Accueil Bentley Bentley placé sous la tutelle d’Audi ?

Bentley placé sous la tutelle d’Audi ?

0
18
PARTAGER

Le PDG du groupe Volkswagen, Herbert Diess, prévoit de placer Bentley sous le contrôle d’Audi, ont déclaré des sources internes au constructeur allemand à Automobilwoche.

A l’heure actuelle, le PDG de Porsche, Oliver Blume, représente au sein du conseil d’administration du groupe VW la marque Premium basée au Royaume-Uni.

Nouveau départ pour Bentley sous la tutelle d’Audi ?

Selon ces sources Herbert Diess estimerait que Bentley a le potentiel pour opérer un nouveau départ sous la tutelle Audi. Lequel pourrait superviser les activités technologiques et financières de Bentley à partir de l’année prochaine.

L’objectif du patron du groupe Volkswagen vise à rationaliser le portefeuille de marques du groupe VW, qui s’étend des marques Premium telles que Bentley, Audi et Porsche aux marques grand public VW, Skoda et Seat.

Volkswagen examine l’avenir de Lamborghini, Bugatti et Ducati

VW examinerait si ses marques hautes performances installées sur des marchés de niche telles que Lamborghini, Bugatti et Ducati ont un avenir au sein de l’entreprise alors que le constructeur se concentre de plus en plus sur les véhicules électriques, numériques et autonomes.

Bentley encore fragile financièrement

En juin dernier, le PDG de Bentley, Adrian Hallmark, avait déclaré à Automotive News Europe que le constructeur avait certes renoué avec les bénéfices en 2019 mais qu’il devrait probablement perdre encore de l’argent en 2020 en raison de l’impact de la crise sanitaire sur ses activités.

Le Brexit pèse également sur la marque, Hallmark avertissant ainsi que si le Royaume-Uni quitte le marché unique de l’Union européenne l’année prochaine sans accord commercial, les bénéfices pourraient être réduits de 25 %.

Scénarios d’évolution établis par Porsche en 2018

Il y a deux ans, Porsche a embauché une société de conseil pour élaborer des scénarios pour l’avenir de Bentley. Ceux-ci envisageaient alors la fin de la production de masse dans l’usine de la marque à Crewe, en Angleterre, et la transformation de l’usine en des ateliers conçus pour les carrosseries spéciales, les véhicules à exemplaire unique, les blindages, les petites séries et les véhicules à empattement long.

Hallmark s’est prémuni de la mise en œuvre d’une telle proposition en améliorant l’efficacité de l’usine, en réduisant les coûts et en supprimant 1 000 emplois, soit l’équivalent d’un quart de la main-d’œuvre, selon des sources VW.

Sources : Automobilwoche, Automotive News, Reuters

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "Bentley placé sous la tutelle d’Audi ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

La fin de Bentley ?

zeboss
Invité
qui a dit que les marques très haut de gamme dans un groupe généraliste n’avaient que peu d’avenir ? Bentley en deviendrait la preuve vivante. C’est certain qu’un groupe comme VW qui gagne de l’argent sur le rapport volume/prix de vente ne peut se satisfaire d’une marque qui ne peut que trainer des pieds sur ce type de constat. D’autant que l’histoire tumultueuse entre RR et Bentley tourne lentement mais surement à l’avantage du premier. BMW a la maitrise des châssis et des motorisations à fournir à RR, VW est plus à la peine la dessus. Synergie en peu en… Lire la suite >>
Michel
Invité
Disons que l’architecture et la gamme de moteurs de chaque marque, ne facilite pas la mutualisation des chassis Audi > Moteur AV 4-5-6 V8 – 4RM (sauf R8) Bentley > Moteur AV – Propulsion Bugatti > Moteur central W16 – propulsion Lamborghini > Moteur central V10-V12 – Propulsion (hors URUS) Porsche > Moteur flat6 AR – propulsion (911) > Moteur AV – Propulsion (Panamera) seuls les 4×4 ont des soubassements communs me semble t-il Q7 – BENTAYA – URUS – CAYENNE
Fonzie
Invité

Bonjour,

Je ne comprends pas bien: les entités Vag partagent bien les mêmes châssis et moteurs, non? Certes il y a bien de la customisation plus poussée chez Bentley, mais les bases sont les mêmes, non?
Quelle est la difference avec bmw/rolls?
(A part le fait que Bentley est plus mainstream / populaire que rolls, toute proportions gardées…).

greg
Invité

Alors, Bentley utilise actuellement deux bases techniques:
La plateforme des Cayenne/Q7/Touareg pour le Bentayga
La plateforme MSB de la Panamera pour le Flying Spur.
Rolls-Royce utilise une plateforme unique pour sa gamme, mais celle-ci malgre les annonces marketing, est derivee de la Serie 7.

zeboss
Invité

Pourquoi malgré « les annonces markétings » : ils ne semblent pas cacher que les caisses nues arrivent d’Allemagne aussi il me semble…
Après ils font leur sauce sur la base existante…

Greg
Invité

Non mais ils pretendent que c’ est une plateforme 100%-maison. Ce qui est faux. Et tout bonnement impossible si ils veulent être rentables de toutes les manières.

ddd
Invité

Moi à ce niveau de gamme, je veux un modèle de voiture exclusive !

zeboss
Invité

@DDD : c’est possible mais dans le contexte d’un groupe global, la consolidation des résultats provoquent irrémédiablement la désignation des moutons noirs…
Bentley doit rapporter sa part rapport aux investissements.
Chez un indépendant seul le rendement brut peut être estimé, donc on fout la paix si c’est au dessus ou au dessus du ration mondial de la catégorie. Sauf si vous avez comme investisseur un fond de pension US qui se fout du produit mais qui ne garde que le montant du dividende…

greg
Invité

Bentley passe sous l’ autorite d’ Audi et du coup c’ est la fin de la marque? Il faut m’ expliquer la correlation car quelque chose m’ echappe niveau lien de cause a effet.
Bentley a d’ abord ete geree par VW, puis Porsche, et maintenant Audi.

Invité

C’est déjà la fin de « l’authenticité » de Bentley. Audi, c’est l’antithèse du « charme britanique » !

greg
Invité

Tu me sembles etre un grand expert, explique en quoi la gestion va changer par rapport a ce que faisait Porsche et VW. Et par la meme de quelle maniere ces marques geraient Bentley, quels sont les differences en terme de process….
🙂

Henley
Invité
Putain cet Hallmark a sacrément bossé l’an dernier pour éviter la disparition de Bentley comme constructeur. Il ne voulait pas qu’elle devienne une usine de restylage et carrossage pour véhicules anciens ou blindés. Il a tapé fort chez le personnel en supprimant beaucoup de collègues de travail mais il était responsable, il devait agir avant que la direction de VAG agisse à sa place et détruise Bentley. Chapeau à lui. Maintenant pour ce qui est d’Audi, comme je disais sur le topic de Ducati, VaG doit chercher à rentabiliser la production de ses marques de luxe plutôt que les vendre… Lire la suite >>
SGL
Invité

C’est peut-être lié au succès grandissant de DS Automobiles !?
Un avis @greg !?

Greg
Invité

C’´est vrai que niveau volume DS se rapproche de Bentley😝.
Le luxe par des volumes contenus🤣.
Non mais bon plus sérieusement, le groupe edt en pleine restructuration et Bentley va profiter à fond du projet Artemis que Audi gère.
Ensuite cela pourrait coller avec un repositionnement de la marque du « sport luxe » actuel vers le luxe pur pour attaquer RR.

Philippeimac
Invité

Voila c’est ça l’explication: DS canibalise les ventes de Bentley 😀

Philippeimac
Invité

Dire que Bentley est en crise me surprend: quand Bentley n’a pas été en crise plutôt?
Maintenant quand on est le 1er groupe automobile mondial, qu’on investit dans une danseuse qui s’appelle Bugatti juste pour avoir la bagnole qui roule le plus vite que toutes les autres GT(façon la mienne est plus grosse que la tienne), je trouve assez indécent de vouloir rationaliser et rentabiliser une vieille dame comme Bentley.
Je n’ai pas l’impression que Fiat songe à sacrifier Maserati ou Alfa malgré les échecs commerciaux de leurs berlines…

SGL
Invité

La Covid-19 comme la grande faucheuse devrait faire le ménage…

wpDiscuz