Accueil Le Mans Le Mans 2020 : Bentley fait son retour par la petite porte

Le Mans 2020 : Bentley fait son retour par la petite porte

3477
4
PARTAGER
Bentley Continental GT3 Bullitt Racing Le Mans 2020

Bentley et les 24 heures du Mans, c’est une histoire qui remonte à près de 100 ans avec 6 victoires à la clé. Bentley va revenir dans la Sarthe avec le Bullitt Racing, mais…il y a un mais.

Le Bullitt Racing, fondé en 2016 par Stephen Pattrick, faisait jusqu’à présent du GT4 (McLaren puis Mercedes). Pour 2020, l’écurie passe à la marque Bentley, mais surtout au GT3 avec la Continental GT3 pour la Michelin Le Mans Cup. Or, la coupe passe par « Road to Le Mans », deux courses de 55 minutes chacune qui se déroulent sur le circuit des 24 heures (le grand, le vrai) en marge des 24 H du Mans (du 11 au 13 juin 2020).

Donc, 17 ans après la victoire d’une Bentley (*), la marque sera – officiellement – de retour dans la Sarthe. Pour le moment, pas aux « vraies » 24 heures. Le Bullitt Racing donnera aussi dans le prototype LMP3. Mais, tout cela donne une impression de volonté de venir sur les 24 heures, avec pourquoi pas une « Bentley » en LMP2.

« Je pense que c’est le rêve de tout pilote GT de courir un jour les 24 heures du Mans, et la participation à la Michelin Road to Le Mans Cup est un pas logique dans le cheminement de l’équipe vers les 24H » déclare Stephen Pattrick le patron-pilote. Il sera épaulé par Andy Meyrick, pilote Bentley qui a déjà deux participations aux 24 heures du Mans. La première en 2010 où il a terminé 4e au général avec une Oreca 01 (barquette), la deuxième en 2011 où l’équipage a abandonné après 2 tours au volant de la « fameuse » Aston-Martin AMR-One totalement foirée.

Parallèlement à la Michelin Le Mans Cup, et au LMP3, Bullitt Racing continuera en GT4 avec deux Mercedes AMG GT4 engagée en European GT4.

Notre avis, par leblogauto.com

Bentley et le Mans, c’est une image d’Epinal. On revoit les Speed Six de 1929 ou 1930. Avant elles, la 3-litre ou la 4½-litre lancées à vive allure sur les routes sinueuses de la Sarthe. Bon, on revoit…disons qu’on les revoit surtout lors du « Le Mans Classic ».

Pour le moment il ne s’agit que du « Road to Le Mans ». Ces deux courses très courtes et tendues sont appréciées des spectateurs qui voient des protos en plus des 24H du Mans. Mais, pourquoi ne pas envisager un Bentley en LMP2 quand les autres constructeurs se lanceront en Le Mans Hypercar ? Et pourquoi pas un peu plus tard, une Bentley Le Mans Hypercar ? Mais, pour cela, il faudrait une volonté des patrons et cela ne semble pas (encore) au programme. Dommage.

Notes

(*) En 2003, la Bentley Speed 8 (ou Exp-8) gagne les 24h. C’est en fait une Audi R8 (barquette) carrossée en proto fermé. Après une 3e et une 4e place en 2001 et 2002, les deux Bentley profitent de l’absence officielle de Audi Sport en 2003 pour réaliser le doublé.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Le Mans 2020 : Bentley fait son retour par la petite porte"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
AXSPORT
Invité

Pas fan des camions……

Gérald
Invité

Il y avait déjà une Bentley GT3 cette année, celle du Bentley Team Africa Le Mans, conduite notamment par Jan Lammers

Isaac
Invité

J’allais le dire ! 😉
Et en 2002, Bentley ne fait pas 3ème mais 4ème et 1ère LMGTP

wpDiscuz