus que doubler sa valeur pour atteindre 200 milliards d’euros.

Vers des partenariats technologiques ?

L’examen pourrait aboutir à des partenariats technologiques pour les marques de voitures de sport hautes performances et de superbike, mais également à une restructuration ou à d’autres options allant jusqu’à l’introduction en bourse avec création d’une entité distincte voire d’une vente , ont déclaré les sources.

Le passage à un processus de vente en bonne et due forme toujours à l’étude

La possibilité pour Volkswagen d’accepter de lancer un processus de vente formel lors de ces pourparlers demeure encore incertaine, mais pour qu’une vente soit possible au début de l’année prochaine, les investisseurs et les banquiers doivent évaluer les prix proposés par de potentiels acquéreurs et l’adéquation stratégique potentielle, selon une personne proche des discussions.

« Il y a un certain mouvement ici », a déclaré l’une de ces sources, commentant le lancement potentiel d’une mise en vente de Ducati. » Ajoutant toutefois qu’aucune décision n’avait encore été prise.
Deux autres personnes proches du dossier ont déclaré que Volkswagen devrait lancer le processus de vente au début de 2021 et pourrait mandater un conseiller vendeur avant Noël.

Volkswagen a déjà tenté de vendre Ducati

Volkswagen a d’ores et déjà tenté de vendre Ducati en 2017, lorsque son homologue Bajaj Auto qui s’était alors rapproché de KTM, ainsi que Polaris et les groupes de capital-investissement Bain, PAI et Investindustrial avaient exprimé leur intérêt pour l’achat de la marque de motos italienne.

Mais l’opération s’était heurtée à l’opposition des dirigeants syndicaux et avait été suspendue.

Notre avis, par leblogauto.com

Dans le cadre de son prochain examen de sa stratégie moyen et long terme, Volkswagen élabore également des plans pour exclure Lamborghini. Il aurait d’ores et déjà a sondé des banquiers et des investisseurs potentiels sur l’inscription du constructeur italien de voitures de sport en bourse. L’opération d’introduction en bourse pourrait voir le jour en 2021, selon une source proche du dossier.

Une décision dont l’impact financier pourrait être majeur si l’on prend exemple de son rival Ferrari qui a vu sa valorisation plus que tripler depuis que Fiat Chrysler l’a introduit en bourse en 2016.
Rien n’est gagné toutefois alors que les actions de Aston Martin se sont quant à elles effondrées depuis son introduction en bourse en 2018.

Sources : Reuters

A lire également :

. Volkswagen pourrait sortir Lamborghini du groupe (spin-off)

Bugatti vendu par Volkswagen à Rimac … via Porsche ?

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Volkswagen : Ducati évalué, vers une vente ou une IPO ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Après Bugatti, c’est donc au tour de Ducati. C' »est vrai qu’à l’oreille, ça se ressemble 😉

Henley
Invité
Volkswagen veut faire comme les poids lourds avec Traton, ils vont faire une filiale luxe type Jaguar-Land Rover qui aura un nom distinct peut être Bugatti-Ducati et qui comprendra Bentley, Bugatti, Ducati et Lamborghini. Après quid de Audi et Porsche. Audi qui était un groupe distinct dans VaG est devenue une marque intégrée et les marques du groupe Audi qu’etaient Lamborghini, Ducati et Bugatti vont être séparées du groupe VaG. Étrange de la part de VaG où il aurait simplement suffit de mettre en bourse Audi AG en ouvrant davantage le capital à des investisseurs étrangers. Pour ce qui est… Lire la suite >>
greg
Invité

Non, pas pour Bentley, le cas est different: a l’ inverse des marques que tu cites, Bentley utilise a 100% des plateformes du groupe et est trop dependant de Porsche.
Idem pour Porsche : 80% des profits sont generes par des elements developpes par ou pour le groupe (Cayenne, Panamera, Taycan).
Bugatti et Lamborghini utilisent des plateformes propres pour leurs supercars, seul l’ Urus utilise une base technique VW.

Henley
Invité
Ok pour Bentley ou Porsche mais au final ça n’explique rien et ça rajoute de la confusion à la confusion générale. Pourquoi Bentley ne profiterait pas des plateformes de Porsche, Bugatti ou Lambo? Pourquoi Porsche n’utilise pas les plateformes développées par Lamborghini ou Bugatti ? Pourquoi ces marques de luxe et de supersportives qui sont issues du même groupe VaG certaines sont vendues et d’autres conservées alors qu’elles pourraient faire des économies d’échelles et renforcées leur images dans une groupe de luxe commun ? Au lieu de ça VaG va conserver Porsche, discute de se séparer de Lamborghini, Bugatti et… Lire la suite >>
Michel
Invité

le rachat de Bugatti était un caprice de M PIECH, je crois que la marque n’a jamais été vraiment rentable (ils ont eu du mal a vendre les dernières Veyron)

zafira500
Invité

@Michel.
Exactement. Comme Ducati d’ailleurs, dont le défunt patron autrichien était un grand fan.

greg
Invité

Bugatti est rentable depuis la Chiron qui cartonne…Mais rien n’ est prevu pour la suite.

greg
Invité
Heu, que veux-tu donc que Porsche fasse de plateformes a moteur central arriere utilisant des V10, V12 et W16? Idem Bentley, cela ne colle pas trop a leur image de marque d’ avoir des supercars de ce genre. Au final ce sont des marques qui n’ ont que peu de synergies au sein du groupe. La seule tentative de partage a donne l’ Audi R8 et on ne peut pas dire que cela fut concluant. C’ est un peu comme Ferrari, il y avait quasi aucune synergie avec Maserati et Lancia en raison de positionnements radicalement differents. Pourquoi sont-elles vendues/externalisees?… Lire la suite >>
zafira500
Invité
« Pourquoi sont-elles vendues/externalisees? Simple, parce que le futur des supercars est incertain (electrification…), et que en cas de probleme, VW (tout comme FCA) n’ a plus a gerer la casse sociale directement.  » Pour une intronisation en bourse (intronisation réussie d’ailleurs)? Actuellement, Ferrari est la poule aux œufs d’or d’Exor. Ce n’est pas parce qu’il y a un spin-off que cela veut dire cession, voir risque de disparition. Que ce soit pour FCA comme pour VW. Je ne suis pas certain qu’il n’y ait plus d’avenir pour les supercars. Elles évolueront, soit vers une hybridation, soit vers une électrification. Le… Lire la suite >>
Henley
Invité
C’est là où je ne suis pas d’accord. Pour moi je ne vois pas le problème de voir des Porsche avec des V10 ou V12 pareil pour Bentley. Ok pour le W16 de Bugatti mais pourquoi pas le W16 chez Lamborghini. Les plateformes nécessaires pour poser ces motorisations peuvent être fabriquees et utilisées en commun entre ces 4 marques. On a vu chez Volkswagen d’ailleurs qu’une plateforme peut être modifiée pour être allongée ou renforcée en fonction des modèles plus petits, plus longs ou plus chargés tout en gardant la même structure à la base. Quand Bugatti fabrique sa Chiron,… Lire la suite >>
Tesla
Invité

Ces projets de vente ont-ils un lien avec les amendes salées dont Volkswagen doit s’acquitter (dieselgate) ?
Je crois que VW a déjà payé plus de 2 milliards d’euros d’amendes liés au dieselgate et c’est pas fini…

Mine de rien, ça doit quand même les plomber au niveau de leur trésorerie.
Aucune entreprise ne peut sortir indemne après de telles pertes, même un groupe comme VW.

Stabak
Invité
Le DieselGate est clairement l’origine de tous les maux de VAG depuis des années. Ça avait déjà commencé dès le début avec l’abandon de nombreux projets en cours. S’en est suivi l’abandon de renouvellement de voitures de niche. Ensuite les économies de grandes échelle. Les véhicules VAG ont toujours été réputés pour leur qualité de fabrication. Les modèles qui sont sortis depuis, notamment VW ont clairement régressé en qualité perçu. Ça passe aussi par là. Le gros retard dans l’électrique qu’il a fallu rattraper n’a pas amélioré la situation aussi. Et le retard est encore loin d’être rattrapé. Ils vont… Lire la suite >>
Tesla
Invité

Merci pour ta réponse.

Jean
Invité

Oui la Golf 7 est nettement mieux que la Golf 8 mais peut-etre ont-ils amelioré la fiabilité

olive911
Invité

VW est la société la plus endettée au monde : 192 milliards de dollars

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/dette-des-entreprises-un-record-a-prevoir-en-2020-selon-une-etude-20200713

zafira500
Invité

Endettement ne veut pas dire difficultés financières. VW investit beaucoup dans la recherche et cela a un prix. Ce qui compte surtout, c’est sa capacité à éponger sa dette et à obtenir si besoin des prêts bancaires (Les banques étant très frileuses à prêter à des entreprises en difficulté).

wpDiscuz